AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ARRIVÉE DU PREMIER ÉVÉNEMENT !
pour plus amples informations dirigez-vous ici ! ♥

Partagez | .
 

 Arrivée ! ft ShunYuan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gwahag

avatar
★ messagi : 43
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Arrivée ! ft ShunYuan   Dim 20 Oct - 16:26


Arrivée
Shun Yuan & Jia Shuai

Je me démène avec toutes mes valises. Ma maman avait raison je n’aurai pas dû en prendre autant mais l’an dernier je suis tombé en pénurie de vêtements  au bout d’une semaine et ne comprenant pas comment fonctionnait les machines à laver j’ai du tout faire à la main avec du produit vaisselle. Je n’ai pas vraiment envie que cela récidive .
Même si ça n’en a pas l’air j’arrive très bien à me débrouiller seul , j’ai passé toute ma scolarité en internat , que ce soit dans ma ville ou à l’autre bout de la Chine. Bien sûr je ne nierai pas que ce n’était pas compliquer, que m’habituer à la vie en communauté ne m’a pas dérangé ni même poser de problème. Je pense qu’à force d’être empilé les uns sur les autres j’ai développer une forme de pudeur ,une envie d’isolement assez mal vue .
Mes partenaires de chambres finissaient vexées quand ils me voyaient courir dans la salle de bain pour me changer ou bien même déplacer ma commode de sorte d’avoir un pans d’intimité entre nos lits. Je ne dis pas ne pas aimer le genre humain ,mais j’ai parfois besoin de souffler, de me retrouver seul .

Maintenant admis dans cette université, j’ai fini par prendre mes marques mais surtout ,passé de quinze à deux par chambre est un détail à souligner qui fait du bien et permet d’être dépendant et plus à l’aise.
Je quitte l’ascenseur , trainant avec peine une grosse valise surplombée d’un sac de sport assez large. J’ai déjà fait un premier voyage et j’ai prié durant tout ce retour pour que mes affaires laisser devant la porte de ma future chambre y soit encore quand je reviendrai. Rouvrant les yeux je suis soulagé de voir que rien n’a disparu, même pas ma petite trousse de toilette facilement transportable . En même temps qui aurait envie de voler du savon?
Je donne un premier coup contre le bois vernis du battant , puis un second pour m’assurer qu’il n’y a personne . L’an passé j’avais un camarade d’origine anglaise dans ma chambre , c’était assez drôle parce qu’on ne se comprenait pas du tout mais bon au bout d’un moment on a fini par s’ignorer . J’ai dans l’espoir de créer de vrais liens avec celui là, parce que c’est bête de ne s’échanger que des sourires cordiaux ou des regards fuyants. Mince ! Je veux m’intégrer !promis cette année je m’inscrirai à des cours d’anglais, je m’arrangerai pour me rapprocher de filles ou même garçons bilingue ..arrêtons de jouer l’étriqué d’esprit qui ne veut pas se mélanger .
Soupirant lourdement je déverrouille la porte à l’aide d’une clé délivré par une femme chargée des chambres. Elle est aussi étudiante je crois que c’est une sorte de marraine pour les cadets.  
Faisant rouler ma très lourde harpe prisonnières de sa housse dans un coin je finis de passer tout mes sac dans la minuscule chambre . Je souris, elle est similaire à celle que j’occupais l’année passée, je ne vais pas être trop chamboulé . Je me dirige n’naturellement vers le lit poussé contre le mur ,celui pratiquement dissimulé derrière une immense armoire marron. Je déplie  les draps disposés au pieds du matelas , je préfère faire les choses dans l’ordre quitte à laisser  un peu plus longtemps mes valises dans le passage.
Dans ma petite sacoche que je transporte partout j’entends un vrombissement ,un gloussement puis une sorte de grattement qui me fais doucement sourire. Lâchant l’oreiller houssé je me retourne et m’agenouille devant ma besace j’ai à peine le temps de rabattre la première sangle qu’une antenne dépasse déjà. Je ris et tire dessus, un petit couinement tout à fait mignon résonne alors et deux gros yeux globuleux me fixent .

« viens là Nankan ! »

Il se met à remuer des fesses et se jette dans mes bras . Je ris en toussant ,soufflant la poussière qu’il m’a envoyé en plein visage . Il est imprégné de cette poudre étrange qui gratte un peu parfois, ce pokemon n’est pas très fort . Il ne sert pour dire vrai strictement à rien mais je le garde parce qu’il est venu me chercher, parce que sa bouille m’a littéralement attendri et parce que c’est un bon attrape fille ! Je suis quelqu’un qui flache vite mais j’ai parfois du mal à faire le premier pas . Nankan m’est utile dans ces moment là , aucune fille ne lui résiste ,c’est une petite boule de poil, un amour .
Le déposant sur mon lit je tire mon sac et ouvre la première porte de l’armoire . Je suis étonné de voir que deux étagères sur quatre sont déjà encombrés de vêtements, tiens mon camarade de chambre est déjà là? Je tourne bêtement la tête de gauche à droite comme si je m’attendais à ce qu’il apparaisse .

Alors que je repliais mon sac de sport pour le glisser sous mon lit prés de ma valise vidée j’entends la poignet tourné et une voix se faire entendre. Je suis soudainement pris de panique . Sur le moment le seul truc qui me viens à l’esprit est de jeter un oreiller sur nankan et de me figer ,droit comme un « i » , une main sur le cœur les yeux rivés sur la porte.


Dernière édition par Wang Jia Shuai le Lun 28 Oct - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 102
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   Dim 20 Oct - 21:33

Arrivée
Wang Jia Shuai & Han Shun Yuan

Je suis enfin arrivé ! Ces longs mois de vacances étaient pénibles, rentrer à la maison est un véritable bonheur pour voir mes parents, mais je ne les supporte à présent qu’un court instant, surtout ma mère qui semble réclamer un peu d’attention comme pour chercher à se faire pardonner son comportement qui n’a rien de celui d’une mère. Je m’y suis fait. Je ne cherche pas à lui faire du mal, mais j’avoue que je suis plus ou moins rancunier et le fait qu’elle veuille me prendre dans ses bras parfois me rappelle qu’elle ne me connait pas. j’ai énormément de mal.

Mais passons, je suis arrivé très tôt, avant la plupart de mes camarades je crois, pour pouvoir m’installer tranquillement. Chambre numéro six du dortoir des mecs, c’est un chiffre que je n’apprécie pas spécialement, mais nous allons faire avec, me portera-t-il bonheur ou non ? Généralement j’ai de la chance, j’espère en avoir là aussi ! Je souris en imaginant déjà mon colocataire. Je ne suis pas très sociable, mais s’il me plait je ferais un petit effort. La clé confiée entre difficilement dans la serrure, la porte grince et la poignée à l’air d’être un peu déglinguée, mais elle fonctionne. Je ne sais pas si quelqu’un est arrivé avant, mais visiblement, non, c’est vide de toute affaire ou présence humaine.

J’en profite pour choisir mon lit et sauter dessus afin de faire les ressorts. J’ai beau être en deuxième année, je reste un enfant pénible parce qu’il manque d’activité. J’installe mes affaires péniblement, le souffle court et décide d’aller dehors. Mimi m’accompagne toujours, j’en profite d’ailleurs pour  la caresser, elle a le poil doux, je le vérifie souvent pour qu’il ne s’abime pas et qu’elle n’ai rien qui fasse des nœuds. Je la fais même courir après l’étoile au bout de sa queue, je l’ai prise en vidéos une fois, elle a voulu que je l’efface et s’est bien vengée quand je n’ai pas voulu !

Quelques minutes après, je vois d’autres élèves arriver, je les laisse faire, j’en vois un qui traine une énorme valise, il me fait de la peine, je dois l’aider ou non ? Je vais plutôt attendre qu’il se soit installé, il risque de me dire que c’est un homme et qu’il n’a pas besoin d’aide, en général on demande ça aux filles... pour draguer. Autant dire que ce serait la remarque à éviter avec moi. Mais ne nous mettons pas de mauvaise humeur.

Je monte les étages et me poste devant la porte, je crois qu’il y a quelqu’un, j’en profite alors pour tourner la poignée et je le vois, la main sur le coeur, droit comme un « i ». J’écarquille les yeux, d’abord parce qu’il ne m’est pas inconnu, mais par la posture. Il... il est sérieux là ?

« Ah... enchanté ? Je m’appelle Han Shun Yuan » dis-je dans un anglais parfait, à l’exception d’un accent assez prononcé quand même.

Il me dit vraiment quelque chose, je m’incline poliment et laisse Mimi passer qui se frotte à mon mollet en regardant mon nouveau colocataire. À croire qu’il lui plait bien à elle ! Je me demande bien pour quoi... hm, on va avoir un petit conflit ! Je le regarde et il fait cette chose avec sa lèvre. Mais oui ! ça y est ! Alors, c’est lui ? Non... c’est pas possible ? Je vais lui parler chinois pour voir !

« Détend toi, je suis ton colocataire, pas un professeur... alors..., tu es ici depuis combien de temps, je veux dire... en quoi tu étudies ? Première année ? Troisième ? »

Pas trop de réactions, alors je me permets de me gratter la nuque. J’ai dû me tromper, mais pourtant il lui ressemble comme deux gouttes d’eau, peut-être qu’il ne parlait pas chinois ? Je suis sur et certain que c’est ce gars dans l’ascenseur qui m’a fait tilter pour mon orientation... je suis vraiment excité comme une puce là !

Je me pose sur le lit, en espérant ne pas le choquer, prenant Mimi sur mes genoux, mais elle griffe ces derniers parce que je la retiens, elle veut absolument aller le sentir et voir qui il est. Elle grogne et je suis contraint de la lâcher.

« Mimi... laisse le tranquille hein ? »

Elle aperçoit un mimitoss, c’est pas beau, j’avoue, mais au moins il a le mérite d’avoir fait peur à mon chat peureux qui s’est réfugié aussi vite que la lumière, dans mon dos et moi je ris légèrement en m’excusant. Je ne sais plus quoi dire, alors parle, toi ! Allé, non parce que j’ai envie de te connaitre et de savoir si c’est toi... il y a plusieurs choses dont j’ai eu envie ce jour-là...


Dernière édition par Han Shun Yuan le Lun 28 Oct - 16:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 43
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   Dim 20 Oct - 23:37

Arrivée
ShunYuan & Jia Shuai

Je sais pas quoi faire ?! Je me trouve trop con mais je n’arrive pas à bouger .Je suis statufié et mon état de stresse s’aggrave quand cet inconnu se met à me parler en anglais . Je ferme les yeux, j’ai été pris par surprise voilà pourquoi je réagis si …violemment? C’est un peu extrême oui je vous l’accorde mais … si ce type serai entré juste deux minutes plus tôt il m’aurai surpris la tête dans mon petit linge! C’est très intime voyons! Et me voilà entrain de penser comme une vieille fille mais qu’est-ce qui cloche avec moi à la fin?
Je suis surpris d’entendre un mot, puis tout un bloque qui fini par former une phrase. C’est du chinois, j’ai tout compris en plus je connais cette accent ! Mais…je rouvre un œil, non il n’a pas disparu il me sourit même de façon amusé. C’est vrai que ses traits sont semblables aux miens. Han , je suis tombé dans la chambre d’un chinois? Trop cool un compatriote! Doucement mes muscles se ramollissent et je peux enfin plier mes genoux pour prendre place sur mon lit. Je manque de peux de m’assoir sur mon gros poux qui s’est dandiné tant bien que mal jusqu’à moi. Ce petit microbe m’épate chaque jour un peu plus.  Ses membres atrophiés ne lui sont en apparence d’aucune utilité, et pourtant il arrive à accomplir des prouesses ! Bon le plus souvent c’est dans le seul but de venir me faire chier mais quand même je le félicite presque à chaque fois!
Laissant nankan sauter ou plutôt s’écraser lourdement face la premier sur le parquet de la chambre je me risque à briser ce silence fort pesant .
Pourquoi diable me regarde-t-il ainsi celui là ?

« excuse moi sur le coup je ne …m’attendais pas à ce que quelqu’un entre dans la chambre. Je me présente je m’appelle Jia Shuai Wang . Je suis en seconde année , je suis dans la filière médecine …et toi? »

Ma voix s’est coincée dans ma gorge en fin de phrase mais je ne vais pas m’en plaindre, parfois elle me joue des tours encore plus vicieux . Je baisse les yeux sur mon gros poux qui remue des fesses de droite à gauche pour avancer, il semble être intrigué par une masse dissimulé derrière mon vis-à-vis. Je souris ,, lui aussi est familier avec son pokémon ,j’aime bien ça même si je me doute que cela posera problème dans l’avenir .
Finalement je me décide à lui donner un petit coup de pouce en le soulevant par les antennes, ce geste peu choquer les personnes non-habituées à mes pratiques mais je sais que Nankan n’a pas mal . Il se met à gigoter fortement quand ses centaines de petits yeux se posent sur la créature aux oreilles basses et la queue irisée .aie visiblement le petit chaton jaune et bleu n’aime pas trop mon moche à moi .
Je me recule alors l’emprisonnant contre mon torse .
Le garçon continu de me regarder bizarrement, j’ai presque la sensation qu’il m’ausculte ou bien me détail avec minutie . J’en viendrai presque à penser qu’on s’est déjà rencontré, il agit vraiment comme si il me connaissait déjà .

Une sacoche à moitié sortie de mon sac me rappelle alors que mon autre compagnon est encore prisonnier d’une pokeball. Je glisse alors  à genoux et ramène la petite sphère bicolore , la faisant rouler du bout des doigts. Je souris en retraçant les dessins gravés dans le métal, baiyun n’aime pas être là dedans mais pour le voyage j’y ai été forcé.
Me rasseyant sur mon lit je récupère gros poux in extrémiste avant qu’il ne se rejette face la première sur le sol. Je ris bêtement en l’écoutant couiner et relève la tête , parlons pokemon ça me décoincera !

« lui c’est nankan, et dans ma pokeball c’est baiyun … c’est un pokemon de race tylton . Premier stade »


Quand j’ai appris l’existence des Pokémons je me suis tout de suite imaginé posséder un pikachu ou bien un salamèche . Je n’aurai jamais misé sur un perdant tel que nankan ou une petite boule de coton caractérielle comme baiyun. Mon père m’avait dit que nos premiers pokemon étaient forcement à notre image et quand je regarde ces deux là je me dis qu’il n’a pas tout à fait tort .bien sur que j’aurai aimé me pavaner, participer à des tournois et les remporter . Mais ça ne m’aurai pas vraiment ressembler. Je suis un garçon calme et plutôt discret, j’aurai été un très mauvais dresseur parce que je n’aurai jamais pu pousser mon pokemon jusqu’à ses derniers limites .je suis du genre soumis à mes bestiaux et ces monstres en profitent !


Dernière édition par Wang Jia Shuai le Lun 28 Oct - 16:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 102
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   Lun 21 Oct - 0:21

Arrivée
Wang Jia Shuai & Han Shun Yuan

L’espace d’un instant, j’ai cru qu’il allait me faire silence radio durant toute l’année, ce qui aurait été pénible, et qui aurait fini par provoquer une guerre entre nous, parce que je suis peut-être peu bavard, mais un peu de contact et une réponse de temps en temps c’est la moindre des choses et c’est même un besoin je dirais. Je suis bien heureux d’entendre finalement sa voix et d’autant plus qu’il parle chinois, ça me fait sourire instinctivement ! Je ne me suis peut-être pas trompé après tout, et ça se confirme au fond, je lui demanderais peut-être tout à l’heure, pour l’instant, apprenons à nous connaître. Il ne s’attendait pas à ce que quelqu’un entre, pourtant j’ai mis du temps à tourner la poignée ! Enfin, passons, il se présente et du coup j’apprends qu’on va avoir tous nos cours ensemble excepté les options.

« Je suis en deuxième année moi aussi, mais en technologie plutôt ! »

Le silence reprend ses droits, je suis mal à l'aise, mais surement pas autant que lui, il avait même baissé les yeux, comme si j’étais intimidant. À ce point ? Tiens, je me découvre des forces naturelles qui ne marchent pas sur tout le monde, c’est marrant ça ! Enfin, que dire sinon que Mimi a l’air particulièrement hostile face au pou ? Je lui caresse le dos, j’essaye de la rassurer. Il n’a pas l’air d’apprécier de son côté que mon félin électrique grogne.

« Yah, arrête, on va devoir cohabiter, alors tu fais l’effort Mimi, il ne t’a rien fait »

Elle me regarde et je sais ce qu’elle pense... je sais, moi aussi, je pense qu’il est un nid de poussière et que je vais devoir passer le balai plus de trois fois dans la journée... quelle corvée ! Il s’y collera quand même un peu, mais je repasserais derrière... je suis trop maniaque pour ne pas être celui qui s’occupe de la propreté de cette chambre. Mes anciens colocataires n’avaient pas spécialement envie de me contrarier et me laissaient faire, mais... ils savaient aussi que s’ils profitaient, ils s’en prenaient plein la tête. Espérons que ça ne soit pas ça avec lui.

Le petit pokemon violet tombe à plusieurs reprises, et ça fait rire son maitre qui l’avait pris, plus tôt par les antennes. La bestiole n’a pas l’air terrorisée pour autant, alors ça passe. Il me dit qui sont ses pokemon et je présente Mimi.

« Et bien... ravie de les connaître aussi, voici Mimi, elle est adorable. Pas comme Banchou, je te le présenterais plus tard, il est en train de bouder. J’ai cauchemardé toute la nuit à cause de lui... mais, rassure-toi, il fait juste ça pour m’enquiquiner, il n’utilise pas cette capacité sur les autres »

C’est bien enquiquinant d’ailleurs, mais je ne vais pas lui en vouloir, je l’ai forcé à se montrer à mes parents, si j’avais su, je l’aurais écouté, il serait resté bien sagement dans sa boule. Enfin, c’est fait, n’en parlons plus. Je me mords la lèvre, je crois que je ne tiens plus.

« Je crois qu’on s’est déjà vu, tu ne te souviens peut-être pas de moi, tu es déjà allé à Shanghaï n’est-ce pas ? Tu t’es retrouvé coincé avec moi dans un ascenseur si c’est le cas... j’ai vu ton visage de très prêt, ce pourquoi je me souviens »

Je vais passer pour un idiot, je le sens bien. Il a l’air tellement bizarre... je veux bien lui laisser le bénéfice du doute, la pression de rencontrer quelqu’un qui ne parlait pas la même langue, savoir quel caractère à la con il aura et tout ce qui fait qu’un mec en général ne s’encombre pas de ces questions... moi, oui. On va dire que c’est à cause de ma mère, un peu, mais j’assume aussi le fait d’être assez maniaque et de tout vouloir savoir. C’est pour ça que je lui demande, je veux en avoir le coeur net. C’est celui que je n’ai pas cherché, mais j’aurais dû le rattraper, je le sais, mais... au final, je n’en ai pas eu besoin. Je regrette juste qu’il nous ai fallu tout ce temps.

« Sinon, tu viens d’où tu n’as pas un accent très commode, mais on comprend bien quand même. »

Une remarque qui n’a pas de sens si ce n’est que je voulais savoir s’il pouvait m’apprendre des choses, on ne sait jamais. J’aime voyager, mais je n’en ai pas spécialement l’occasion et encore moins maintenant que j’ai mes pokemons. Je m’allonge sur mon lit. Le voyage a été fatigant, mais même si je baille de toute ma mâchoire, je ne risque pas de m’endormir de si tôt, tant que je n’en saurais pas un peu plus sur lui. À le dévisager comme je le fais, il va finir par rougir. Je ne peux pas le déshabiller par la pensée, ce n’est pas l’envie qui manque pourtant. J’aimerais bien savoir... ce qu’il faisait à Shanghai, à quoi tient notre rencontre. La toute première.


Dernière édition par Han Shun Yuan le Lun 28 Oct - 16:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 43
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   Lun 21 Oct - 20:51

Arrivée
ShunYuan & Jia Shuai

Il a l’air un peu déranger par toute la poussière que Nan’ laisse derrière lui. Moi je n’y prête plus attention depuis longtemps , baiyun déteste la saleté alors elle passe toujours après ce furby vivant . Ça m’arrange , je n’ai pas à prendre le balais, c’est une fatigue en moins. Les Pokémons peuvent vraiment être utile mais il faut savoir doser et ne pas trop profiter de leurs services. Nous sommes avant tout ici pour apprendre à les connaitre et les comprendre pour ne pas refaire les mêmes erreurs que par le passé.
J’ai bien saisi ça .
Je suis légèrement embarrassé quand il souligne le fait que j’ai un accent . C’est assez relatif d’ailleurs car de mon point de vue c’est lui qui force trop sur les « h » et les « r » mais ne commençons pas et puis ce n’est pas comme si ma ville d’origine était un secret à ne surtout pas divulgué.

« Je viens de la capital du Hunan »

J’aime ma région  à chaque fois que j’y repense je ressent comme un pincement au cœur assez douloureux. J’y ai laissé mes parents, ma maman que j’aime tant et ma grand-mère que je ne vois presque plus faute de temps . Quand j’étais petit la chose que j’aimais le plus faire c’était courir dans les rues de ChangSha avec mes camarades . On était pas bien grand et pourtant je me souviens parfaitement de nos courses folles dans notre quartier ou celui qui encadrait notre école/internat .je n’ai presque jamais vécu chez mes parents, j’ai été placé dés sept ans dans des établissements réputés à l’autre bout de la  province voir même du pays. Quand je rentrais chez moi j’étais le plus souvent très mal à l’aise , je n’ai jamais pu y prendre mes marques . Même ma chambre m’est encore aujourd‘hui étrangère.
Mes parents n’y sont pour rien, ils ont cherchés avant tout à m’offrir la meilleure éducation qu’il soit ,et ils ont réussit. Comment se plaindre quand on voit que j’ai été accepté dans l’une des facultés les plus sélectives au monde? Je suis certes un jeune homme assez intelligent mais je suis persuadé que sans ces coups de pouces de la part de mes parents, de leurs sacrifices financiers et matériels jamais je n’aurai atteins un niveau d’étude aussi élevé.
Je veux les rendre fiers et prendre soin d’eux quand ils ne pourront plus travailler .

« et toi ? »

Généralement je n’oublie jamais un visage mais j’ai beau regardé ce SunYuan ne me dit rien du tout. Il a les traits fins, un nez légèrement retroussé et un menton volontaire .c’est mignon mais un peu trop féminin à mon gout . Je suis bisexuel oui ,mais quand je suis attiré par un garçon c’est pour ces qualités d’hommes et non pour quelques traces d’androgynies qu’il accentuerai dans l’espoir d’en faire des atouts .
Ça n’a pas l’air d’être le cas de celui-ci et c’est un plus pour lui,  j’ai un peu de mal avec les garçons qui s’assument trop ,ceux qui tentent à tomber dans le cliché. Souvent quand les gens qui me sont proche apprennent que j’aime aussi les hommes ils sont surpris et une réflexion en particulier reviens «  on dirait pas . » Cela m’amuse plus que ne me désole ,j’ai appris à relativisé et à leur donné en parti raison. Les jeunes chinois perdent partiellement leur identité quand ils réalisent leur homosexualité, les seuls modèles vers qui ils se tournent ne sont pas toujours les meilleurs , ils cherchent à devenir quelqu’un d’autres, à entrer dans le moule . Je ne ferai jamais parti de ce mouvement , je ne suis pas là pour amuser la galerie .

« je suis déjà allez à Shanghai  et oui j’ai été coincé dans un ascenseur ! J’arrêtais pas de me dire que mon flacon allez être cassé tant on était serré là dedans . »

Je ris, oui c’est vrai sur le coup c’est la seule chose qui m’est venu en tête, je n’ai cessé de prier pour que ce parfum si cher soit épargné. J’avais passé un court séjour dans cette ville, j’étais parti seul pour une semaine et avant de rentrer chez moi j’étais passé par cette grande enseigne de luxe pour rapporter un souvenir à ma maman. Je crois qu’elle ne l’a jamais utilisé, elle dit que c’est trop précieux pour être gâché comme ça .
C’est très surprenant et excitant de savoir qu’on s’est déjà vu  ! Shun Yuan a une bonne mémoire visuelle, c’est une sacré qualité qui me fait malheureusement défaut . Malgré ma peine je note qu’ aujourd’hui est un bon jour ,je vois correctement , aucune tâche ne vient créer d’angle mort dans mon champs de vision ce qui permet à mes lentilles de contact de faire correctement leur job .
Je jette un coup d’œil à son pokemon. Il est très mignon ,c’est un mixte de chat et de nounours, enfin je trouve. Elle m’a l’air un peu sauvage et je crois qu’elle ne m’aime pas trop mais je saurai être patient je suis sur que bientôt je la retrouverai roulée en boule sur ma tête !
Je suis de bonne humeur ,cette courte discussion m’a décoincée ça me fait du bien de parler dans ma langue ,d’être assit face à un garçon de mon âge qui ne semble pas me juger .
En plus j’apprends qu’il est dans le même cursus que moi , on va donc souvent se voir !

"c'est cool de s'être retrouver alors !"


Dernière édition par Wang Jia Shuai le Lun 28 Oct - 16:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 102
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   Lun 21 Oct - 22:52

Arrivée
Wang Jia Shuai & Han Shun Yuan

Savoir qu’il vient d’une autre ville me fait plaisir. Apparemment j’avais raison, il n’est donc pas de Shanghai, en même temps ça s’entend. Je ne connais pas Hunan, mais j’aimerais bien visiter, apparemment il y a de plus beaux spécimens que chez moi, hm...  même si concrètement, je n’ai pas à me plaire c’est beau, c’est riche, c’est assez tranquille, pour peu qu’on sache où aller. Je suis curieux de savoir ce qu’il faisait là bas d’ailleurs.

« Je viens de Shanghaï »

Et j’en profite pour glisser qu’on s’est déjà rencontré, ce qui semble le surprendre, mais il n’a pas l’air d’être touché plus que ça. Heureusement ! Je souris, visiblement ça lui a plu ce petit passage et je trépigne à l’idée qu’il s’en souvienne, j’ai énormément de chance ! Je ne me plains pas beaucoup et je crois que ça porte ses fruits, je ne suis pas du genre à cracher sur ce que j’ai, peut-être que ça attirer le bonheur ? Le fait que je sois aussi chanceux me le prouve et m’encourage à poursuivre dans cette voie, de toute façon aucune raison de changer, c’est dans ma nature ! Je ris légèrement quand il dit être content qu’on se retrouve. Il n’a pas l’air très convaincu, mais je veux bien croire que ça lui fasse plaisir autant qu’à moi d’être avec un chinois dans cette université géante. Je me mords la lèvre, excité comme une puce, et dépose Mimi sur le côté de mon lit, elle s’y installe bien gentiment. Je la regarde faire et la caresse un peu avant de me tourner vers mon interlocuteur.

Son petit mimitoss lui tourne presque autour et a fini par déposer de la poussière sur son épaule, assez pour que je le remarque. Je ne dis rien, l’espace d’un instant, mais l’envie est plus forte que moi et je me lève doucement pour m’approcher et retirer les quelques poils et grains qui s’installaient sur sa veste. Je ne remarque pas tout de suite que je suis proche de lui, dommage d’ailleurs. La seule chose qui me fait comprendre c’est quand je sens son souffle dans mon cou, de quoi me donner un violent frisson au point que mes yeux dérivent vers les siens et je me recule bien gentiment en me massant la nuque.

« Je... suis assez maniaque, comme tu peux le constater et ton mimitoss fout un peu de poussière partout, et là j’ai pas pu faire autrement. Et... aussi, à ce propos, ça n’a rien de féminin. Il y a plus d’hommes maniaques que de femmes »

Ou comment dire que j’ai un problème assez sérieux avec ceux qui osent me prendre pour une femme. Je suis bien un mec et je l’assume, alors qu’on ne me casse pas les pieds avec ça. Je me mords la lèvre et retourne m’asseoir. Pas besoin de lui dire comment fonctionne l’école, je pense qu’il sait déjà au bout d’un an. D'ailleurs, c’est étrange, on est dans la même section, mais on ne s’est jamais croisé. Je me demande comment c’est possible. Certes, c’est très grand, mais au moins une fois, je ne sais pas ?

J’avais réussi à le détendre, j’espère que ma boulette n’a pas trop fait l’effet inverse, jouer au yoyo avec les gens, ça ne m’intéresse pas, mais je ne l’ai pas fait exprès... j’espère aussi que je n’ai pas rougi, ce serait très contraignant parce que ça, c’est plus fréquent chez les filles que chez les hommes et ça prouve que je suis mal à l’aise face à lui alors que je ne le devrais pas techniquement. Sauf qu’il ne sait même pas ce qu’il représente pour moi, ça, c’est un autre point. Un jour, peut-être, si on devient assez proche pour ça, je lui en parlerais.

« Hey, tu t’es fait des amis ici ? Une petite amie peut-être ? Perso, je suis bien content que tu sois Chinois, sans avoir d’a priori sur les autres bien entendu, juste que c’est plus facile... même si j’ai des amis, ils ne pourront pas me comprendre aussi bien qu’un chinois ! »

Il va peut-être trouver ça mal convenu de dire les choses aussi franchement, mais j’ai avoué n’avoir aucun problème avec les autres, c’est une préférence légitime je pense ? Du moins, c’est comme ça que je le vois. J’évite également de le faire trop s’attarder sur le fait que j’ai demandé s’il avait une petite amie. En fait, j’aimerais bien savoir s’il a des préférences sexuelles autres que les miennes... on verra bien, je préfère mille fois me dire qu’il n’est pas comme moi dans ce sens-là pour ne pas être déçu plutôt que de me bercer d’illusions.  Pour autant, je ne me priverais pas lorsqu’il ira se doucher... mais je me garderais bien de le lui dire. J’ai l’impression de devenir fou rien qu’en l’ayant retrouvé. Il faut que je me calme, le truc c’est de savoir comment et ça, ça n’est pas gagné du tout ! Un petit coup de main, mon très cher compatriote ?


Dernière édition par Han Shun Yuan le Lun 28 Oct - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 43
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   Mar 22 Oct - 20:35

Arrivée
Shun Yuan & Jia Shuai

Je n’ai pas fait attention à NanKan qui sautillait autour de moi, je ne sais pas d’ailleurs comment il a fait pour développer ça mais c’est vrai qu’il peut atteindre de sacré hauteur en vue de sa petite taille. Je relève la tête quand ShunYuan se rapproche autant ,j’en loucherai presque si nos regards se croisaient . Il époussète mon vêtement ,je suis un peu gêné mais je comprends très vite qu’il a fait ça sans réfléchir. Je souris alors dégainant ma pokeball pendant qu’il reprend sa place .

« je n’aime pas non plus le désordre, voilà pourquoi j’aime autant BaiYun »

La jetant au sol j’entends le métal claquer et un bruit significatif résonner dans la chambre. Une petite boule bleue et blanche apparait alors accompagner d’un vrombissement adorable . Elle est entrain de rouspéter car elle est resté trop longtemps enfermée . Je laisse le petit nuage s’élevé dans les airs, elle sonde ce nouvel environnement à la recherche certainement de poussière à balayer .je souris en l’appelant elle reviens vers moi et se pose sur ma commode, dos à mon camarade de chambre. Elle est du genre timide, c’est tellement mignon.

« On va bien s’entendre alors. Je ne suis pas maniaque mais je déteste le bazar j’étais parfois trop gêné pour m’imposer mais je sens qu’avec toi je n’aurai même pas à le faire . Cette année en cohabitation commence bien . »

J’ai pensé tout haut mais je suis du genre honnête, j’espère qu’il sera du même avis. Moi par contre je suis soulagé mais un peu embêter. J’étais parti avec pleins de bonnes résolutions en tête , je voulais me mettre aux coréens et à l’anglais, je comptais sur mon futur partenaire de chambre pour m’initier sérieusement à la langue mais finalement cette idée tombe à l’eau à moins qu’il parle une autre langue?
À cette idée je reprends espoir il m’a l’air intelligent et il m’a dit qu’il a des amis ,il doit y avoir forcements des étrangers!
Je toussote un peu pour ne pas être pris une nouvelle fois de court avec une voix tremblante et un parlé mal assuré.

« tu parles autre chose que le putonghua? Tu pourrais me donner des cours de langue? Pour te dire la vérité je n’ai jamais réussit à me faire beaucoup d’amis. Je pêche toujours sur la communication, pourtant je t’assure que j’essaye mais le coréen c’est dur ! »

Je fais une petite moue boudeuse en pressant Nankan entre mes petites mais fines mains. Il couine en se dandinant mes Pokémons sont vraiment mignon, on a parfois l’impression qu’ils cherchent à communiquer …Souvent j’oublie qu’ils ne savent pas parler tant leur regards en disent long sur se qu’ils pensent. Je n’ai pas d’amoureuse mais c’est vrai que quelques étudiantes m’ont tapés dans l’œil l’an dernier .

« non je suis tout seul ,y’a bien une fille qui me plait mais je crois qu’elle ne m’a pas remarqué …et toi? »

Il est plus que mignon et il est surtout à l’aise même avec un garçon qu’il ne connait pas. Je suis sur qu’il n’a aucun mal à draguer et qu’il a déjà fréquenté pas mal de fille! Moi aussi quand je suis intéressant voir amoureux j’ai comme des moments de lucidité ,je me sens invincible et si on m’en laisse l’occasion je peux prendre les rennes sans ressentir la moindre appréhension .
Depuis que j’ai une vie sexuelle et amoureuse active, je n’ai jamais vraiment eu la chance de prouver ce que je valais, mes partenaires ont trop tendance à se sentir investie d’une mission celle de me prendre en main comme si j’avais dix ans.
L’heure à tournée depuis que l’on discute ,je n’ai même pas réalisé que le soleil c’était déjà à moitié couché, Shun Yuan m’a vraiment captivé .


Dernière édition par Wang Jia Shuai le Lun 28 Oct - 16:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 102
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   Mar 22 Oct - 21:30

Arrivée
Wang Jia Shuai & Han Shun Yuan

Apparemment, le bordel, ça ne l’intéresse pas plus que ça, on verra s’il tient parole. Mais généralement, on se tient à ce qu’on dit ! Je ne vois pas l’intérêt de mentir sauf s’il souhaite se faire bien voir, ce qui n’a pas l’air d’être son genre, il veut juste ne pas faire de gaffe d’après ce que j’ai compris et il a très bien réagi quand je me suis approché d’un peu trop prêt d’ailleurs ! Son tylton, maniaque apparemment, a l’air assez timide, il s’en va dans un coin pour ne plus en bouger et je ne préfère pas le déranger. Je me mords la lèvre et tourne la tête quand il évoque le fait qu’il soit déjà à l’aise avec moi, une chose qui me rassure parce qu’au moins, nous pourrons parler librement, et mieux encore, on ne se gênera pas.

« Tant mieux alors, tu as raison on va bien s’entendre et l’année commence bien ! »

J’aime parler chinois, mais je ne pourrais pas toujours le faire, savoir que mon colocataire est chinois est un plus dans notre relation ! Je me mets déjà à m’imaginer qu’il se passera quelque chose entre nous... j’ai honte, mais tant que ça reste dans ma tête, tout va bien. En parlant de chinois, les cours de langues l’intéressent et... bien entendu, avec mon esprit légèrement tordu, j’ai eu du mal à interpréter. J’ai pensé tout de suite à la seconde signification donnée par les étudiants, comme moi, oui, je l’avoue. Je souris et me masse la nuque.

« Ah... je pense qu’on peut tenter d’apprendre tous les deux, je voulais m’y mettre cette année moi aussi, alors... si tu veux, après les cours on demandera à un professeur des cahiers, pour pouvoir étudier tranquillement dans la chambre ? Je pense que c’est plus simple que le Chinois, une chance !»

Je ne suis pas sur qu’il voit où je veux en venir, en réalité je voudrais passer plus de temps avec lui, mais je ne le lui ai pas dit directement. S’il ne comprend pas, je ferais l’effort de le lui dire, ce n’est pas un problème, mais j’aimerais d’abord voir si oui ou non, il est d’accord pour les cours. Je lui ai demandé ce qu’il en était des filles, apparemment il n’a pas oublié d’y répondre, j’ai fait passer ça pour quelque chose de futile pourtant ? Il a l’oreille il faut croire. Une nouvelle fois je fais mine de réfléchir et m’étire un peu.

« Non, personne pour le moment, mais ça ne saurait tarder. Alors, tu as déjà quelqu’un en tête, c’est dommage qu’elle ne t’ait pas vu » ou plutôt, c’est une aubaine pour moi, je pourrais peut-être tenter ma chance, après tout tu n’as pas précisé si tu étais réticent avec les hommes ! « Allé, t’en fais pas, je suis sûr que tu trouveras quelqu’un de toute façon. T’es pas mal... ouais... de profil.... »

Je laisse le silence s’installer l’espace de quelques secondes et rit légèrement. J’avais ce regard sérieux que la plupart des gens n’aiment pas, trop hautain, trop franc, trop... assumé. Je n’aime pas non plus ce qu’ils disent, mais j’assume ce que je suis, oui, et s’ils ont un problème c’est qu’ils sont jaloux. Je lui tapote l’épaule après m’être levé.

« Je plaisante, t’es très bien, à vrai dire si je me souviens de toi dans cet ascenseur c’est que tu as du souci à te faire » NON ! Misère ! C’est pas ce que je voulais dire ! J’ai l’impression de me retrouver dans l’incapacité de mentir là ! Je me sens tellement mal d’avoir dit ça... « je-je voulais dire que tu es pas mal... en fait, voilà, c’est pour ça, juste pour ça »

C’est mort, j’ai déjà balancé l’info, il va me prendre pour un fou et si jamais il est réticent, son petit nuage risque de s’évaporer pour le laisser s’écraser par terre, lui qui disait se sentir bien... ça va mal finir si je continue à l’ouvrir. Pour la peine, je préfère me taire. Je regarde Mimi qui ouvre un oeil suspicieux... oui, je me sers de toi comme alibi ! Je la soulève tranquillement en l’inspectant et elle finit par me grimper sur l’épaule pour retourner sur le lit et y faire quelques tours afin de s’installer. Bon, que faire à présent ? Comme si de rien n’était peut-être ?

« hm... à part tes études, y’a quoi qui te passionne ? »

Je note quand même qu’il apprécie la gente féminine et qu’il n’a pas l’air d’un crétin qui ne sait pas quoi faire quand il en a une entre les mains... mais, ça, c’est d’avis personnel. Je suis légèrement déçu que mon premier coup de coeur masculin ne partage pas mes intérêts... je ne sais pas encore, mais j’ai peur, pour une fois, de tenter.


Dernière édition par Han Shun Yuan le Lun 28 Oct - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 43
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   Mer 23 Oct - 20:31

Arrivée
ShunYuan & JiaShuai

Gros silence . Il me faut un certain temps pour que l'information monte jusqu'à mon cerveau. Pendant ce court moment, cette fraction de seconde mon regard s’éteint et ma bouche s'entre ouvre. Qu'est ce qu'il vient de me dire? Il m'a fait un compliment c'est ça? Est-ce qu'il serai gay ou bien juste  très ouvert d'esprit? C’est vrai moi je suis vieux jeu, je me dis toujours que les garçons qui se font la bise ou qui sont proches sont forcement gay mais notre génération ne pense pas comme ça  . ShunYuan serait de ceux là? Pourquoi alors sait-il tout de suite repris? C’est compréhensible on ne se connait même pas il veut très certainement dissiper tout malentendu pour ne pas m’embarrasser . C’est mignon .
Je ris alors en secouant la tête et la main pour lui faire comprendre que c’est ok, après tout qu’il y a-t-il de mal à trouver un autre garçon beau? Ce n’est pas ce que j’ai pensé en le voyant ? Il l’a juste formulé à haute voix, voilà tout .

« C’est une façon de dire que je suis beau? Merci ! Souvent les gens me disent que je ressemble à un oiseau mais ton avis compte plus que le leur . Enfin t’as mon âge et t’as l’air cool je le prends donc plus en considération. »

Moi aussi j’ai dit un truc à double sens mais j’ai bien rattrapé le coup ,c’était finement joué. Je me relève alors quand lui se rassoit ,on va faire ça encore longtemps? Je souris en me mettant à genoux devant une petite boite que j’ai pris soin de ranger dans ma table de chevet .
Je la tire devant moi et en soulève le couvercle .c’était dangereux mais je me devais de les emporter avec moi , je n’aurai peut être pas du les lui montrer mais au pire si il me les casse ou me les vole je saurai comment le lui faire payer .

« voilà c’est pleins d’échantillons de parfum .Avant les parfumeries les offraient aux clients mais il y en a certains que j’ai dû acheter pour compléter ma collection. J’aime beaucoup ces petites fioles, ma mère aussi … »

Quand j’étais petite je m’enfermais dans la salle de bain et je jouais avec, je savais que je n’avais pas le droit alors je faisais très attention au moment de les remettre  à leur place . Elles me servaient quand je m’imaginais sorcier ,c’étaient mes fioles magiques, mes potions que je trimballais dans mes poches et que je faisais mine de jeter sur des monstres fictifs .
Je souris en touchant l’étiquette qui borde les petits goulots de ces échantillons … je ne les comptes plus depuis que j’ai dû changer trois fois de boite en carton mais il m’arrive de les regarder , je passe des heures à les détailler tout en les nettoyants .
C’est un peu idiot , il ne me connait pas et je lui montre déjà que je suis un garçon simple d’esprit ,j’espère qu’il n’en profitera pas . Mon père a raison, il faudrait que je devienne plus méfiant que j’arrête de me dévoiler au premier venu.

« et toi tu as une passion? Mise à part te coincer dans des ascenseurs et cultiver ta mémoire? »

Je range soigneusement mes trésors et viens m’installer prés de lui. Je l’ai fais sans réfléchir ,je mourrai d’envie de passer mes doigts dans la fourrure bleuté de MiMi. Elle crache un peu en sautillant de coté , elle fait le gros dos mais moi ça m’amuse .
Dans mon quartier il y avait un chat qui trainait autour de nos maisons, il n’appartenait à personne mais tout le monde lui donnait volontiers à manger. J’aimais courir après lui et lui secouait des petits bouts de poisson suffisamment haut pour qu’il soit obligé de sauter . Je n’étais pas méchant enfin j’étais un enfant on en fait des bêtises quand on est jeunes non?

"j'aime beaucoup les chats , je trouve que l'apparence de Mimi s'en rapproche beaucoup. "

Oui elle est trop mignonne en plus elle me regarde intriguée, elle a reconnue son prénom. Shun Yuan est proche de ses pokemons, il doit se faire mener par le bout du nez par ces derniers, tout comme moi. Nous sommes trop faible ~. NanKan s'est endormi entre mes oreillers, il est bien coincé et je l'entends ronfler d'ici. j'échappe un rire en notant que BaiYun est gênée par ce bruit qui lui est pourtant familier . ces deux là s'entendent comme chien et chat.

Un coup contre la porte m'arrache un sursaut. je tourne la tête en entendant des voix ,des rires surtout ,je crois qu'il est l'heure d'aller diner ,le self n'est ouvert que jusqu'à vingt-et une heure exceptionnellement pour cette pré-rentrée. je tourne alors la tête vers mon nouveau camarade de chambre. on se fixe un court moment le temps que je détourne les yeux.
Serai-ce exagéré que de lui demander de bien vouloir manger avec moi??


Dernière édition par Wang Jia Shuai le Lun 28 Oct - 16:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 102
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   Mer 23 Oct - 22:50

Arrivée
Wang Jia Shuai & Han Shun Yuan

Méga boulette, il reste tellement choqué que ça me frustre, je préfère essayer de parler d’autres choses... mais il se met à rire et du coup, je ne comprends pas. Il finit par s’expliquer, apparemment, il a bien compris que je le trouvais pas mal et ça ne le vexe pas plus que ça, une bonne chose, car ça me laisse entendre qu’il est ouvert d’esprit ou bien qu’il est comme moi et qu’il a une certaine préférence ou attirance pour les hommes. Je me masse la nuque quand à la suite, je suis soulagé. Il me trouve cool, c’est un bon point aussi d’après ce que j’ai compris ! Je lui fais un clin d’oeil et réponds.

« Un oiseau ? J’espère que c’est un compliment chez eux, tu es très bien comme tu es, inutile de te comparer à un oiseau, je ne vois vraiment pas... et puis je ne savais pas que j’étais aussi cool, mais ton avis compte pour moi aussi ! »

Une façon de lui dire merci, et puis j’avoue vouloir l’écouter plus que les autres, on se comprend ! Et surtout, j’ai l’impression qu’on est amené à être plus proche, mais ça n’est peut-être que mon envie de le connaitre qui me fait penser ça. Quoi qu’il en soit, je le vois se lever au même moment où je m’assois, je le laisse déballer sa boite qui est, à ma plus grande surprise, remplie d’échantillons de parfum ! Je reste un peu bête, je crois comprendre ce qu’il faisait à Shanghai maintenant !

« Alors, c’est à cause d’une de ces petites fioles qu’on s’est rencontré la toute première fois ~ intéressant ! C’est une collection peu commune, mais au moins c’est utile et pas trop encombrant et... je pourrais mieux choisir mon parfum avec un spécialiste comme toi du coup ! »

Je ris, parce que j’ai bon gout, mais je change souvent parce qu’au final, beaucoup tournent... je ne sais pas pourquoi, c’est peut-être ma peau ? Ou peut-être parce que ma mère aimait me faire passer pour une fille, ça n’aide pas... expérimenter l’alcool si petit... autant dire que ça m’a rodé. Je m’approche un peu du carton pour en regarder quelques un et sans enlever ou appuyer sur le bouchon, j’essaye de deviner, mais ça n’est pas facile !

Il me demande en retour ce que moi j’aime faire et c’est à mon tour d’aller fouiller dans mon étagère pour présenter ma petite collection de jeux vidéos avec mes deux consoles bien rangées !  Je n’ai rien dit quant à ma mémoire, je suis content qu’il l’ait remarqué !

« J’ai toute sorte de jeu, mon but c’est surtout d’apprendre à fabriquer ces petites bestioles et puis... ce que je fais en technologie, c’est un peu ma passion, disons juste que je préfère la pratique expérimentale au théorique. Je te montrerais ! »

Pour ce qui est de l’ascenseur, je fais une petite pause, l’aide à ranger son mini bazar et à se relever aussi, avant d’ajouter avec un petit sourire malin.

« ça m’est arrivé une seule fois, je n’en suis pas trop mécontent ~ méfie toi des ascenseurs avec moi du coup ! »

Je me permets d’être un peu familier parce qu’il a plaisanté à ce sujet, j’ai simplement surenchéri, j’espère qu’il ne m’en voudra pas trop. Il vient s’asseoir à côté de moi, à mon plus grand étonnement. Mon coeur se met à battre si violemment que j’en ai du mal à respirer et je dois faire de mon mieux pour que ça ne se voie pas. Mais je dois avoir le bout des oreilles tellement rouge... ça, c’est quand je me force à penser à autre chose pour ne pas devenir pivoine ! Bref. Je le vois caresser Mimi qui n’a pas l’air coopérative.

« Hey, soit pas méchante, on va partager la chambre avec Jia Shuai et ses pokemon, alors dis bonjour, en plus tu as de la chance, Jia Shuai a l’air d’aimer ses pokemons ~ »

Je le regarde, m’excusant en inclinant ma tête légèrement. Mimi s’approche à contrecœur et je la pousse un petit peu. Elle m’envoie une mini décharge qui me fait plus rire que mal, mais je secoue la main par réflexe pour après me mordiller le doigt, aucune envie d’avoir des cloques ! Elle finit par se laisser faire et ronronner à presque tomber dans les bras de Jia Shuai, de quoi me rendre légèrement jaloux quand je la voix se lover contre lui, c’est quoi cette préférence-là !

« Note qu’il y a deux secondes, elle ne voulait pas de toi... sinon, oui, elle ressemble vraiment à un petit chat, j’adore les chats aussi, à défaut d’en avoir à la maison, j’ai Mimi, c’est pas plus mal ~ »

Je regarde son pokemon  qui est toujours dans son coin et me lève pour aller tendre ma main, en espérant qu’elle ne me mordra pas... ou plutôt ne m’enverra pas un coup de bec.

« Allé, soit gentil, je veux juste que ça se passe bien entre nous, tu approuves, pas vrai ? »

Je lui souris et essaye de la caresser, je n’ose pas trop. Pas le temps de m’en soucier qu’un coup derrière la porte me fait réagir et Jia Shuai aussi visiblement. Il me regarde et je ne sais pas quoi faire alors, je me retourne complètement vers lui en me mordant la lèvre. Je crois qu’il voudrait qu’on sorte, j’imagine que c’est une invitation silencieuse ?

« hm... on sort ? Oh... on n’a pas mangé... »

C’était surement ça, on est arrivé tôt et on a tellement parlé qu’on ne s’en est pas rendu compte, du coup, j’approuve et nous voilà partis pour la cafétéria. Je choisis pour Mimi et Banchou aussi, mais je lui donnerais dans la chambre, interdiction de le faire sortir pour l’instant, il risquerait de se mettre, à voler dans toute la pièce en s’indignant que je l’ai gardé aussi longtemps dans sa balle. Je me mords la lèvre et m’installe en face de mon chinois de colocataire. C’est assez bon, on a de la chance. Mimi en tous les cas se régale des friandises pour pokemon et moi de ce qu’il y a dans mon assiette.

« En général c’est bon ce qu’il y a ici, il y a de toutes les spécialités en plus, on a vraiment l’embarras du choix ! Sinon, toi, c’est quoi ton péché mignon ? Je ne suis pas du tout un cordon-bleu... je dis ça, juste parce qu’on a aussi le droit de demander si ça n’est pas au menu ~ »

Au cas ou, mais c’est aussi parce que j’aimerais en savoir plus sur comment lui faire plaisir et l’amadouer assez pour être un peu plus proche, c’est comme si j’en avais besoin... je ne saurais même pas dire pourquoi et c’est très frustrant !  Tout en mangeant, je me lèche les lèvres et fini par regarder autour, je crois qu’on est un petit peu mis à l’écart, c’est dommage j’aurais bien voulu lui présenter mes amis, mais ils ne sont peut-être pas encore arrivés en ce début d’année. Tant pis, plus tard ! Je sens que quelqu’un est dans mon dos, ça va pas le faire. Je regarde par-dessus mon épaule et là, je vois un petit nouveau... j’en suis sur et certain.

« Un problème ? »

Apparemment je lui vole sa place, c’est tellement hilarant que j’en ris comme un idiot. Je me lève, il me dépasse d’au moins deux têtes, mais il connait pas vraiment le dicton lui... c’est pas parce qu’il est plus grand qu’il est forcément plus fort, s’il croit m’intimider ça ne va pas le faire. En plus, j’aime pas spécialement qu’on me dérange pendant le repas, et je n’aime pas non plus faire des dégâts devant un ami... ça aime se faire bien voir, juste parce que c’est entouré... à la fin ça se prend une raclée et c’est moi qui vais prendre alors que je me défends. Je suis assez impulsif, j’ai beau savoir qu’il ne faut pas répliquer, je le fais quand même.

« Dégage, y’a pas marqué ton nom et y’a de la place ailleurs, te pointe pas juste parce que tu te crois plus fort parce que je te jure que je vais te faire cracher tes dents dans deux minutes si je te vois encore planer au dessus de ma tête grande perche... »

Et mine de rien, ça suffit à lui faire rengainer sa langue, il s’indigne et se casse. ça c’est pas du chinois pur et dur, il a peut-être cru que je parlais pas anglais à cause de mon chinois quand je m’adresse à Jia Shuai, comme quoi cette île est paradisiaque, mais pour autant, les gens ne le sont pas forcément. Il se fera virer en milieu d’année, parole de Shun ! Je me rassois un peu en colère, faisant battre un peu mes pieds dans le vent sous la table, en prenant soin d’éviter les jambes de mon camarade d’en face.

« Y’en a qui méritent vraiment des claques ! Encore un peu et je me conduisais plus que mal... tu as déjà eu a te battre toi ? Pour des raisons stupides je veux dire... vu que ça m’arrive souvent moi... tu connais déjà la réponse. C’est désespérant, je sais. »


Dernière édition par Han Shun Yuan le Lun 28 Oct - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 43
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   Mer 23 Oct - 23:41

Arrivée
ShunYuan & Jia Shuai

J'étais gêné  ! je n'osais plus parler ,comme si ce coup contre la porte avait fait exploser la bulle de savon dans laquelle je m'étais réfugier avec Shun Yuan . Je n'aime pas les rappels à la réalité , brutaux comme à l'instant ça me met toujours de mauvais humeur.Je suis du genre boudeur par moment ,j'ai mes périodes en fait et il ne faut pas trop me titiller .
j'accepte sa proposition, il m'a compris facilement pourtant je sais que je ne fais strictement rien passer par le regard. Il doit être habitué, après tout ses pokemons ont également un sens en moins et pourtant Shun n'a aucun mal à saisir ce qu'ils veulent. Je crois que je vais devoir fréquenter une dresseuse ou un dresseur si je ne veux pas que mes yeux dénués d'étincelles jouent en ma défaveur .

Voilà pourquoi beaucoup de monde apparentent mon visage à celui d'un oiseau, en plus d'avoir un nez légèrement crochu mes yeux pas tout à fait alignés s'écartent légèrement quand je me force trop à fixer un point. J'ai l'air d'un con  quand je le fais voilà pourquoi je me contente le plus souvent de bouger la tête, de capter l'info avec les oreilles et de hocher la tête sans m'attarder plus longtemps .
On sort rapidement de la chambre. Je suis agressé par les lumières trop vivent du couloir qui relie toutes les chambres. je suis sensible passée une certaine heure. je secoue la tête et marche tout prés de Shun, peut être trop car parfois je manque de peu de lui rentrer dedans. Je n'aimerai pas qu'il me pense collant ,comme ces gamins dont on se moquait à l'école .

On descend les escaliers et gagnons un autre bâtiment sans avoir à sortir dehors. On remarque le changement grâce aux marquages de couleurs différentes au sol. Je souris c'est un bon repère pour moi , je ne peux malheureusement pas toujours compter sur de petits détails, là c'est suffisamment gros pour que je puisse me repérer en cas de crise. Bien sûr que j'ai peur ,ce serai mentir que de dire le contraire. J'ai appris tout jeune à m'adapter mais j'ai toujours une passade plus ou moins longue où j'ai la sensation que je ne pourrai pas surmonter une diminution qui s'éternise  . Ça m'arrive presque toujours lorsque j'emménage dans un lieu inconnu.

Mon plateau en main je fais et prends exactement tout à l'identique de ShunYuan. Je connais les aliments mais je ne veux pas passer pour un morfale si il ne prend rien et je ne veux pas faire celui qui se restreins alors que j'ai eu plus de dix heures de routes .
On prend place à une table assez éloignée, il n'y a pas grand monde dans le self, les étudiants ont dû manger plutôt dans la soirée .Tant mieux ça repose un peu les oreilles de n'avoir à supporter que le ballet des couverts et les tintement des verres contre les rebords d'assiettes.

"en fait, j'aime beaucoup les bonbons. Je sais que c'est mal mais j'adore ça. Sinon je mange à peu près tout ce que me prépare ma mère . Forcement j'aime les nouilles mais pas vraiment la nourriture trop épicée."

Je sais qu'il ne s'attendait pas à ce genre de réponse mais c'est vraiment la première chose qui m'est venu en tête. J'adore les gourmandises sucrées si je pouvais je ne mangerai que ça ,mais je dois faire attention à ma ligne et à mes dents surtout ! Je souris en l'encourageant à me dire ce qu'il aime aussi .Ce n'est pas que je suis mal poli ou intéressé par lui ,c'est juste que je parle sans vraiment réfléchir alors retourner la question ,ça ne me viens pas naturellement .

Je coince ma fourchette entre mes dents après avoir replier deux épaisses feuilles de salade l'une sur l'autre. C'est assez diversifié la nourriture ici, pour être sur que chaque nation, chaque culture y trouve son compte.Je n'y ai pas fait attention mais un garçon s'est arrêté derrière Shun et n'a pas décollé . Je relève alors la tête attendant de voir ce qu'il va se passer.
Il parlent dans une autre langue ,je suis surpris que sa diction soit aussi clair...Il n'a presque buter sur aucun mot...Je suis impressionné en plus ce qu'il a dit semble avoir moucher le mec puisqu'il se barre sans demander son reste.
J'suis impressionné !

Shun se rassoit enfin ,je lui souris un peu pour le rassuré,ça ne m'a pas dérangé j'ai l'habitude j'ai vécu toute ma vie en internat comme je l'ai déjà dis. j'avale une dernière bouchée de mon entrée et repousse l'assiette avant d'amener le bol de ramen à ma hauteur :

"quand j'étais plus jeune oui, je me battais pour un peu n'importe quoi . Mais depuis je suis devenu lâche , je ne fais plus trop de vague."

Je ris, j'assume aimer le dialogue plutôt que la castagne je suis plus mature et aussi je sais que je ne peux pas me faire bêtement renvoyer à cause d'un conflit ou d'une bagarre . Qu'est ce que je ferai? Si je suis viré de l'université je ne pourrai pas garder mes pokemons et je devrai reprendre mes études supérieurs du début. Je souris à Shun qui parait toujours un peu embarrassé, qu'il ne s'imagine pas que je suis déçu ou autre , il s'est juste défendu avant que ça n'aille trop loin j'imagine.

"j'aimais pas la tête de ce type, fais attention à l'avenir quand même peut être qu'il voudra se venger."

Ici le maitre mot c'est coup bat et lâcheté ..
Je lui souris quand même un peu, je n'ai pas envie que cette pseudo altercation ait jeter un froid entre nous.
Je finis mon bol et mon verre dos. Discrètement j'enfouis ma pomme dans la poche de mon vêtement et relève la tête vers Shun Yuan.

"Tu sais si la salle de bain et commune à tout l'étage? il y a combien de douche? "


Dernière édition par Wang Jia Shuai le Lun 28 Oct - 16:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 102
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   Jeu 24 Oct - 0:51

Arrivée
Wang Jia Shuai & Han Shun Yuan

Je n’ai pas beaucoup de retour de sa part malgré toutes mes propositions et allusions, je préfère ne pas remettre ça sur le tapis, peut-être qu’il est juste fatigué et qu’il n’a aucune envie d’être taquiné ? Ou peut-être que je le gêne à être si familier ? Peu importe, visiblement j’ai compris qu’il avait faim et moi avec, alors nous sommes descendus et il était assez présent. Je suppose qu’il n’aime pas le monde et qu’il ne veut pas me perdre de vue, je le laisse faire et prend parfois un peu de son veston pour être bien certain qu’il me suit toujours.

Nous finissons par choisir de quoi manger et je ne suis pas mécontent de mon choix, c’est assez léger sans pour autant correspondre au repas peu calorique, non... je suis bon mangeur, je finis mon assiette, car je sais quoi y mettre dedans aussi. Je vois que Jia Shuai a mis la même chose et je souris. Je pense qu’il veut juste rester poli et ne pas trop manger, mais vu ses préférences, je pense qu’il ne sera pas rassasié, en sortant je prendrais un dessert supplémentaire, on ne sait jamais. Je suis peut-être un peu trop prévoyant... mais je suis tellement content de ne pas avoir à stresser constamment quand mon colocataire rentrera que... je lui dois bien ça.

« Les bonbons, hein ? C’est assez facile de t’appâter alors ~, c’est bon pour moi ça ! »

Bien entendu je plaisante, je ne compte pas l’embêter avec ça, quoique... parfois, ça pourrait m’arranger, alors je ne m’en priverais pas, mais ce serait seulement en dernier recours, histoire de vraiment employer tous les moyens exploitables pour le soudoyer. Même si généralement, j’aime bien convaincre seulement par des mots.

Le repas ne peut pas se terminer comme il faut, évidemment, il y a quelqu’un pour déranger et je suis tombé dessus cette fois. Mais fort heureusement, il n’avait rien dans le pantalon, première année de m*rde ! Je soupire et me rassois, j’ai presque envie de m’excuser et c’est ce que je fais d’ailleurs, avant de demander s’il est susceptible de comprendre en s’étant battu pour pire que ça niveau stupidité. Il répond que oui, mais que ça n’est plus trop le cas. C’est bien ma veine.  Je reste silencieux alors qu’il me sourit et me dit de me méfier de lui, en cas de vengeance imminente. Je note surtout que Ji Shuai s’est plus inquiété qu’autre chose. Et j’hoche donc la tête afin de le rassurer en finissant mon plat complètement, histoire de ne pas lui donner l’impression de déprimer pour un gros lourdaud comme l’autre.

Il pose ensuite une question assez utile, les douches et la, je me di que nous n’avons pas intérêt à trainer si nous voulons en faire une. Je me masse la nuque et dépose mon plateau sur la pile salle ainsi que mes couverts dans le bac prévu à cet effet et empile un verre sur l’une des... piles.

« Il y a des douches à chaque étage du dortoir, c’est divisé en quinze douches pour les filles et quinze pour les garçons, c’est assez grand. Je pense y aller aussi, alors on ferait mieux de se dépêcher.. »

Je me mords la lèvre et le tire un peu par le bras en faisant un geste avec ma main pour qu’il se ramène un peu plus vite. J’espère qu’il a bien digéré ou qu’il compte le faire après, car c’est tout un art de courir dans les couloirs pour réunir ensuite ses affaires et repartir pour les douches. Je pense que les autres ont déjà pris la leur ou prévoient de la faire le matin... du coup, nous serons les deux seuls, en espérant ne pas avoir de mauvaises surprises cette fois.

Une fois nos affaires réunies, pour ma part dans un petit sac imperméable, je l’entraine avec moi, mais je suppose qu’il connait déjà les lieux. En tous les cas, le dortoir étant presque vide, je me sens quand même bien plus à l’aise, surtout quand c’est un moment passé avec lui... à croire que je vais les collectionner volontiers et le plus souvent, volontairement ~

J’ai quand même un peu honte d’entrer dans les douches avec lui, je prendrais une cabine opposée à la sienne, de toute façon, elles sont totalement fermées le mur en haut, le sol en bas, la porte touche les deux. C’est tout simplement bien pensé pour qu’il n’y ait aucun problème, en revanche les cloisons sont assez fines... même si solides, elles ne sont pas du tout isolées du son ! Je me mords la lèvre et essaye d’apercevoir Ji Shuai en train d’ôter ses vêtements, mais... je crois que je vais simplement faire de même dans la cabine et mettre mes vêtements dans mon petit sac à la place de ma brosse à dents et du reste, le temps de prendre ma douche. Je l’entends à côté qui ouvre l’eau et je fais de même. J’ai du mal à résister à l’envie d’écouter... mais je me concentre sur ma douche, ce serait regrettable de tomber si rapidement sous le charme. Je vais passer ça sous le coup de la fatigue et surtout, surtout, le coup de cette rencontre que je n’espérais plus à vrai dire. Oui, ce doit être ça. Il est spécial, mais il n’est pas forcément la personne pour qui je tomberais ? Peu importe, je n’ai pas à me poser ces questions, mince à la fin !


Dernière édition par Han Shun Yuan le Lun 28 Oct - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 43
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   Jeu 24 Oct - 21:03

Arrivée
ShunYuan & JiaShuai

J'ai la nette impression qu'il veut vraiment devenir mon ami. J'aime bien son sourire qui me rassure, je le trouve honnête et innocent ,ça me fait mieux accepter ses propos à double sens . Nous venons tout juste de nous rencontrer c'est donc peut être normal que nos discussions soient encore maladroites?
Je ramasse mon plateau et lui emboite le pas .C'est fou parce que je suis également en seconde année pourtant je copie exactement tout ces gestes comme si je craignais de commettre une faute. J'ai vraiment peur qu'il finisse par croire que je suis pire que lourd , un gros attardé qui ne peut rien faire seul. Arrête de réfléchir Jia, tu verras bien demain.

Je hoche la tête, l'an dernier nous n'étions que trois sur le palier ,j'étais dans un autre bâtiment et ce n'était pas plus mal. Je vais devoir croiser autant de monde matin et soir? je frissonne un peu ,rien qu'à l'idée de n'avoir qu'un rideau entre moi et ces gens pour cacher mon corps. Je grimace et le suis sans rien dire, j'ai vingt-et-un ans je ne devrais pas penser comme ça ,et pourtant...
Nous repassons à coté de celui avec qui Shun c'est pris le bec, j'ai beau plisser les yeux je n'arrive pas à déchiffrer le regard de ce type mais une chose et sûr , je m'en méfie .
Je me sens être saisit par le bras, j'ai à peine le temps d'échapper un couinement que je me retrouve tirer à sa suite dans une course rapide . On slalome entre les derniers étudiants retardataire qui sont pour leur part pressés de manger . Je ferme fort les yeux au contacte de l'air sur mon visage , juste après manger c'est pas super de taper un sprint il le sait au moins?!


Je tire de mon armoire un bat de jogging et un t-shirt large marqué par de grosse tâches de javel. c'est les vestiges de mon année passé seul à gérer lessive et mode de lavage.
je souris en emportant avec moi mon gel douche qui me sert aussi de shampoing. Ordinairement je préfère me doucher le matin mais là avec le voyage j'ai l’irrésistible envie de me décrasser sans attendre le lendemain. Je le suis et soupire soulager quand je vois dans quel condition on va pouvoir se laver .L'université à investie cette année, les douches sont assez pratique et son fort heureusement individuelle. Pieds nu, je rentre dans l'une des cabines en faisant un petit sourire à ShunYuan qui fait de même un peu plus loin. je dépose tout mon nécessaire sur un petit banc mais accroche ma serviette derrière la porte pour être sur qu'elle ne soit pas tremper . j'ai emporter avec moi mon boxer , par contre pour le pyjama je vais devoir ressortir ,je l'ai laissé devant ma cabine part peur de le mouillé. je pense que je vais devoir chercher une autre solution parce que ça va pas le faire si nous sommes dix à nous doucher .

J'allume rapidement l'eau n'appréciant pas beaucoup ce lourd silence. Je débouchonne mon savon et en fait couler une grosse quantité dans ma main droite que je presse ensuite généreusement dans celle de gauche. Je ris quand des bulles commencent à apparaitre et je ne tarde plus à m'en badigeonner le corps entier. Je suis tout bleu ! et je mousse!  Je ris encore en observant toutes ces petites bulles rouler sur mes jambes et partir s'échouer à mes pieds. Shun Yuan est plus discret que moi, il doit se dire que je suis complètement attarder de rire comme une dinde . Pire encore! peut être que c'est suspect non? Yah...

Une fois bien rincé je referme le petit capuchon et me tourne , prenant soin d'éteindre l'eau avant . Finalement j'ai juste laisser le jet mouillé mes cheveux, ils étaient déjà propre et je n'aime pas trop utiliser tout ces produits si je n'en ai pas besoin. j'enfouis mon visage dans mon épais drap de bain ,soupirant d'aise en me frottant énergiquement la tête. ça me réveille une bonne douche ! Enfin sec j'enfile mon boxer et prés à sortir je me retrouve face à un dilemme . La serviette je la met autour de ma taille? ou sur mes épaules? L'une ou l'autre des façons me fera découvrir une partie de mon corps. De quoi j'ai le plus honte? De mon léger renfoncement au creux de mon torse? Non parce que ça commence à se corriger, j'ai fais un peu de muscu ..et mes jambes? elles ne sont pas longues mais pas trop poilues non plus ...ô et puis il verra bien pire au court de cette année hein ! je décide de m'enrouler dedans, je suis très pâle et surtout frileux, mieux vaut protéger la gorge et le torse. Angine de poitrine c'est pas pour moi .

Je sors de ma cabine en renfilant mes tongs. je me saisi de mon pantalon de nuit et ne tarde pas à l'enfiler . Me tournant de moitié j'entends le loqué d'un battant se soulever et Shun apparaitre pratiquement déjà changé. Il a un sac qui protège ses affaires de l'eau, il est plus malin que moi. Dos à lui , torse nu forcement je m'empresse de passer mon large t-shirt sur mon buste blanc et me retour ,tout décoiffé et les joues un peu rouge, la faute au calcaire .

"ça fait trop du bien une bonne douche !"



Dernière édition par Wang Jia Shuai le Lun 28 Oct - 16:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 102
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   Ven 25 Oct - 20:25

Arrivée
Wang Jia Shuai & Han Shun Yuan

Il n’aime certainement pas être pressé après un repas, mais nous n’avons pas trop le choix si nous ne voulons pas nous retrouver seuls avec de l’eau froide, il doit rester encore un peu de chauffage pour nous deux, c’est une raison suffisante du coup ! Mais il se prend quand même au « jeu » et me suit sans trop rechigner pour finalement s’engouffrer dans une des cabines en souriant. Je crois qu’il est aussi heureux que moi de constater qu’on a droit à plus qu’un rideau à présent ! Comme quoi... on n’était pas les seuls et ceux qui ont rouspété étaient nombreux, assez pour avoir ces cabines ~

Je l’entends rire et ça me fait sourire, je dois me mordre la lèvre pour ne pas faire pareil, je me trouve stupide... je ne sais même pas pourquoi il rit, si ça se trouve c’est de ma faute, autant ne pas l’encourager ? Il s’arrête avant moi, je suis assez maniaque, je fais plusieurs fois les mêmes gestes afin d’être certain de bien m’être lavé partout. Une fois sorti, je constate qu’il enfile son haut, dos à moi, je suis un peu déçu. Je pense qu’il ne le fera plus malheureusement... j’ai dû lui donner l’idée pour le sac imperméable. J’ai presque envie de le lui faire remarquer, mais je ne préfère pas, j’ai fait assez d’allusion pour notre première... vraie rencontre.

« Oui,  ça fait du bien, c’est sur ! Le soir il y a moins de monde que le matin, c’est beaucoup plus pratique je trouve, mais ne fais pas passer le mot sinon les tendances vont s’inverser ! »

C’est peut-être méchant, mais c’est vrai, si tout le monde se précipite le soir, il n’y aura plus lieu de venir passé une certaine heure tellement il y aura de monde, les gens feront la queue bêtement au lieu de penser à venir le matin et pour peu que quelqu’un fasse passer le message comme quoi le matin c’est plus calme... ça recommencera indéfiniment !

J’ai quand même pu profiter de son dos, au moins ça ! C’est une compensation bien maigre comparée à ses abdos que je ne peux qu’imaginer, mais qu’importe, c’était pas mal quand même, il a l’air assez musclé, plus que moi... même si je ne suis pas non plus un gringalet. Je suis un peu obligé, je suis plus petit que la moyenne... enfin, disons qu’ils ont tendances à venir vers moi pour enquiquiner plutôt que vers un autre, sans doute à cause de mes traits assez fins et de ma carrure... bien que masculine, assez chétif.

Il est beau... avec ses cheveux trempés et son sourire, et moi comme un con, je le dévisage tellement qu’il va finir par se poser des questions. Je range mes affaires en prenant soin de ne pas montrer mes affaires sales et l’entraine d’une tape dans le dos vers les machines à laver.

« On va devoir attendre le temps que nos affaires soient propres, j’ai peur qu’on vienne tout enlever si on laisse tourner et qu’on parte »

Combien de fois ça m’était arrivé ? Un élève enlève mon linge pour remplacer par les siennes, car il n’y a plus de machine de libre et qu’il était pressé... en pleine nuit. Je soupire en y repensant et profite pour zieuter encore sa tignasse qui dégage assez bien sa nuque. Je m’y plairais bien à poser ma main dessus... mais il me prendrait pour un fou et il n’aurait pas tort. Je me demande moi-même ce qui me prend de penser comme ça de lui ! Je le connais à peine...

« Sinon, ça ne fait même pas un jour qu’on se connait, je sais bien, mais je sens qu’on va plus qu’on va plus que bien s’entendre, alors si parfois j’agis bizarrement, ne m’en veux pas, c’est que je t’apprécie et que je suis familier assez rapidement... »

Je le préviens dans le cas d’une autre boulette, il est déjà sensé être au courant du fait que je sois familier... mais je lui en donne la raison. Enfin... la raison évidente, la seconde il ne l’aura peut-être jamais, nous verrons bien.  Heureusement qu’il y a des bancs ici, je croise mes bras et m’installe en rejetant ma tête en arrière. Nous n’avons plus à courir maintenant et c’est une bonne chose parce que j’aurais tout rendu, je crois ! Le silence est agréable, bien que pesant, moi qui n’aime pas ça... j’essaye toujours d’apprécier, mais ça ne dure généralement pas longtemps. Le bruit des machines n’est en rien agressant et pourtant, je me concentre tellement fort dessus que ça en vient à m’agacer.

« Dis, ça te manque... parfois, quand tu es ici... je veux dire, ta famille, ta ville ? »

Moment assez étrange, c’est tout ce qui me passe par la tête. Le silence me rappelle quand j’étais à la maison, enfant et qu’il n’y avait personne mis à part ma mère qui me bordait le soir, ou me prenait avec elle en me donnant un prénom féminin, en m’attachant les cheveux de sorte que j’ai des couettes... seul le son de sa voix me perturbait... j’aurais tout donné pour qu’il n’y ait aucun bruit dans ces moments-là, qu’elle ne soit pas là pour me rassurer quand j’avais peur. Mais, ça n’est jamais arrivé et maintenant que j’en ai la possibilité, je le refuse totalement, comme pour me venger. C’est stupide de personnifier une chose comme celle-là...


Dernière édition par Han Shun Yuan le Lun 28 Oct - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 43
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   Dim 27 Oct - 20:46

titre du rp
XXX & XXX

Oui je crois que si c’est tout le temps comme ça je vais finir par troquer ma douche du matin pour celle de fin de soirée. Si ça peut m’éviter la foule …
Je souris en ramassant mes vêtements tout comme lui et en les glissants dans une machine non utilisée. Je copie chacun de ses gestes, apprenant par la même occasion que la lessive se met dans le petit boitier alors que moi je la balançais sur mes vêtements avant chaque cycle . Je comprends mieux pourquoi les couleurs finissaient par ternir, changer de teinte ou pire, disparaitre .
Je m’assois sur le banc en attendant que la lessive prenne fin. On en a pour un petit bout de temps mais je ne suis pas pressé d’aller au lit ,la douche m’a réveillé .
Tournant la tête vers mon nouvel ami j’esquisse un sourire à ses aveux et conseils, j’acquiesce même pour qu’il arrête d’afficher cet aire un peu désolé. C’est clair qu’il me semble assez maladroit et brute dans sa manière de s’exprimer mais pour le moment rien ne me dérange.
Je frotte mes mains sur mes genoux, observant mes vêtements tournées dans la machine par le petit hublot transparent . Je souris bêtement en repensant qu’un jour NanKan a manqué de passer dans le sèche linge .c’était l’an dernier je venais toujours de l’avoir . Il était encore tout fout et moi pas très expérimenté .je n’ai pas fais attention à lui , il trainait dans mes pattes , il sautillait partout en poussant des petits grognements . Agacé j’ai fini par le caler dans ma panière de linge et j’ai oublié qu’il y était une fois que j’ai jeter le tout dans la machine. Je refermait le hublot quand une de ses antennes à dépasser de la pile de vêtements sale. Mon cœur s’est alors serré très fort et je l’ai tiré, un peu violemment certes pour le dégager de là.
Nankan n’en ai pas ressorti traumatisé, il m’a même fait la tête pendant quelques temps ,il semblait vouloir vraiment faire un tour de manège … quand je vous disais qu’il lui manquait pas mal au niveau de la tête.

« j’ai toujours vécu en internat ,je suis habitué à être loin de chez moi mais oui…j’aimerai bien voir mon père et écouté ma mère fredonner derrière ses analyses … »

Je ris , il m’arrive d’aller l’embêter dans son bureau ,elle est très occupé par son travaille mais jamais elle ne refuse mes demandes .c’est même elle parfois qui vient me chercher pour que je lui joue un air de harpe . Je suis chanceux d’être tombé dans une famille aussi aimante et éloignée de tout problème financier . L’argent ne fait pas le bonheur ,seulement quand on en a trop pour y croire .

« et toi? ShangHai c’est une ville tellement magique ,ça change beaucoup de cette petite île tranquille perdue au milieu de nulle part n’est-ce pas? J’ai vécu dans pas mal de ville de Chine , mais je dois dire que celles de Canton m’ont vraiment plus .. »

Peut être parce que j’étais suffisamment vieux pour apprécier tout ce que m’offraient l’endroit? Je ne sais pas, après tout ça n’a pas beaucoup d’importance . Je pense beaucoup mais j’oublie souvent de parler !
Je lui souris ,tournant la tête vers le couloir ,deux étudiants entre dans les vestiaires, nous salue sommairement et se dirige vers les douches. Je souris eux aussi avaient visiblement oubliés cette étape, j’aime les rentrées scolaire juste pour ça …tout nous parait nouveau ,c’est à chaque fois une découverte, peu importe le nombre d’année que nous passerons dans le même établissement .

« je ne suis pas vraiment pressé de débuter les cours, j’ai un peu peur de devoir me présenté, de voir que tout les autres ont su faire évoluer leur Pokémons. Je sais que c’est aléatoire mais j’ai parfois peur que certains rapproche le fait que les miens soient toujours au premier stade avec une quelconque forme de maltraitance ..je ne suis pas négligent je suis juste tomber sur des Pokémons un peu….lent? »

Je ne sais pas pourquoi je lui ai avoué ça … peut être que j’ai assez confiance ? Ou que la fatigue me délie la langue? Soit, maintenant que c’est lâché hein… personne ne peut savoir le stresse qu’on ressent lorsqu’on étudie en médecine. les gens se disent souvent que nous sommes des chanceux ou de sales gamins qui passeront une première année à rien foutre avant de changer de filière .
Je suis en seconde année pourtant je suis persuader de n’avoir pas gagner en crédibilité.  Être jugé sur les spécimen que nous élevons ,c’est une bonne méthode pour savoir si nous serrons de bon médecin ou non…et moi… avec un nuage caractériel et un pou complètement attardé…c’est clair que je ne peux pas rivaliser ni espérer finir majeur de ma promo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 102
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   Lun 28 Oct - 22:38


Arrivée
Wang Jia Shuai & Han Shun Yuan

Il n’a pas l’air d’être dérangé par ma confession, ce qui me va très bien. Je peux sourire librement et faire passer, parfois, mes élans un peu trop possessifs pour... cette amitié naissante et cette appréciation que j’ai à son égard. Je n’en dis pas plus... et préfère changer de sujet. Quelque chose me vient à l’esprit, savoir s’il est heureux ici, ou si ça lui manque terriblement d’être avec les siens. Je devine aisément qu’il aime ses parents et c’est une bonne chose, mais visiblement ça ne le dérange pas plus que ça de s’en éloigner. Je n’ose pas demander si l’internat était difficile pour lui, je me souviens qu’il avait dit être familier avec les bagarres alors... autant ne pas pousser le bouchon.

Au lieu de ça, je l’écoute me parler des villes, de ces différences qu’il y a en Chine et aussi avec cette île. Il a une vision assez enfantine, mais pour autant réaliste de Shanghai. Sauf qu’en y ayant vécu assez longtemps, pour moi cette ville n’a plus trop les charmes que l’on veut bien lui attribuer en dehors de ses habitants. Je me mords la lèvre et me masse la nuque.

« On va dire que c’est très beau et très mouvementé, mais que je préfère de loin le calme de cette île. C’est sur et certain ! Et puis... ça me manque un peu de temps en temps, mais il n’y a qu’ici que je me sens vraiment libre »

Aussi, depuis que je t’ai sous les yeux, il m’est difficile d’imaginer autrement mon futur... je te veux avec moi, peu importe qui tu seras pour moi, tu auras toujours cette place... tu ne t’en rends pas encore compte, mais tu es le tout premier qui a su vraiment faire battre mon coeur. J’aimerais que tu le saches, mais je ne suis pas sur que là, tout de suite tu acceptes, même si je meurs d’envie de te le dire. Je suis fou, je crois que je tombe un peu sous tes multiples charmes... déjà, oui, mais on se connaissait avant...

Deux personnes vont se doucher et on les salue tout aussi brièvement qu’eux. Nous ne sommes pas les seuls à profiter de l’heure tardive. Peu importe, une bonne nuit de sommeil nous attend après. Je détourne la tête, pour le regarder. Il parle de ses craintes concernant les cours et concernant ses pokemons, le regard que les autres auront sur leur non-évolution. Je pose alors ma main sur son genou, mais le retire tout de suite... je suis TROP familier cette fois... autant ne pas se laisser aller.

« Mimi non plus n’a pas évolué, ça n’est pas un crime pour autant. Les gens peuvent bien penser ce qu’ils veulent, tu traites bien tes pokemon, non ? Alors, c’est ce qui compte, s’ils se sentent à l’aise avec toi, tu n’as pas à t’en faire. Ah... en parlant de ça... »

J’ai laissé Mimi toute seule en haut, je souris en l’imaginant s’être fait un nid dans mon plumard. Banchou, quand à lui, commence à remuer dans sa pokeball, je ne peux plus le retenir alors... je profite de l’occasion pour le faire sortir. Il a l’air plus calme, mais pour autant, il m’en veut toujours de l’avoir puni.

« Mais tu t’es puni tout seul je te le rappelle... tu n’avais qu’à pas me faire cauchemarder si tu ne voulais pas que je te fasse la morale... Oui, je recommence, mais en même temps tu n’as pas été correct, reconnais le »

Il vole et s’aperçoit enfin que quelqu’un est à côté de nos. Il ne lui fera aucun mal évidemment, je regarde Jia Shuai qui a l’air de ne pas trop l’apprécier.

« Banchou, pas de conneries, c’est notre nouveau colocataire... »

Et ses petits yeux me laissent sous-entendre qu’il se méfie de lui. C’est dans sa nature, fort heureusement, il ne lui arrivera rien... Jia Shuai n’est pas son maitre, aucun intérêt à le provoquer... s’il savait ! ça n’est pas le cas, ouf !

« Banchou, Jia Shuai... n’est pas peur, en fait il n’enquiquine que moi... donc tu n’as rien à craindre. C’est un pokemon spectre... »

Je ne sais pas s’il le connait, avant de croiser Banchou, je n’en avais jamais vu. Je replace son chapeau et le laisse virevolter tranquillement, lui aussi semble fasciné par les machines. J’espère qu’il ne va rien faire... je regarde Jia Shuai et me mord la lèvre, je le dévisage littéralement, mais je ne sais pas quoi faire d’autre. Je cherche une idée en fait, de quoi converser... mais le regarder pendant des heures le suffirait en réalité... alors, c’est difficile, et plus encore si je dois détourner le regard.

« Tu as déjà eu a faire à des pokemon ou des dresseurs assez terrifiants ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 43
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   Dim 3 Nov - 22:32

Arrivée
ShunYuan & Jia Shuai

Je ne m’attendais pas à ce qu’il sorte maintenant son pokemon. Nous n’avons pas encore quitter la buanderie est-ce vraiment sérieux d’agir comme ça ?  Je suis en seconde année pourtant j’ai gardé cette mentalité de petit nouveau coincé qui n’ose pas faire quelque chose de peur d’enfreindre les règles. Je ne vis donc jamais dangereusement? Je ne suis qu’un enfant sage qui rend fier ses parents mais qui attirent les regards moqueurs des autres de mon âge ?
Quand je suis allez à Shanghai j’étais un peu perdu il est vrai, je comprends un peu mieux pourquoi il dit préférer cette île, c’est vrai que pour être au calme il ne trouvera pas meilleur endroit. Je me contente de sourire en levant les yeux vers ce nouveau Pokemon qui me jauge qu’un regard inquisiteur. Il me fait peur ,je connais cette race ça ne me rassure pas du tout de partager ma chambre avec lui…il va vouloir flotter au plafond et se planquer dans les coins sombres… ça me fait froid dans le dos, espérons que Shun dise vrai, oui après tout il lui appartient, il le connait donc forcement mieux. Je souris pour le rassurer et me donner confiance à la fois. Au même moment les machines sonnent et je me relève ,ramassant deux paniers en plastiques. Je lui en donne un avant d’ouvrir le hublot ,agenouiller devant je m’atèle a récuprer mon linge tout mouillé.

« oui , quand j’étais chez moi il arrivait que mon père ramène quelques spécimens à la maison. En réalité ils appartenaient à des étudiants peu soigneux ou vigilent. J’en avait très peur , certains semblaient être né dans ce seul but d’ailleurs! Mais depuis j’ai relativisé ,même si je n’aime toujours pas les duels. Un pokemon en action ça n’a rien de vraiment merveilleux, moi je trouve ça assez inquiétant pour être honnête. »

Ouais j’ai dû mal a accepter le fait que ces petites créatures se battent pour faire plaisir à leur maitre. On a démontrer lors de mes cours qu’ils y prenaient vraiment plaisir ,que certains même n’étaient motivés que par le défit ,dés lors que nous les sortons de leur pokeballs. Pourtant je suis sur et certain que mes Pokémons ne se battront jamais ,sauf peut être si ils y sont poussés.
Est-ce qu’ils me protégeraient? Se serai mignon !
Je place mes vêtements mouillés dans le sèche linge et me rassois, maintenant il faut attendre un peu moins de vingt minutes. Je me retourne et souris à Shun qui fait de même juste à coté .

« Tu les as trouvé ou leurs prénoms? Ils sont assez mignons je trouve…. » m’approchant vers lui je parle plus doucement pour ne pas me faire entendre « parce que ce Banchou ne l’est pas du tout .. »
Oui j’assume ce que je pense, ce pokemon me fait vraiment peur même son apparence …rien n’aspire confiance.

Finalement on finit nos lessives et les séchages, on y a bien passé une heure trente…je crois qu’on a dépassé le couvre feu mais tant pis personne ne nous attend derrière la porte pour nous taper sur les doigts. Mon panier de linge sous le bras je m’engage dans le couloir désert et plongé dans le noir total qui mène à notre chambre commune .

Je me jette sur mon lit faisant rebondir NanKan qui se met à ronronner quand il réalise que je suis enfin de retour . Je ris en le papouillant , BaiYun quand a elle vient se caler au dessus de ma tête elle aime particulièrement l'odeur du propre et celui de mon gel douche. j'ai laissé mon ballot de linge au pied de mon lit ,je le plierai demain si jamais il n'a pas besoin d'être repasser. Shun est assit aussi sur son lit ,je lui souris ,les lumières ici ne sont pas très éclairantes, c'est de l'économie d'énergie qu'ils disent .
Je lui lance un oreiller pour qu'il arrête de regarder dans le vide ,c'est moi qui fait ça normalement ! je souris, me redressant assit j'attrape une petite boite double pour retirer mes lentilles de contacte, j'oublie trop souvent de le faire, dans la douche c'était risquer de les garder mais bon j'ai encore échappé à une super infection oculaire, je suis chanceux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 102
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   Lun 4 Nov - 23:07


Arrivée
Wang Jia Shuai & Han Shun Yuan

J’ai présenté Banchou, mon second pokemon à mon ami Jia Shuai qui... n’a pas l’air trop étonné. Ils ne se connaissent pas et Banchou s’en méfie, mais pour autant le spectre n’embêtera que moi et je m’empresse de le lui dire. On en vient à parler pokemon et c’est des étoiles dans les yeux que j’apprends qu’il n’aime pas les combats, tant mieux, car moi non plus ! Je ne suis pas spécialement pour ce genre de pratiques, d’autant plus que, même si Banchou n’a rien contre, Mimi est bien trop craintive et innocente. Il ne faut juste pas la chercher, mais de là à la faire combattre... non.

« Je suis d’accord, il y a des combats de chiens, des combats de coq et maintenant de pokemons, c’est... tout aussi sanglant et inconscient. Heureusement que ce n’est pas notre cas, tu vois je t’avais dit qu’on s’entendrait bien ! »

Enfin, je ne l’avais peut-être pas dit, mais je l’avais souhaité tellement fort aussi... et je me suis un peu trop rapidement imposé à lui sans doute pour qu’il ne puisse pas être à l’aise avec moi. Surtout depuis que je sais qui il est... forcément, ça m’a beaucoup aidé ! Je souris et nous reprenons, pendant qu’il ouvre sa machine pour ensuite transférer le tout dans une autre. Il me demande où j’ai trouvé les noms de mes pokemons et me dit que Banchou ne l’est pas, lui. Je ris et regarde mon pokemon qui semble se douter de quelque chose.

« Banchou veut dire « clé » et Mimi veut dire « secret » en réalité ils sont tous les deux une partie de moi je dirais. C’est de là que viennent leurs noms. Et toi, d’où ça vient ? »

Je penche ma tête en arrière sur le banc, tout en le regardant. Je n’ai pas spécialement remarqué que je le dévisage plus que je ne le devrais et que ma pose laisse suggérer à quel point j’apprécie sa compagnie. Je me mords même la lèvre sans m’en rendre compte, retenant cette dernière en la triturant à l’aide de mes dents de sorte à m’occuper et à ne pas faire fourcher ma langue une nouvelle fois.

Une fois le linge sec, on se rend dans la chambre, il n’y a plus un bruit dans les couloirs, seules les chambres laissent entendre quelques rires parfois. Je me pose sur mon lit après avoir déposé le panier contre mon coin d’armoire et fixe mon ami sans vraiment m’en rendre compte. Ce pourquoi je me prends un coussin et je ris avec lui en le lui « balançant » pour le lui rendre.

« Ah... on a passé une bonne journée et pourtant je rêvasse toujours autant, c’est de ta faute aussi, je suis content qu’on se soit retrouvé, même si tu n’en as peut-être pas trop de souvenirs... pour moi, c’était quand même quelque chose, c’est le destin... »

C’est idiot, heureusement je ne révèle pas ce « quelque chose » qu’il peut supposer être tout simplement tactile, visuel, peu importe. Pour moi, c’est beaucoup plus et j’ai du mal à croire qu’après tout ce temps j’ai encore le béguin pour cette personne que j’ai croisé dans un ascenseur. Je souris n’empêche en m’allongeant sur le ventre et regarde Mimi qui dormait paisiblement elle aussi. Je lui donne des baies que j’ai sorties d’un tiroir, et fais de même avec Banchou qui vient se poser sur la commode. La petite gourmande relève la tête et je me mords la lèvre en la regardant manger un peu. Banchou lui a déjà tout dévoré !

« Ils sont gourmands tes pokemons ? Mimi est un estomac sur pattes et Banchou mange très vite ! »

Je prends mon petit chat dans les bras, m’allongeant sur le côté tout en regardant Jia Shuai. Je n’attends pas vraiment de réponse, je commence à m’endormir malgré la curiosité, pire encore... je m’endors en le regardant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 43
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   Ven 8 Nov - 22:29

Arrivée
ShunYuan & Jia Shuai

Je souris un peu, je crois au destin aussi voilà pourquoi je suis aussi sensible à ça . Je pense qu’on doit accomplir quelque chose ensemble, qu’on doit faire un bout de chemin à deux sinon pourquoi on se serai revu après autant de temps? C’est trop gros pour que ce ne soit que le fruit du hasard. Je récupère mon oreiller et le frappe durement entre mes mains pour lui redonner une certaine forme puis quand je m’estime satisfait je le jette derrière moi et y appuie ma tête. Je ferme les yeux en l’écoutant parler, discuter Pokémons me détends et c’est si facile en même temps ,pas besoin de se forcer et aucun risque que l’un de nous ne se froisse , c’est un plus quand on ne sait pas quel sujet est délicats à aborder .

« Oui, mais j’ai toujours un stock de gourmandises avec moi, et puis tu sais j’adore ça aussi les bonbons alors je ne peux pas leur en vouloir quand ils viennent me réclamer . »

Je souris, mes paupières se font de plus en plus lourdes ,j’essaye de lutter parce que lui continue de me fixer. Je suis attendri par la façon qu‘il a de parler de ces deux petits compagnons, même si Banchou me fait peur il ne doit pas être si dangereux que ça , ShunYuan n’aurait pas se genre de rapport avec lui si c’était le cas.
Après mettre convaincu je finis par sombrer, je m’endors sans même lui souhaiter bonne nuit j’étais trop fatigué pour ouvrir la bouche .
C’est ma première nuit ici et je l’ai passé dans le calme sans me réveiller une seule fois , mes deux couvertures n’étaient pas de trop mais je n’ai pas eu froid pour autant . Je crois que j’étais apaisé également par la présence de mon camarade, j’ai confiance en lui ,je peux fermer les yeux sans craindre qu’il ne vienne me tourmenter .C’est bête mais quand on se méfit de quelqu’un on ne peut pas dormir sur ses deux oreilles.

NanKan ronfle un peu , je souris en passant une main dans son pelage emmêlé ; j’ai beau lui faire prendre des bains et le peigner je le retrouve toujours couvert de poussière avec des branchages ou feuilles mortes parsemer dans ses poils . Pourtant il ne sort pas souvent de ma chambre ! Ou alors il se promene sur le bord de la fenêtre et se roule dans les bacs à fleurs?
Ça ne m’étonnerai pas. Je relève la tête, restant allongé je cherche des yeux mon voisin de lit encore endormi. Il est étendu  sur le ventre ,la joue bien enfoncé dans son oreiller à plume. MiMi dors en boule au creux de son dos, je souris attendri , c’est un vrai petit chat au final .

Je m’extrait de mon cocon de drap avec un peu de mal, j’essaye de ne pas trop tirer sur les couvertures pour ne pas réveiller mes deux squatteurs, je n’aime pas quand ils ronchonnent . Si je les contrarie dés le matin ils seront imbuvable tout le reste de la journée. Je sais j’ai déjà tester.
Ayant enfiler mes chaussettes je pose enfin mes pieds au sol souriant un peu quand je remarque qu’une des oreilles pointues de Mimi se redresse. Elle a l’ouïe fine. Je m’approche de mon camarade et vient passer une main dans son dos, je suis un peu gêné je ne sais pas si il avait mit ou non son réveille.

« hey, réveille toi Shun Yuan… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 102
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   Lun 11 Nov - 0:20

Arrivée
Wang Jia Shuai & Han Shun Yuan

« oh toi aussi... c’est bon à savoir »

Encore que je ne suis pas trop fan du sucré, mais disons que je sais apprécier les bonnes choses, peut-être un peu trop mêmes. Je me mords la lèvre et m’endors en le regardant sans même m’en rendre compte. Cette nuit a été extrêmement douce, je n’ai pas rêvé, je ne me suis pas réveillé et quand mes yeux se sont enfin ouvert , la voix de mon colocataire m’annonce que cette journée n’était pas une fantaisie de mon imagination débordante. J’ouvre les yeux lentement et me saisis de sa main pour m’en servir comme repère, j’y entrelace même mes doigts et la pousse doucement pour mieux la tirer vers moi à plusieurs reprises. Je finis par me lever, mais je ne suis toujours pas réveillé comme il faut. D’ailleurs, Mimi se réinstalle à ma place.

Durant ce temps je regarde Jia faire et je ne comprends pas ce qu’il fait, mais son dos me tentait bien, alors je pose mes mains sur ses hanches, plus précisément sur son t-shirt et m’en saisit doucement en posant mon front contre le haut de son dos. Je suis vraiment mal réveillé, sinon je ne me serais jamais permis telle familiarité, d’autant plus qu’on se connait à peine. Cependant, c’est la preuve que je l’apprécie énormément et que je me sens bien avec lui, une chose qui n’est pas rare sur l’île, mais qui reste tout de même en petite quantité dans mon cercle réduit de connaissances.

Quand finalement je sens son parfum qui n’est pas le mien, je m’éloigne doucement en faisant mine de me frotter les yeux et m’allonge doucement à côté de Mimi pour la réveiller. Banchou lui, ne dort pas spécialement. À chacun je donne sa ration et un petit supplément, ils la transportent généralement jusqu’à ce qu’on aille à la cafétéria, ils sont adorables, quand ils font ça. Je me mords la lèvre et regarde ma tenue, j’ai un train de retard, je suis lent...

Un bon café ne me fera pas de mal, mais pour l’instant c’est sans pudeur que je retire mes vêtements à l’exception du sous-vêtement pour pouvoir me changer. Je me tourne de trois quarts vers Jia Shuai, l’observe un petit moment et lui souris avant de lui taper dans le dos en remettant en place mon t-shirt de ma main libre.

« Tu as bien dormi ? J’ai oublié de mettre mon réveil, merci beaucoup... promis, je n’oublierais plus ! »

D’habitude je suis une vraie horloge, mais je vais devoir me méfier de son influence, si je me sens aussi détendu pour dormir quelques heures de plus bien volontiers, ça risque de ne pas coller ! Je ris légèrement et l’entraine en glissant ma main sur son bras, puis son poignet en l’entrainant légèrement avant de le laisser tranquille. Mimi transporte sa friandise à l’aide de son étoile et banchou de son « voile » noir. Je les regarde faire et se diriger à ma suite. Ils retourneront dans leurs pokeball pour les cours, malheureusement.

Les deux pokemons de mon ami, eux, semblent aussi avoir du mal, mais c’est assez mignon j’ai l’impression d’être le problème en réalité, ils ne me connaissent pas vraiment. Si Jia Shuai a approché Mimi et Banchou, alors je veux bien faire l’effort et passer ma main dans la tignasse très peu soignée du mite ! Pour autant, il n’est ni graisseux, ni odorant, non, il est juste poussiéreux et terreux . Je souris en le voyant faire et tente une approche vers le tylton, ça n’est peut-être pas une bonne idée. Je me ravise, cours vers la mini salle de bain dont nous disposons et me nettoie les mains pour ensuite tenter une approche.

« Est-ce qu’il est gentil ? Ça ne mord pas, hm ? »

Ce matin, il n’y a pas à dire je suis de très bonne humeur et quelque chose me dit qu’il y est pour beaucoup ! Je me mords la lèvre encore une fois et me détourne docilement et gentiment pour ne pas le ralentir plus encore , je me sens déjà assez coupable comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 43
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   Lun 11 Nov - 0:57

Arrivée
ShunYuan & Jia Shuai

On se tient la main, je souris il est mal réveillé je l’aide un peu en tirant sur son bras pour qu’il se redresse assit. Alors qu’il allait se mettre debout un bracelet glisse de mon poignet et tombe à mes pieds. Je m’empresse de me pencher pour le ramasser, j’y tiens beaucoup il m’a été offert par ma mère comme les sept autres d’ailleurs. Je me redresse tout en faisant glisser le cerceau de perles le long de ma main . Je me tends quand un corps vient se presser dans mon dos, une joue sur l’omoplate et des bras autour de ma taille .Je tousse un peu, je me doute qu’il n’est pas bien réveillé mais de là à être autant …familier? C’est un peu trop osé pour moi qui préfère le détacher doucement pour ne pas le vexer .Je tousse embarrassé en me retournant pour savoir si tout est ok.
Il est retourné sur son lit et moi j’en profite pour regagner le mien . Je pioche dans la bassine en plastique que j’ai ramener de la teinturerie la veille, je commence à sortir tout les vêtements ,à les renifler par reflexe avant de les plier soigneusement .
Assit en tailleur sur le lino froid de la chambre je lève les yeux quand un bruit de tiroir qu’on referme se fait entendre . Mais il.. Il compte se changer là devant moi?
Bah quoi on est des mecs où est le souci? On se connait à peine ,aurais-je le culot de faire de même quand j’aurai finis de tout bien ranger?
Je ne suis pas certain. J’ouvre la porte du placard et souris un peu quand il vient me frapper virilement dans le dos. Je hoche la tête en m’écartant quand il attrape un vêtement propre.

« C’est pas un souci tu sais? Je veux bien te réveiller tout les matins . »

J’essaye de me montrer courtois ,c’est une bonne chose n’est - ce pas ? Je me détourne de lui pour aller me changer à mon tour. J’hésite, dos à lui ,face à ma pile de vêtements soigneusement pliés sur mon lit et prêts à être enfilés . Je déboutonne mon haut, puis le fait glisser sur mes épaules et le long de mes bras. Je m’empresse de passer mon t-shirt pour la journée , je prie pour qu’il ne me regarde pas , j’ai la peau très clair et le corps certes un peu musclé mais pas très viril. Je décide de m’assoir pour retirer mon bas, m’obligeant ainsi à lui faire face . Mon vêtement fini rapidement à terre, j’étire mon boxer qui est remonté sur mes cuisses durant la nuit . Ce n’est pas si horrible que ça finalement ,pourquoi je me fais toujours un monde pour rien?

Je souris quand NanKan tombe à terre la face la première. Il remue sur place il se dandine en avançant comme il peut jusqu'à venir se frotter aux cheville de ShunYuan c'est mignon. Quand je suis allez ranger mon pyjama Shun c'est montré très tactile, il me touchait sans cesse le bras et souriait beaucoup, il doit être très excité par cette rentrée, c'est cool parce qu'il me fait déstressé en agissant ainsi .
Je tourne la tête vers mon petit bureau alors qu'il sort de la salle de bian, je souris en secouant la tête. Il est temps d'aller petit déjeuner~.

"Non baiyun est un petit ange ,elle a juste un peu peur"

Elle dort encore mais je ne la sens pas prête encore .Je souris et enfile ma lègère petite veste, j'ai déjà passé mes tennis au pied. Je sors de la chambre et traverse tranquillement le couloir ,mon ami à mes cotés, NanKan coincé dans le fond de mon sac en bandoulière.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 102
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   Mar 12 Nov - 1:39

Arrivée
Wang Jia Shuai & Han Shun Yuan

Il se crispe, mais je ne m’en rends pas compte immédiatement, il détache d’ailleurs mes bras d’autour de sa taille et je retourne me coucher quelques secondes pour regarder mon petit chat dormir et le réveiller doucement. Banchou tournoie tranquillement, déjà bien en forme. Je le remercie d’ailleurs en posant ma main sur son chapeau. Je n’ai pas cauchemardé !

Jia Shuai me propose de me réveiller tous les matins, mais ça ne serait pas juste pour lui. Je le remercie en m’inclinant poliment et penche la tête sur le côté.

« hm... je suis d’accord, mais on fait ça à tour de rôle plutôt ? Je ne voudrais pas que tu sois le seul à te lever un peu en avance pour me réveiller... »

Surtout que le matin, je fais des choses bizarres généralement, notamment enlacer des gens, les « étouffer », me blottir contre eux ou bien... l’effet inverse, les pousser et grogner, mais c’est très peu fréquent en comparaison de la première solution. En même temps, être amoureux plus ou moins de son camarade de chambre aide pas mal à avoir cette première réaction, n’est-ce pas ?

Je souris et me redresse pour me changer. Jia Shuai semble vouloir faire de même quelques secondes après avoir terminé. Je l’observe alors qu’il se met de dos et fait mine de jouer avec Mimi. Mais... mes yeux vagabondent légèrement vers lui... je n’y peux rien. C’est qu’il me donnerait presque chaud, comme si ça n’était pas suffisant d’avoir été tout contre lui tout à l’heure... ah ! Petit coup d’eau, sinon ça ne va pas le faire.

Je ressors de notre mini salle de bain et en revenant, je le vois sourire. Je tente une approche vers son petit pokemon volant, elle dort tranquillement, je n’ose même pas la réveiller.

« Oh... dommage, elle est vraiment mignonne »

J’aurais voulu la voir voler un peu dans la pièce. Je me masse la nuque et regarde Banchou qui rouspète déjà, la lumière ne lui convient pas et il souhaite rentrer dans sa pokeball, un pokemon spectre très peu sociable et... et n’aime pas non plus la lumière, mais ça c’est un peu normal. Je souris et m’exécute, laissant Mimi transporter son petit bol. Elle fait toujours craquer les gens autour d’elle, tellement adorable. Je me rapproche toujours de Jia Shuai, pour ne pas le perdre de vu et m’étire un peu avant de m’asseoir en face de lui, Mimi juste à côté.

« J’aurais bien dormi encore un peu, pas toi ? »

Encore que la petite scène de tout à l’heure, quand il s’est mis face à moi, m’a fait littéralement bouillir le sang ! J’ai cru que mes yeux allaient sortir de ma tête et que mon coeur allait s’arrêter. Je me mords la lèvre en y repensant et mange ce que j’ai pris sur mon plateau pour ce matin. Je garderais les desserts pour tout à l’heure.

« Oh... on est peut-être dans la même classe avec un peu de chance, vu qu’il y a plusieurs classes de la même année... on devrait peut-être regarder ? Les cours commencent seulement la semaine prochaine... on en a de la chance ! »

Ce qui veut dire en réalité : tu veux bien passer du temps avec moi avant que l’on reprenne les cours, même si on va se voir assez longtemps vu qu’on est colocataires ? ♥ Mais pas sûr qu’il le traduit de cette façon, nous verrons bien. Quoi qu’il en soit, je suis bien content de ce matin, la journée a extrêmement bien commencé, ne serait-ce que pour l’avoir vu plus ou moins dépareillé de presque tout son superflu de tissu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 43
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   Jeu 21 Nov - 22:15

Arrivée
ShunYuan & Jia Shuai

Quand il a rangé BanChou dans sa pokeball j'ai ressenti comme un pincement au cœur. Cela m'a rappelé que j'allais devoir le faire aussi pour mes deux petits camarades, que la boule de poils qui doit couvrir mes cahiers de poudre en cet instant finira par quitter mon sac...C'est à chaque fois déchirant ,ils me font les yeux doux, je crois pouvoir comprendre cette peur de se retrouver coincé dans une sphère minuscule dans l'intente perpétuelle dans sortir .Je n'aime pas moi même quand je me retrouve dans un endroit confiné, du style un ascenseur ou un placard à balais..Alors eux...Je soupire j'y serai de toute façon obligé, même là emporter mon mimitos avec moi est risqué, mais le laisser dans ma chambre l'est encore plus .

Au self je prends ce qui nous est proposé, le matin il n'y a jamais beaucoup de choix même si les étudiants viennent de tout les continents tout le monde est logé à la même enseigne. Le lundi nous déjeunons sucré, le mardi aussi mais à partir du mercredi ça varie , et nous s'y sommes tous habitués . Moi qui préfère les choses douces au réveille je me fais toujours des réserves dans ma chambre comme ça si la vue d'une assiette salé me rebute je peux retrouver l'appétit avec une des boites de gâteau planqué sous mon lit . C'est une technique ~.

Assis face à Shun je penche la tête sous la table pour voir mimi qui apporte son écuelle . Elle est vraiment trop mignonne sa petite queue étoilée bat le sol en rythme elle est très excitée, elle doit avoir faim. Je me redresse et souris à mon ami oui c'est vrai que le lit est vraiment confortable et en plus il y fait vraiment chaud dans cette chambre...C'est comme un cocon, qui aurai envie de le quitter pour rejoindre un réfectoire comme celui ci,bruyant , austère blindés d’étudiants  ?  Je secoue la tête en me saisissant de ma cuillère, je n'aime pas du tout les endroits trop peuplés, en plus j'ai une porte de sortie juste derrière moi, donc à chaque passage je me prend un grand courant d'air dans le dos. Génial.

"Quand il fait un peu froid j'ai souvent sommeil oui. J'aime bien ma couette elle est très épaisse."

On a la même mais je trouve toujours que tout ce que je possède est meilleur, unique. J'ai beaucoup de manie et celle ci en est une.J'individualise tout ,comme ce couvert par exemple .Si je m'y attache trop je ne pourrai plus le rendre. C'est souvent des tocs que les enfants ont et qu'ils perdent au cours des années. Ayant vécu seul toute ma vie sans mes parents pour m'aider et au milieu d'autres jeunes pas souvent tendre j'ai eu besoin de posséder des choses, de pouvoir mettre ma marque sur un lit ,un cahier et une penderie ...La vie en communauté ne me plaisait pas, vous comprenez donc pourquoi , Je n'ai jamais vraiment eu de chambre à moi ni même de repère puisque je changeais souvent d'établissement et de ville.
Je tiens énormément à mes pokemons, parce qu'il ne peuvent qu'être à moi.  Quand j'ai des amis je finis par tomber amoureux d'eux, je me suis dévoué à mes petites amies jusqu'à trop les étouffés...Surtout qu'à chaque fois garçons ou filles cherchent à me protéger ...Comme si j'étais un véritable incapable. C'est frustrant à la longue .

"Oui ce serai cool , j'aimerai bien !"

Si je deviens trop proche de Shun je risque de réitérer ces mêmes erreurs...Je vais finir par avoir le béguin pour lui et n'étant pas très discret -une vraie fille je vous le dis- il va s'en rendre compte et m'abandonnera ...Parce que tout ça l'embarrassera bien trop. Je souffle un peu en reposant mon verre vidé d'un trait. J'avais oublié ce système, tout les élèves sont obligés de venir avec sept jours d'avances pour que les retardataires et indécis puissent finir leur inscriptions. J'étais dans ce cas là l'an dernier alors je ne les blâmerais pas .et puis cette ile est unique et nous permets de nous promener librement avec nos petits bébés très spéciaux. ça me donne envie de sortir, je veux aller en ville ,j'en ai rarement eu l'occasion durant ma première année parce que j'étais seul et ça le fait pas trop de sortir sans être accompagné..J'ai peur qu'on se moque de moi ,c'est stupide je ne devrai pas m'attarder sur l'avis ou le regards des gens, mais c'est difficile.

"ça te dis qu'on aille en ville après? Perso j'ai déjà tout réglés niveau administration hier et par internet ...J'ai besoin de m'acheter un nouveau casque audio et je sais qu'un magasin à ouvert ses portes . enfin t'es pas obligé hein.."

Je n'ai pas envie de le contraindre, il va finir par me voir comme un boulet ,le pot de colle de service dont on ne peut pas se débarrasser à moins d'être méchant avec lui. J'espère qu'il ne le sera jamais parce que je me suis rapidement attaché à lui .C'est ça mon problème , dés lors que l'on me souris ,me parle gentiment et ris avec moi je baisse ma garde et offre mon amitié .
Je suis certain de n'avoir pas fait d'erreur avec lui, parce que nous sommes destinés à être de bon amis, peut être même de meilleurs amis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 102
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   Sam 23 Nov - 18:15

Arrivée
Wang Jia Shuai & Han Shun Yuan

Jia Shuai a l’air pensif, je me demande bien pourquoi, moi qui suit assez curieux par nature j’ai du mal à me faire à l’idée qu’il puisse vouloir prendre ses distances. Du coup, j’essaye désespérément de ne pas poser trop de questions. Il y répond quand même donc c’est bon signe, mais c’est si succinct que ça me fait penser qu’on se connait très peu, même si on se ressemble et que je l’apprécie déjà pas mal. Je suis peut-être froid d’apparence, mais en réalité, je suis quelqu’un de très sociable, pour peu que je veuille bien faire un effort. Est-ce que je suis en train de payer le fait que je choisisse avec qui j’ai envie de me lier ? J’espère bien que non. On mange et je le vois se pencher pour regarder Mimi, ça me fait sourire, je la caresse doucement, je pense que Banchou voudra sortir après une micro sieste, après le repas, lui qui n’aime pas le monde.

Finalement, il me dit qu’il aime beaucoup sa couette quand il fait froid et ça me fait sourire, parce que j’ai une idée pour une soirée à venir, en espérant que ça lui convienne.

« Si tu veux, on se fera une soirée jeux, ou bien film, bien au chaud sous nos couettes avec deux tasses de chocolat chaud ! »

Rien qu’à cette idée je me mets déjà à penser que peut-être, il voudra bien de moi sur son épaule, histoire que je puisse me sentir plus proche de lui sans trop que cela paraisse suspect, même si ça ne l’empêchera pas de le penser, le prétexte le lui fera peut-être oublier ? Je me tais et finalement, je vide le contenu de mon plat, pas très appétissant, mais quand même bien requinquant pour une matinée. Je m’étire en laissant apparaitre mon nombril involontairement... ou pas, vu que je suis face à lui. Mais je fais comme si de rien n’était. On débarrasse nos plateaux et je prends Mimi dans mes bras avec sa gamelle que je range dans mon sac. Jia Shuai me propose de venir avec lui en ville et j’écarquille les yeux, plus parce que je voulais passer l’après-midi avec lui et qu’il m’a devancé, que parce que je suis réticent, mais bon, il n’est pas dans ma tête pour le deviner !

« Ah ! C’est si gentiment demandé ~ comment refuser ? Et puis maintenant que tu me l’as dit, je suis curieux de voir à quoi ressemble ce magasin. Et puis on trouvera surement des trucs pas trop chers à acheter et des nouveaux magasins ? Moi j’attends surtout les spécialités culinaires d’un café... enfin, ils vendent surtout des milkshakes... »

Je m’emballe un peu trop je crois, mais tant pis s’il devine que ça me fait très plaisir, au moins il verra qu’il ne m’ennuiera certainement jamais. Le truc en revanche, c’est que je demanderais peut-être un peu trop à force de me laisser des ouvertures comme celles-là... et ça risque de mal finir. Pour autant je n’ai aucune envie de laisser filer ma chance, alors je l’embarque avec moi pour qu’on aille poser nos affaires.

« Allé, dépêche toi ! On y va bientôt ? »

J’étais tellement occupé à le trainer, marchant à reculons que je n’ai pas vu la valise qui dépassait d’un coin de mur et que j’ai fait tombé, la seule façon de me rattraper c’était lui... et je me suis retrouvé collé contre lui, ses lèvres venues frôler les miennes. Mon coeur a failli faire un arrêt ! Non, plus que ça, j’ai cru qu’il allait bondir hors de mon torse tellement j’étais mal à l’aise... mais je ne dirais pas ne pas avoir aimé... je ne peux pas nier ! Je me mords la lèvre et le pousse doucement en louchant sur ses lèvres.

« Ahm... pardon ! Allé, vient ! »

Cette fois je ne le regarde pas, j’ai les oreilles rouges, le visage aussi sans doute, mais il ne peut pas le voir parce que cette fois je suis tourné vers la porte... quelle chance ! J’espère qu’il ne va pas me dire non à présent ! Il sait déjà que je ne suis pas spécialement contre le contact masculin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 43
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   Ven 29 Nov - 20:26

Arrivée
ShunYuan & Jia Shuai

Une soirée jeu? Oh ça me tente bien ! En plus j'ai ramener ma DS ,je me l'a suis acheté tout seul avec mon argent. Je joue souvent à des jeux en solitaire mais j'aimerai bien me confronté à une autre personne. Je sens que Shun est un rival redoutable ça risque d'être drôle. J'enfourne une dernière cuillerée de chocolat chaud que j'avale immédiatement puis repose le bol sur mon plateau. Je bois comme je mange mes nouilles, c'est une manie que j'aurai du perdre également. Je lui souris un peu en acquiesçant .

"Oui ça me dit bien, je pense qu'on pourra facilement s'accorder sur un jour dans la semaine ou on fini tout les deux pas très tard. On pourrai se faire genre une semaine sur deux un bon film? J'ai amener mon lecteur dvd portable."

Je m'emballe assez vite mais moi quand il est question de fraternisé je réponds toujours présent ! Je n'ai pas eu de chance ni l'an dernier ni durant mes années collèges, j'étais toujours en compagnie de mec débile qui adoraient regarder des vidéos douteuses . Je sais que cette fois c'est différent ,Shun est plus innocent que la moyenne en plus c'est un mec posé , je me trompe souvent mais sur son cas je suis presque sûr d'avoir tapé juste.
ça me remonte un peu le moral, je ne serai donc pas le seul mec dit coincé sur cette terre. Les filles devraient être contente non? Quoiqu'elles aussi commence à être porté sur la chose de façon malsaine. Je soupire en croisant les bras, je crois être un jeune normal ,bien sûr que le sexe me tente bien mais à chaque fois ça ne me convainc pas...j'ai déjà couché avec des filles et ça cloche toujours...Je finis limite par regretter mon acte quand je rabats le drap sur mon corps. Je n'aime pas me sentir comme ça , voilà pourquoi je pense être fait plus pour les hommes que les femmes. Je connais mon corps, je sais comment me toucher pour que le plaisir monte, bon bien sûr je me suis jamais aventuré là où..Ô mais minute pourquoi j'en suis venu à penser au cul alors que je suis à tablé avec un pote?!
Je ne suis qu'un pervers, sale pervers , pervers !

Je relève la tête vers lui , je n'ai pas du tout entendu ce qu'il m'a répondu mais je me fies au sourire qu'il affiche. Je souris également je crois qu'il a accepté ma proposition ,chouette alors on va sortir en ville et je pourrai acheter un nouveau casque audio . J'espère pouvoir en trouver un qui me plait , j'adore le violet ,en Chine j'aurai eu aucun mal à m'en dégoter un mais ici c'est différent . On est sur une île perdue au milieu de nulle part, je ne suis pas certain d'y trouver mon bonheur . Trop peu de stock et de choix. Je me relève en lui emboitant le pas, je range mon plateau juste au dessus du sien .Je ris en me laissant volontiers tirer par le bras, je le regarde sans faire attention à ce qui se passe devant moi ou derrière lui et c'est la chute. Je geins plaintivement en tombant en avant ,je tousse légèrement en me redressant sur un avant bras l'autre restant tendu prés de son visage. On se fixe, gros blanc.
J'entends de loin un élève se plaindre en ramassant sa valise, il rouspète parce qu’aprioris ShunYuan aurait volontairement chuté dessus ... Je suis gêné vraiment par cette proximité, tellement que ma vue se brouille une fraction de seconde et je me sens obligé de fermer les paupières pour ne pas qu'il le remarque. Je me redresse accroupi , balbutiant des excuses qui n'ont pas lieu d'être.
Très gêné je me remet debout et l'aide à faire de même époussetant par la suite mon vêtement un peu salit.

"Il est idiot ...quelle idée de laisser ses affaires dans le couloir hein. ça va toi sinon?"

Je dis ça tout en échappant un petit ris, le regard toujours absent . Je me ressaisit en attrapant rapidement la hanse de mon sac que je sens appuyer contre mon mollet. Ce n'est pas comme si cela ne m'était jamais arrivé et je sais donc très bien contrer ce léger problème qui n'est d'ailleurs que temporaire.
J'avance à ses cotés, je suis le son de ses pas, forçant sur mes yeux pour passer outre ce voile foncé. Je discerne à peine les objets, tout n'est que tâche brune sur fond gris , comme flouté.
On arrive enfin à l'extérieur, l'air fouette mon visage et mon petit NanKan dans le fond de mon sac trémousse ses petites fesses il a dû sentir le vent frai même au travers du tissu.
Je souris un peu en tournant la tête vers Shun quand il me parle. C'est fou comme la perte momentanée d'un sens peu également chamboulé tout le reste. Mes oreilles fonctionnent bien pourtant je peine à me concentré et comprendre ce qu'il dit . Je me contente de hocher la tête avant de l'entendre crier de me sentir tirer en arrière . Quelqu'un à pousser la porte qui se trouver juste face à moi, si Shun n'avait pas été attentif je me la serai pris en pleine face .

"Oh pardon j'avais l'esprit ailleurs...Désolé."

Je m'accroche à son bras pour détendre l'atmosphère mais secrètement il me servira de canne le temps que les choses se rétablisse.
Quand j'étais petit je paniquais beaucoup je passais des heures caché entre ma table de nuit et mon lit. Je fermais fort les yeux, les mains à plat sur le visage et je priais pour que tout redevienne comme avant . Par la suite j'ai du intégrer des internats ,j'étais loin de mon repère mais tout ces troubles visuels n'avaient pas cessés pour autant alors comme pour me rassurer ma mère m'avait donné des bracelets que je devais toucher à chaque fois que le noir couvrirai ma vue ...je les triture souvent et maintenant sans m'en rendre compte, ça me calme et fait passer le temps un peu plus vite ...mais pour le moment mon bras passé dans celui de Shun me suffit, je me fis à ses pas et sa voix enjouée me rassure et me berce .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Arrivée ! ft ShunYuan   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arrivée ! ft ShunYuan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Zorro est arrivée... sans se presser.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
paradise :: ❀ you can learn here :: the dormitories :: the boys' rooms :: 006M-