AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ARRIVÉE DU PREMIER ÉVÉNEMENT !
pour plus amples informations dirigez-vous ici ! ♥

Partagez | .
 

 team 04. ahn seung joo, hwang ji hyo & ryu benjamin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sassy leader

avatar
★ messagi : 6
★ here since : 31/10/2013


MessageSujet: team 04. ahn seung joo, hwang ji hyo & ryu benjamin.   Jeu 31 Oct - 14:15

happy halloween !

comme bien d'autres étudiants, vous êtes allés à cette fête d'Halloween organisé par l'école. quoi de mieux pour se détendre après tout ? tout le monde est très impatient de voir les activités prévues par l'établissement ! si le décor est plus que convaincant il ne faut pas croire qu'il s'agit de la seule chose qu'ils ont dans leur sac. Tombola, limbo, concours du plus beau costume, etc. Une foule de chose sont prévus... si seulement vous aviez la chance d'en profiter !

eh oui car un moment vous êtes dans la salle de rangement en compagnie et au moment qui suit vous n'y êtes plus. vous êtes maintenant dans une ville. pas n'importe quelle ville, non, quelque chose de digne de l'étrange noël de monsieur jack... en mille fois plus effrayants. c'est pratiquement tous les monstres les plus horribles qui vous entourent. ils ne semblent pas faire attention à vous, mais franchement, ils seraient naïf de penser qu'ils vous ignoreront bien plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 80
★ here since : 13/10/2013


MessageSujet: Re: team 04. ahn seung joo, hwang ji hyo & ryu benjamin.   Ven 1 Nov - 17:08

Je détestais les cimetières. Mais vraiment. Peut-être parce qu'ils me rappelaient trop de mauvais souvenirs qui étaient pourtant beaucoup trop récents pour être oubliés, mais aussi parce que celui dans lequel je me trouvais sortait tout droit d'un monde parallèle. Ne vous y méprenez pas, j'appréciais les histoires d'horreur tout autant que la majorité de la population, le mystère m'intriguait et avait le don de me rendre fébrile, mais au fond je restais toujours une petite fille sage et il n'empêche que j'avais un fond peureux. Me retrouver au milieu de lourdes stèles de pierre taillées étrangement et tout sauf droites, sur lesquelles figuraient des inscriptions que je ne me risquais même pas à lire, et d'arbres morts et tordus de façon curieuse était tout d'un coup beaucoup moins amusant que ça en avait l'air. Le ciel avait une teinte violacée et j'aurais juré avoir aperçu des ombres remuer à seulement quelques mètres de moi. Je n'évoquerai même pas les sons qu'on pouvait entendre, tellement sortis de nulle part qu'on se demandait à quoi ils pouvaient bien appartenir. Le pire dans tout ça, il m'avait fallu un battement de cils pour me retrouver ici. L'instant d'avant, j'étais au beau milieu d'une fête aux murs bien décorés, l'ambiance au beau fixe, et mon côté pile électrique s'amusait comme jamais. L'instant d'après, je n'y étais plus. J'avais envie de paniquer. Pendant plusieurs minutes, je restai plantée là, observant le décor plus que macabre qui défilait devant mes yeux. Droite comme un i, attentive à chaque son, chaque mouvement.

Un léger coup contre ma jambe se fit sursauter et hurler comme une possédée. Un coup d'oeil vers le bas m'informa que c'était tout simplement mon Chenipan qui n'avait pas l'air plus rassuré que moi. Je m'autorisai un soupir de soulagement, me baissant au niveau du sol pour ramasser le petit Pokémon. Un fois dans le creux de mes bras, il sembla se détendre mais je ne savais pas si je pouvais faire de même. Non loin d'ici, à quelques mètres seulement, s'entassaient des maisons les unes sur les autres, et autant vous dire que cette ville de l'horreur avait l'air tout sauf accueillante. Grandiose. Qu'est-ce que j'étais censée faire exactement maintenant ?

J'avais opté pour un simple costume de vampire, classique et simple, mais qui marchait toujours pour cette période de l'année et pour cette fête qui était passée je ne savais où. Konoha portait également un genre de cape en accord avec ma veste et tout ce qu'on pouvait en dire, c'est qu'on rentrait bien dans l'ambiance de l'endroit. Sauf mes cheveux. A être blonds et un peu multicolores sur certaines mèches, autant vous dire que je ne passais pas inaperçue. Mais inaperçue à quoi ? Il n'y avait personne autour de moi. Enfin, j'aurais bien aimé m'en convaincre, parce que cet endroit était tout sauf désert.

L'une de mes Pokéball s'ouvrit d'elle-même et mon Zorua en sortit, vêtu de la même façon, atterrissant avec grâce sur le sol sombre. Le bébé Pokémon était difficile à tenir, mais elle l'était d'autant plus maintenant que la créature de type ténèbres était dans son élément. Son regard malicieux scruta les environs et elle en souriait presque. Quelque chose me disait qu'elle n'appréciait que trop la situation, mais Konoha dans mes bras ne semblait pas du tout sur la même longueur d'ondes.

« T'es vraiment pas croyable, Azu'. Il serait peut-être temps de t'affoler un peu, non ? » Pour toute réponse, ses yeux devinrent encore plus rieurs et elle s'élança vers la sortie du cimetière, empruntant les ruelles lugubres. Pendant une fraction de seconde, mon coeur rata un battement et mes doigts descendirent jusqu'à ma ceinture. Je ne me calmais que lorsque je sentis les deux autres petit balles blanches et rouges sous ma main. Je n'osais imaginer ce que j'aurai bien pu faire en apprenant que mes deux autres Pokémons qui n'étaient pas les miens à l'origine avaient disparu. Mon équipe était au complet, c'était déjà pas mal. Je m'empressai de suivre Azuraï, de peur de la perdre des yeux.

Elle arrêta sa course près d'une... fontaine, si on pouvait appeler ça comme ça, bien que je doutais fortement que ce fut de l'eau qui en coulait paisiblement. Mon Zorua sauta avec légèreté sur le rebord de pierre sur lequel je déposais Konoha qui eut du mal à me lâcher. Pour le moment, il fallait réfléchir. J'avais l'impression d'être comme dans un cauchemar bien louche mais d'habitude, ça n'avait pas l'air aussi réel. Soupir. Je restais debout, évitant soigneusement de poser mon regard sur la guillotine qui reposait dans un coin, et les tâches sombres qu'il y avait sur la lame me disaient qu'elle avait déjà servi. A cette pensée, j'eus un frisson.

Un mouvement à l'autre bout de la place de la fontaine attira mon attention. « Hallelujah, quelqu'un ! » En effet, un jeune homme se trouvait maintenant non loin de nous. Pour le moment, je me contentai de le fixer de là où j'étais. [...] Quoi ? On est jamais trop prudent dans ce genre d'endroits.


Dernière édition par Hwang Ji Hyo le Lun 11 Nov - 13:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 36
★ here since : 19/10/2013


MessageSujet: Re: team 04. ahn seung joo, hwang ji hyo & ryu benjamin.   Dim 3 Nov - 20:09



    Halloween ! Le moment des déguisements et surtout des bonbons ! Quoi de mieux que profiter de se moment pour aller s'amuser et surtout se déguiser ! Benjamin n'avait pas manqué de passer un temps fou à s'appliquer du maquillage blanc sur le visage à faire semblant d'être ouvert à certain endroit, à créer un effet de perte de sang à déchirer des vêtements et surtout à faire de sa belle Goupix un chien de ténèbres parfaite ! Tout cela pour ? Se retrouver perdu dans un lieu si étrange. Le jeune homme avait Akiko dans ses bras, la serrant contre lui, de peur que quelqu'un lui fasse du mal. Enfin quelqu'un … Est-ce que qualifier d'humain ce qu'il avait vu été correct ? Il n'en était pas réellement sûr pour le coup ! Soupirant longuement Benjamin fut ravi d'apercevoir une fontaine, s'en approchant il voulu plonger ses mains pour se rincer le visage, mais à y voir le contenu, le jeune homme afficha une grimace de dégoût. «  J'ignore ce qu'il y a dedans, mais rien ne me laisse penser que cela soit quelque chose de sain Akiko. » Posant la renarde au sol, le jeune homme soupira longuement. Dire qu'il était persuadé d'être élu pour le meilleur costume ! Tout cela était ruiné à présent, il n'avait plus aucune chance de gagner quoique ce soit! Gonflant un peu les joues des voix attirèrent son attention. Fronçant les sourcils le français leva les yeux vers les personnes qui parlaient. Hum. Il ne les avaient jamais côtoyé à l'école, mais avoir de la compagnie ne serait pas de refus. Avançant vers ces derniers d'un pas hésitant, le jeune homme fut suivis de prêt par sa Goupix qui semblait déjà montrer les crocs. «  Bonsoir … Vous savez où on disparu les autres ? J'avoue que ce lieu n'a rien de très … Rassurant.  » Non pas qu'il voulait passer pour une poule mouillée, mais il fallait avouer que ce lieu n'était pas des plus charmant.

    Akiko elle semblait avoir changer littéralement de comportement posant son intérêt sur les autres pokemons présents. Ah … Il aurait bien fait sortir son Wattouat de sa pokeball, mais se faire électrocuter en plus d'être ici … Cela n'était sûrement pas nécessaire. «  J'ai croisé des choses assez étranges … Je ne sais pas où nous sommes. Enfin ça ressemble à un souvenir d'enfance, c'est bizarre, je ne pensais pas avoir déjà visité ce genre d'endroit avec ma famille. » Il faut dire que venant d'une famille croyante et pratiquante, ce genre de lieu n'était pas les plus fréquenté par ses proches. Faisant une moue pensive et quelque peu contrarié, le jeune homme passa sa main dans ses cheveux tout en essayant de garder le désordre qu'il avait créé dans ses cheveux avec bien du mal. Il regarda les deux demoiselles en clignant des yeux un moment avant de réaliser un chose. «  Oh ! Je m'appelle Benjamin et vous ? Et ma Goupix c'est Akiko !  » D'ailleurs il regarda cette dernière qui semblait trouver un intérêt fou pour la queue en feu du salamèche. «  Akiko ! Laisse ce pokemon tranquille ! Viens ici !  » Regardant son dresseur, la demoiselle revint vers lui tout en lui grimpant un peu sur la jambe lui demandant par ses yeux doux de la porter pour la peine. Chose que le jeune homme fit bien sûr. Ben oui … C'est déjà dur en temps normal pour lui de dire non à une fille, quand cette fille à une bouille d'amour c'est une mission impossible ! Si le jeune homme était rassuré d'avoir son pokemon et des compagnes d'aventure, il ne put s'empêcher de sursauter en entendant un bruit très étrange provenir d'une maison non loin d'eux. Bon sang ! Qui avait eu l'idée de faire ce genre de soirée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the old grandma

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 14/10/2013


MessageSujet: Re: team 04. ahn seung joo, hwang ji hyo & ryu benjamin.   Ven 8 Nov - 23:17

costume. À la base, Seung Joo n’avait même pas pensé à aller à la fête d’Halloween. Ce n’était pas son genre et diable qu’il avait tendance à être effrayé pour un rien. On noterait au moins qu’il avait un Pokémon approprié pour ce genre d’événement, rien que par son nom Houndoom appelait à l’Halloween ou à des trucs du genre. Son maitre était, malheureusement, une toute autre chose. Pour aller de paire avec Hunter, Joo décida néanmoins d’opter pour un déguisement... canin. Eh oui il allait se costumer en loup-garou. Il ne fallait pas tellement chercher la logique surtout vu comment il avait l’air complètement ridicule dans le déguisement. Les attentes du jeune homme pour l’événement n’était pas bien grande, il espérait simplement ne pas trop s’humilier. C’était déjà bien mal partie, mais son innocence à ce niveau était presque charmante. Aussi, il ne pouvait pas nier qu’il avait drôlement envie d’y voir Ryan. Après tout, ça lui donnerait une occasion de l’aborder ! Seung Joo ayant bien l’intention de faire comme Hae Hyun lui avait conseillé et tenter de lui adresser la parole lorsqu’il la croisait... sauf que ça n’arrivait pas bien souvent. Avoir la chance de le faire à la fête serait un bon début ! Ou du moins c’était ce qu’il se disait, dommage que la vie voudrait absolument lui donner tord.

Suivit par son fidèle Hunter, Seung Joo préféra laisser ses teddy bears dans leur Pokéball histoire de ne pas jurer avec son merveilleux costume. Puis il ne voulait pas que les adorables créatures soient effrayés, sauf que bon, tel une mère poule, le jeune homme ne pouvait pas non plus les laisser n’importe où les Pokéballs étaient donc à l’intérieur de la veste qu’il portait. Il arriva rapidement à la salle où se déroulait la fête. Une fois arrivé, il entreprit rapidement de chercher autour de lui pour trouver une tête familière. La présence d’Hae Hyun aurait été un grand plus, mais le plus jeune n’arrivait pas à le trouver et pourtant son ainé était du genre immanquable dans une salle, ne serait-ce que par sa chevelure. L’étudiant se mit donc à la recherche de la personne qu’il espérait voir : Ryan.

Sauf qu’il n’eut jamais la chance de la trouver. Alors qu’il parcourait la salle, il fut soudainement transporté ailleurs. Il ne comprit même pas pourquoi et n’en eut pas davantage la chance. Hunter ne sembla pas apprécié le changement et se mit à grogner pour le signifier. Seung Joo était effrayé, c’était l’évidence même, mais il fit tout de même un effort pour faire terre son Houndoom. Ce fut néanmoins ce dernier, en s’énervant encore une fois, qui lui signifia la présence de d’autres personnes. Le jeune homme releva donc le regard pour observer les seules personnes qui, en apparence du moins, étaient humaines. Tout de même fort craintif, il préférait ne pas se laisser berner, Hunter pourrait sans doute déterminer s’il y avait un quelconque danger. Sauf que même s’il ne voulait pas se faire berner, il préférait tenter sa chance avec ceux qui avaient l’air humain ce pourquoi il s’avança vers eux en retirant les trucs de poils qui servaient à son costume. « Je suis Seung Joo... on est tous des étudiants non ? » La question qui tue pourrait-on dire. Si on lui répondait non, il s’inquiéterait sans doute énormément. Sauf que Hunter ne semblait pas les considérer comme menaçant si bien que le jeune homme se détendit quelque peu. Ce pourquoi il se risqua à présenter son Pokémon. « Et c’est Hunter, il n’est pas bien méchant. » Il ne pouvait pas non plus dire qu’il était complètement inoffensif, mais bon il ne fallait pas y penser ! « Vous pensez que ça fait partie de l’organisation de l’école ça ? » Si c’était le cas, l’école était définitivement des plus étranges.

_________________
    some people are made to be an important part of you life.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwahag

avatar
★ messagi : 80
★ here since : 13/10/2013


MessageSujet: Re: team 04. ahn seung joo, hwang ji hyo & ryu benjamin.   Dim 10 Nov - 1:08

J'étais seule pour le moment et ça n'avait rien de rassurant. Azuraï, en revanche, semblait apprécier l'état lugubre des lieux. Au fil des derniers mois en sa compagnie, j'avais su m'adapter à son caractère capricieux et joueur, mais digne. Mais dès que son oeuf s'était fissuré et qu'après plusieurs heures de stress pour ma part, je m'étais tout de suite renseigné sur mon nouveau Pokémon. Son évolution, un Zoroark, maître des illusions, et Azuraï montrait déjà ses aptitudes dans ce domaine. Je pouvais presque la voir se retenir de m'effrayer encore un peu plus au moment présent. Comme si je ne l'étais déjà pas assez... Néanmoins, malgré son attitude nonchalante, elle aussi devait être aussi mal à l'aise que moi. Peut-être possédait-elle une intuition ou un sixième sens, peut-être sentait-elle et savait-elle ce qui se passait. Après tout, nous avions beau être proches, je ne pouvais savoir ce qu'elle pensait et savait. Mais ce qui était important pour le moment, c'était qu'elle reste près de moi, tout comme mon Chenipan, mon côté mère poule m'obligeait à garder un oeil attentif sur eux en attendant de savoir quoi faire ou que quelque chose se passe.

Je ne dus pas attendre longtemps, un garçon qui devait être légèrement plus jeune que moi pointa le bout de son nez. Son apparence m'alerta d'abord, avec tout ce sang sur lui et ses ouvertures un peu partout, j'aurais presque pris peur - ce qui avait du se voir sur mon visage - si la raison ne m'était pas revenue. Petit à petit, les pièces du puzzle se mettaient en place. Tout ceci voulait dire que je n'étais pas toute seule venant de la fête. Ca, au moins, c'était rassurant. Hallelujah, je pouvais m'autoriser à souffler deux minutes. Le jeune homme se rapprocha de moi, qui restais près de ma fontaine, qui, malgré son "eau", avait l'air bien plus accueillante que tout ce qui se trouvait autour de nous. Oubliant pendant quelques minutes l'horreur que nous vivions, nous fîmes les présentations et je me baissais vers le petit Pokémon feu du jeune homme, attendrie. Que c'était mignon, un Goupix. En entendant son prénom, mes oreilles furent titillées. « Tu es français ? » Je m'étais adressée à lui dans la langue de Molière, comme pour être sûre. Je ne savais même pas pourquoi j'abordais le sujet, peut-être que de parler de choses et d'autres, aussi insignifiantes soient-elles, me permettait de ne pas paniquer dans ce bazar total. Autant chercher les points communs avec quelqu'un, ça mangeait pas de pain.

Je sursautai en même temps que le dénommé Benjamin lorsque que d'étranges bruits résonnèrent dans la gigantesque place presque vide de vie à part nous et nos Pokémons. Je grimaçai. Tout ceci n'était qu'un cauchemar, de toute façon, ça avait l'air trop réaliste pour l'être vraiment.

Ma série de sursauts ne s'arrêta pas lorsqu'un autre humain (si, vraiment !) fit son apparition. Nous étions trois maintenant et nous avions l'air totalement paumés. Il y avait de quoi. Le nouveau venu, Seung Joo, posa une question qui semblait bête mais qui ne l'était pas tant que ça. On ne savait jamais. Je hochais lentement la tête. Oui, nous étions étudiants, nous venions d'une fête totalement innocente pour se retrouver au beau milieu de l'Enfer. Je ramenai Konoha près de moi. « Je doute que l'école ait les moyens de se payer tout un monde parallèle si tu veux mon avis. » Malgré l'ambiance, je ne pouvais m'empêcher de plaisanter, pour détendre un peu l'atmosphère, mais si vous vouliez tout savoir, je pense que j'étais la moins rassurée des trois. J'eus un petit rire nerveux.

Les bruits étranges et indescriptibles dans une maison non loin de nous reprirent de plus belle, avec plus d'intensité. On aurait dit ce genre de sons qu'on entend dans les bons vieux films d'horreur. Mais cette fois-ci, nous n'étions pas spectateurs, mais bien plus. Je restais pétrifiée pendant un instant. « Je ne veux pas jouer les rabats-joie mais j'ai pas trop envie de rester ici. » Ma voix tremblait quelque peu, irrégulière. Calme, on se calme, tout va bien. D'un coup, je me levai, Azuraï suivit le mouvement. « Bon allez, hauts les coeurs les mecs ! Je ne sais pas du tout ce qu'il se passe mais je pense qu'on devrait bouger, histoire de comprendre où on est. » Sur ces mots, je m'éloignai vers l'autre sortie de la place, jetant un regard en arrière pour voir s'ils allaient me suivre. J'espérais. Ne me laissez pas toute seule, c'était tout ce que je demandais, pitié.

{ j'ai modifié mon premier post en conséquences du coup. et désolée du temps mis pour répondre, c'est pas terrible en plus ;; }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: team 04. ahn seung joo, hwang ji hyo & ryu benjamin.   

Revenir en haut Aller en bas
 

team 04. ahn seung joo, hwang ji hyo & ryu benjamin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Les "Team Trophée" à Neerpelt
» Landbouwkrediet Cycling Team
» Team Thuringer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
paradise :: ❀ you can learn here :: 
darkrai's surprise halloween party.
-