AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ARRIVÉE DU PREMIER ÉVÉNEMENT !
pour plus amples informations dirigez-vous ici ! ♥

Partagez | .
 

 davis brandon ● you never totally know who you are.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mermaid bitch

avatar
★ messagi : 15
★ here since : 20/10/2013


MessageSujet: davis brandon ● you never totally know who you are.   Dim 20 Oct - 22:19

insérer ici une citation au choix
─ auteur


carte d'identité
hey you ! je me présente, davis brandon, un bel individu de sexe masculin de 23ans. eh oui ! je suis bel et bien né il y a si longtemps, soit le 12/02/90. ça te surprend, n'est-ce pas ? ça t'intéresse sûrement aussi de savoir que je suis aisé, mais je sais que ce qui t'intrigue le plus est de savoir que je suis... bisexuel ! tadam ! un peu plus et j'oubliais de dire que je viens du nevada (états-unis) et que je suis d'origines coréennes (yeah, adoption u know). oui bon, sinon je partage une grande ressemblance avec nam woo hyun (infinite) et je suis bien au courant, merci d'éviter de me le faire remarquer pour la centième fois.
boîte identitaire
i am a...
gwahag yeonyege jigwoon


liste de mots qui me décrivent le mieux
distant, froid, critique, perfectionniste, compétitif, aventureux, calme, sérieux, organisé, travaillant, observateur, égocentrique, renfermé, confiant, individualiste, rancunier.

voici ma petite histoire
certaines personnes ne devraient pas avoir le droit de se reproduire. mes parents biologiques, par exemple. trop jeune à l'époque, trop stupides, trop solitaires. un couple renié par leur deux familles lorsqu'ils annoncèrent la grossesse. la raison était simple : une mère de seize ans et un père de dix-sept ans, ça n'a pas forcément très bonne réputation. l'histoire aurait pu s'en tenir là, ils auraient pu en venir à songer à l'adoption afin de mettre leurs priorités aux bons endroits, ce qui aurait été la chose logique à faire. mais non. ils n'en firent qu'à leur tête, menant un train de vie défavorisé, à travailler sans arrêt pour tenter de joindre les deux bouts sans scolarité décente. que croyez-vous qui est arrivé ? négligence, violence, maltraitance. j'ignore les détails, mais je sais que c'est ce qui avait été noté au dossier quand on est venu m'arracher de force à ce foyer exécrable pour me placer en adoption, dans le but de rechercher un foyer plus saint.

chose qui ne fut pas très longues. je n'avais pas encore deux ans que les papiers officiels avaient été signés et que je prenais l'avion pour le nevada. ceux que j'appelle mes véritables parents - puisqu'ils ont été ceux qui ont toujours bien pris soin de moi - m'ont raconté à quel point j'étais un bébé méfiant, facilement effrayé et qui faisait des efforts étonnant pour ne pas pleurer. je n'arrivais pas à dormir dans le silence ou la noirceur totale. je cherchais à me réfugier dès qu'un son devenait trop fort, et ce jusqu'à l'âge de huit ans. je ne pouvais même pas expliquer pourquoi ça m'effrayait, c'était simplement un réflexe. j'avais peur de rester seul, ne serait-ce que cinq minutes. quand ils ont adoptés ma soeur, je me suis senti mis à l'écart, même si ce n'était pas le cas. j'avais l'impression de ne plus leur suffire et, pendant les premières semaines de son arrivée, je prenais un malin plaisir à lui faire du mal.

je n'ai jamais été social. je suis du genre à faire mes propres affaires de mon côté, sans aller chercher d'aide ou d'appui extérieur. au fond de moi, je sais très bien que la vie, ça se mène tout seul et non à deux ou plusieurs. les amis viennent et repartent, ce ne sont que des figures décoratives qui finiront tôt ou tard par partir. il est évident que j'ai su très tôt que j'étais adopté, ce n'est pas bien dure à remarquer. néanmoins, ce fut quelque chose de difficile à accepter, parce qu'au fond, ça voulait dire que ma vie ne représentait rien. qu'elle n'était qu'une erreur parmi tant d'autres, mais qui n'en valait pas la peine. s'il n'y avait pas eu des gens attentifs à leur entourage, que serais-je devenu ? je n'aime pas me faire rappeler que je suis adopté. ce sont les animaux que l'on adopte, les bêtes, pas les humains. c'est comme si je ne valais pas plus qu'un chien. en fait, autant j'aime ceux qui ont pris soin de moins pendant la majeure partie de ma vie, autant je les déteste pour avoir bercer l'illusion d'une belle famille parfaite et unie. celle que j’appelle ma sœur n'a absolument aucun lien sanguin avec moi. je pourrais l'ignorer, l'oublier. tous les oublier et faire comme si je ne les connaissais pas puisqu'au fond, ne sont-ils pas que de simples inconnus ?

si je tiens plus que tout à conserver un lien avec ryan c'est parce qu'elle est la personne la plus apte à comprendre ce que c'est de ne pas réellement savoir qui on est, d'où on vient, et vice versa. malgré l'absence de réelle relation fraternelle, elle est celle que je considère le plus près de ma famille et malgré les maltraitances que je lui ai fais pendant notre enfance, je l'aime énormément. je ferais tout pour lui faire plaisir, pour l'aider. c'est ma petite sœur, c'est mon devoir d'en prendre soin. ce qui ne veut pas dire pour autant que je m'impose dans sa vie et surveille ses moindres faits et gestes : bien au contraire. ryan est nettement libre de faire ce qu'elle veut quand elle le désire, mais je ne serais jamais bien loin en cas de pépin.

ma raison pour avoir appliquer dans le projet d'élève dans cette école pokémon est simple : la curiosité. l'envie d'essayer de découvrir quelque chose de nouveau, de trouver qui je suis. d'aller où je veux, pour une fois. choisir de changer de pays, d'entourage. ne pas être à la merci d'un système qui prend la moindre décision pour moi. sans compter que c'était une façon idéale de revenir aux sources de cette planète, de côtoyer les créatures que nos ancêtres ont admirées, dressées et exploitées. d'aller encore plus loin, de savoir ce qui foulait le sol terrestre il y a des millions d'années. échapper à la société étouffante nord-américaine.

ma première partenaire fut une shinx des plus adorables. on aurait pu croire que je serais davantage attiré vers un pokémon combat ou roche, mais le regard vivant de cette petite avait quelque chose d'intéressant. comme de raison, elle avait cette flamme de jeunesse semblable à celle d'un enfant qui découvre le monde, le sens de l'aventure, aucune notion du danger. avec les évolutions, elle s'est assagie pour devenir un pokémon calme et noble, la tête haute. un pokémon dont on peut être fière, un peu comme un enfant qui devient un adulte responsable. mine de rien, je pourrais presque me sentir comme un père qui a accomplit son devoir correctement. mon deuxième pokémon fut un ekans. les serpents sont des créatures fascinantes que j'adore et elle intégra aisément mon équipe. malgré son apparence farouche, c'est une femelle très affectueuse et qui l'a toujours été depuis la première seconde, ne manquant jamais une occasion d'exprimer son amour envers ma personne. c'est très certainement cette affection débordante qui a créé notre grande facilité de compréhension et pour rien au monde je ne voudrais me débarrasser de mon arbok. puis est venu mars en mai dernier. un adorable petit pokémon dinosaure ramené à l'existence scientifiquement et qui n'est nul autre qu'une récompense d'excellence. il est adorable et je ne peux que l'aimer, c'est évident.

sur un plan social, lors de ma première année, j'ai tellement intimidé mon colocataire qu'il a fini par ne plus venir dormir dans notre chambre. si bien que j'ai décidé de répéter l'expérience l'année suivante à l'aide d'arbok, la laissant accueillir celui qui allait devoir partager ma chambre en lui donnant comme seul ordre de se faire le plus menaçante possible. disons qu'un serpent de 3.5m capable de vous tuer en moins d'une minutes qui vous tombe nez à nez quand vous ouvrez la porte, ça de quoi effrayer. je l'ai laissé souvent avec ce pauvre petit, mais il n'a jamais disparut de ma vie. même qu'il avait parfois un comportement bizarre. aussi adorable soit-il, autant pouvait-il avoir l'air d'une tache. principalement parce que je ne suis pas stupide et il est évident que je me suis rendu compte qu'il lui arrivait de me suivre à l'extérieur de l'école. je le lui ai fait remarqué de toute manière, mais il n'y a pas que ce détail. ce dindon a réussit à se mettre les pieds dans les plats et, heureusement pour lui, je n'étais pas bien loin. c'est xay - qui n'était qu'un luxio à ce moment - qui détecta le danger pendant que j'étais occupé à entrainer arbok. elle détalla comme une flèche ce qui me poussa également à la suivre pour tomber sur ce qui était visiblement une maman delphox furieuse qui en voulait à la vie entière d'amaêl.butter une maman delphox enragée, ce n'est pas chose facile, je dirais même que ça tiens de l'impossible et même avec luxio et arbok, c'était perdu d'avance. ça permis simplement le temps de l'affaiblir un peu avant de s'enfuir. à croire que ce type ne sait pas détecter le danger que représente de capturer un bébé pokémon.

étrangement, c'est la situation qui a fait en sorte qu'on s'est rapproché. premièrement, j'ai cessé de laisser arbok lui tenir compagnie - même si je me doute qu'en mon absence, elle était beaucoup plus douce qu'en ma présence. après, j'ai commencé à lui parler, pas seulement à l'ignorer. d'une certaine façon, il faut énormément de folie pour s'aventurer près d'un bébé fennekin, mais il faut certainement une once de courage quelque part. puis, il possède quelques jolis pokémons qui représentent un potentiel de combat intéressant, même si son équipe n'est pas très bien diversifiée. il n'est pas si haïssable non plus.

et pour finir...
personne très solitaire, il ne ressent pas le besoin d'avoir de la compagnie et préfère se concentrer sur la passion archéologique qu'il s'est découvert - et aussi le projet d'offrir un amaura à sa soeur.

ma merveilleuse équipe


tyrunt ++ mars ++ mâle
petit dernier de l'équipe, il fut la récompense pour l'excellence académique en archéologie de brandon à la toute fin de sa deuxième année. malgré son apparence, mars est une bête adorable qui a besoin de savoir brandon à proximité pour être calme et rassuré. il endure les attaques dans l'unique but de ne pas décevoir son dresseur et également par affection pour ce dernier. comment ne pas aimer un tel pokémon qui ne demande que d'être apprécié pour ce qu'il est ? hors combat, mars est facilement effrayé et recherche constamment à être le plus près possible de brandon, quitte à causer quelques accidents à force de se mettre dans ses jambes.
arbok ++ koba ++ femelle
si vous avez peur des serpents de 3m50 capable de vous tuer d'une morsure ou en vous enserrant dans ses anneaux, n'approchez pas arbok. malgré son apparence, c'est une femelle fortement affective qui adore le démontrer en s'enroulant autour des gens qu'elle apprécie dans le but de les câliner. autant puisse-t-elle se montrer une véritable machine de combat, autant elle ne fera pas le moindre mal à une mouche si brandon ne lui en donne pas l'ordre. elle obéit aveuglément à son dresseur et n'oserait jamais mettre en doute ses paroles.
luxray ++ xay ++ femelle
luxray est noble et fière, marchant d'un pas intimidateur qui en dit long sur ses capacités au combat. étant le premier pokémon de brandon, elle se considère comme la chef de l'équipe et n'hésite aucunement à remettre les deux autres pokémons de l'équipe à leur place lorsque la situation ne lui convient pas. c'est souvent luxray qui est utilisé pour les combats, les captures, les démonstrations, bref pour tout et n'importe quoi et on ne peut nier qu'elle apprécie grandement être le centre de l'attention.

who's there
tc tc tc. parce que je suis faible et que les pokémons c'trop awesome okay. donc, once again. rainy, 20ans et blablabla. we all know da story. on commence tous à savoir que je suis verseau/poisson, que je parle souvent anglais et que je suis une grosse bitch qui adore commérer et entendre les ragots : je suis une femme après tout. PUIS J'POUVAIS PAS RÉSISTER À TYRUNT. LE MIEN DANS MA PARTIE DE PKMN X EST JUSTE TROP PARFAIT OMG (qui est rendu un tyrantrum of course).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

davis brandon ● you never totally know who you are.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
paradise :: ❀ start a new game :: présentations :: présentations validées-