AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ARRIVÉE DU PREMIER ÉVÉNEMENT !
pour plus amples informations dirigez-vous ici ! ♥

Partagez | .
 

 trapped.... ft. Il Sung

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: trapped.... ft. Il Sung   Sam 2 Nov - 19:25

« Saleté de gamins débiles »
L'Ile Mirage, ça fait rêver, évidemment. Quand pour la première fois on arrive ici, on s'image un véritable paradis, ou toutes les personnes sélectionnées étaient des modèles de maturité, et passionnés par les pokémons, évidemment.
Malheureusement, tous n'étaient pas comme ca, et beaucoup étaient encore des enfants totalement immatures, et elle s'en rendit bien compte, alors qu'elle s'entrainait avec Babo, son OkeOke dans l gymnase.
Ils y avaient passé des heures... Il faut dire que Hyo Jung était particulièrement perfectionniste et bien qu'elle recevait souvent les meilleurs notes en classe, elle ne voulait jamais se reposer sur ses lauriers ou rester inactive.

Donc, quand elle avait un petit moment tranquille, elle allait au gymnase pour s’entraîner, et parfois, elle oubliait que le temps passait. C'est les petits premières années qui firent peur à son Okeoke et qui l’empêchèrent d'exécuter ton attaque. Elle grogna et décida qu'il était tant de rentrer quand Babo lui rentra dedans.
-Allez, rentrons, dit t'elle en riant doucement.
Elle se dirigea vers les vestiaires. Elle n'aimait pas vraiment se changer ici, étant donné qu'il n'y avait qu'une porte qui séparait le vestiaire des filles du vestiaire des hommes, et il n'était pas rare que des petits indiscrets passent la tête dans l’entrebâillement.

Elle mit son Okeoke dans sa pokéball pour le moment, puis se changea pour prendre une douche, et alla sous le jet. Elle sortait juste quand elle entendit des rires dans le couloir. Elle reconnu rapidement ceux des petits premières années. Qu'avaient t'ils encore fait comme bêtise encore ? Un peu méfiante, elle se pencha pour essayer de voir et s'enveloppa dans sa serviette. C'est alors qu'elle comprit.
« Clic ». Ils venaient de l'enfermer dans les vestiaires.

-HEY ! LAISSEZ CETTE PORTE OUVERTE !!
S'ensuivirent des rires tonitruant et des bruits de pas précipités dans le couloir. A peine sèche, elle se mit à pester contre ses gamins.
Elle essaya de toutes ses forces d'ouvrir la porte... Et elle se rappela qu'elle pouvait accéder au vestiaire des hommes, dans lequel il n'y aurait personne, à cette heure ci. Elle ne prit donc évidemment pas la peine de se rhabiller....Elle était tellement obnubilée par l'idée qu'elle risquait de rester coincée ici toute la nuit, qu'elle n'entendit pas les bruits de pas qui se dirigeait vers elle.


Résultat, elle fonca droit sur quelqu'un.
Droit sur un GARCON. Elle recula de plusieurs pas, sonnée, et leva les yeux vers lui.
Alors elle poussa un cri strident. Elle était presque nue devant un mec ! Mais en plus ce n'était pas n'importe lequel, c'était son ancien coup de cœur !
-Aaaaaah ! Fermes les yeux ! Tournes toi ! Vite !
Quand elle fut certaine qu'il ne regardais pas, elle courut chercher ses vetements, tellement dans la précipitation qu'elle glissa et manqua de se casser la figure. Elle se sécha vulgairement, et sauta dans son jean et son haut.

-C'-c'est bon ! Tu peux te retourner.

Elle joua nerveusement avec une mèche de ses cheveux.
-Ces gamins, j'vais les tuer. Marmonna t'elle son accent ressortant durement quand elle s'énervait. Mais ce n'est pas comme si il ne pouvait pas la comprendre, étant donné qu'ils venaient de la meme ville.... Du meme quartier, et de la meme rue.
-Toi aussi tu t'es fait avoir ?
Demanda t'elle au jeune homme, ne sachant pas quoi dire....alors que ca faisait quelques années qu'ils ne s'étaient plus retrouvés seuls...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   Dim 3 Nov - 1:01


Trapped...
ft. Hyo Sung

Rien ne vaut une séance de sport pour se défouler assez et rester tranquille au moins une journée, encore que parfois ça ne me suffit pas. C’est seulement après m’être épuisé totalement que je me rends aux vestiaires et constate que je suis encore l’un des rares à entretenir mon corps, enfin... à cette heure aussi. Il n’est pas trop tard pourtant... mais suffisamment pour les flemmards qui se tâtaient toute la journée. Du coup, c’est un plus pour moi. Je souris et fais rouler l’eau sur ma peau. J’entends des bruits dehors, mais je m’en fiche, franchement je ne suis pas pudique pour un won ! Je me mords la lèvre et reste un instant sous l’eau chaude.

J’ai à peine le temps d’enfiler une serviette autour de ma taille que je la vois débarquer à moitié à poil, une serviette sur elle aussi. Au départ j’ai cru me faire violer... MAIS par malchance elle s’est mise à hurler. Je me suis donc retourné et j’ai attendu qu’elle revienne, penaud. J’allais quand même pas lever ma serviette alors qu’elle risquait de venir à tout moment ! Je me retourne et elle a l’air plus que mal à l’aise... moi j’essaye de cacher mon vilain sourire pervers, mais c’est pas très évident avec ce que j’ai eu l’occasion de voir.

« Ah... on va dire qu’en voulant te faire une blague... ils m’ont pris au piège moi aussi. Du coup on se retrouve tous les deux si j’ai bien compris ? »

C’est assez drôle quand même. Je me saisis d’une autre serviette et la lui pose sur le visage. Elle est propre, donc elle ne craint rien. Pour seule indication...

« Ne la lève pas si tu ne veux pas me voir nu »

Mais quelque chose me dit qu’elle la lèvera quand même. Je me sèche rapidement, dos à elle. J’aurais pu rentrer dans la cabine que j’occupais avant, mais je me serais remouillé et j’en avais pas envie, puis c’est toujours un plus de la faire baver... surtout elle, je me venge un peu de ces années passées sans elles. Mais qui m’en voudra ?

Une fois habillé, je retire la serviette et l’ébouriffe, l’avantage de ma grande taille me fait de nouveau sourire. Je ne la sous-estimerais pas, quand même, je sais de quoi elle est capable, encore qu’elle a surement dû changer depuis ?

« Alors... qu’est-ce qu’on devient, mademoiselle ? Tu es dans quelle section ? »

Inutile de lui demander en quelle année elle est étant donné qu’on a quasiment le même âge. C’est quand même tout un monde de ne faire que se croiser et se tourner autour, encore maintenant, comme si on devait systématiquement recommencer quand l’un de nous deux fuit et généralement c’est elle.  Je la dévisage, un peu trop longtemps je crois. Allé Il Sung, fait le gars désintéressé... sinon, ça va pas le faire ! Je regarde vers les portes et tente de l’ouvrir en poussant assez fort, mais je ne pense pas que ça serve à grande chose... et j’ai déjà quand même pas mal de conneries à mon actif pour me permettre une dégradation de matériel. Bon, encore, je sèche de moins en moins les cours... mais pour autant on ne m’oublie pas...

« Ouaip... on est bel et bien coincé. Au fait..., je pense qu’on peut se permettre de parler coréen plutôt qu’anglais... vu qu’on est que tous les deux, à moins que tu veuilles que je lâche la conversation au bout d’un moment ? »

Parce que forcément, je suis peut-être bon élève quand je veux, mais parler une autre langue que la mienne, j’ai du mal. Mais je me suis forcé et je me suis vachement amélioré pour pouvoir parler anglais plus ou moins correctement, et surtout facilement. Je sais me faire comprendre sans avoir besoin de faire trop de gestes, pas mal non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   Dim 3 Nov - 21:52

Si elle était déjà furieuse de s’être fait enfermer dans les vestiaires par ces idiots de gamins, le fait de tomber sur un garçon à moitié nu alors qu'elle même n'était vêtue que d'une petite serviette. Elle avait eu tellement de problèmes avec des garçons qui n'étaient intéressés que par son corps et son apparence en général, si bien qu'elle était devenue extrêmement pudique, et pouvait se braquer assez violemment si quelqu'un avait un regard trop appuyé sur elle....
Le seul gars qui avait été jamais autorisé à la regarder, c'était justement Il Sung... et encore, il avait perdu sa confiance quand il avait passé son temps à draguer les autres filles au lycée... Elle lui en avait énormément voulu. Et lui s'était étonné qu'elle cherche la bagarre ensuite et qu'elle ne veuille pas s'engager avec lui !
Elle se dépêcha de s'habiller, le surveillant du coin de l'oeuil et passa sa main dans ses cheveux pour les remettre un peu en place. Elle les attache pour pas qu'ils ne goûtent dans son cou et dit au jeune homme de se retourner.

« Ah... on va dire qu’en voulant te faire une blague... ils m’ont pris au piège moi aussi. Du coup on se retrouve tous les deux si j’ai bien compris ? »

Elle se mordit la lèvre et hocha la tête, se demandant si elle devait s'excuser pour ca...mais ce n'était pas de sa faute, après tout...Pas vrai ? Le jeune homme alors lui jeta une serviette sur la tête sans prévenir.
-HEEEY !
Elle voulut la retirer, mais ce que dit la jeune homme l'en dissuada.
« Ne la lève pas si tu ne veux pas me voir nu »
-Euh...ok.
Elle la laissa donc, même si elle trouvait ça ridicule. La jeune fille souffla doucement, impatiente, et finalement, le jeune homme retira la serviette de sur sa tête. Il ébouriffa ses cheveux et elle le fusilla du regard, sans être trop méchante, bien sur. Au fond, elle était vraiment contente de le revoir, ca faisait si longtemps, et son cœur s'affolait un peu en le voyant sourire...

« Alors... qu’est-ce qu’on devient, mademoiselle ? Tu es dans quelle section ? »

-Dans la même que toi, Babo-yah. Encore trop occupé à mater les belles nénettes pour me remarquer ? Dit t'elle en tirant la langue.
Elle était assez contrariée qu'il ne l'ait jamais remarquée... Après tout il l'avait dit auparavant, non ? Qu'elle était la seule femme qu'il aie autant apprécié...
Elle se rendit compte qu'elle aussi l'avait regardé dans les yeux un peu trop longtemps. Elle gonfla les joues et détourna les yeux tandis que le garcon allait tenter d'ouvrir la porte...Rien a faire. Et évidemment, le concierge était sans aucun doute rentré dans ses appartements, et ne reviendrait pas avant le lendemain matin.
Elle gémit et se laissa tomber sur le banc.

« Ouaip... on est bel et bien coincé. Au fait..., je pense qu’on peut se permettre de parler coréen plutôt qu’anglais... vu qu’on est que tous les deux, à moins que tu veuilles que je lâche la conversation au bout d’un moment ? »

Elle acquiesca doucement et se mit à parler dans son coréen maternel. Ca faisait tellement longtemps qu'il sonnait presque bizarre dans sa bouche.
-C'est vraiment chiant ! J'avais tellement de choses a faire moi ce soir ! Dit t'elle en faisant la moue. Je te jure que si je les trouve, ils passeront un mauvais quart d'heure !
Elle se mordit la lèvre et chercha dans son sac de quoi manger, deux barres de céréales. Elle jeta un œil vers le jeune homme, hésitant, puis lui jeta la barre de céréales.
-Allez manges, on risque d'etre la jusqu'à demain.


Elle croqua dans la barre de céréales et la mâcha lentement et consciencieusement.
- Et toi tu deviens quoi ? Comment ca se passe ici ? Tu es devenu un élève modèle ?

Elle sourit malicieusement, narquoise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   Lun 4 Nov - 23:14


Trapped...
ft. Hyo Sung

Je sais qu’elle a envie de regarder, qui ne voudrait pas ? Non, disons, quelle fille ne voudrait pas ? J’aurais quand même les boules si c’était un mec qui était derrière. Peu importe, c’est Hyo Sung la fille sur laquelle je bave depuis pas mal de temps et qui m’a abandonné... à profit de ses études, d’accord, d’accord... mais quand même, même pas un petit sms, un petit appel... non, je n’existais plus. Je lui demande dans quelle section elle est, alors que je le sais pertinemment et sa réplique me fait immédiatement rire... elle m’en veut toujours pour ça, j’ai beau faire des pieds et des mains pour « m’excuser » depuis qu’on est sur Mirage... mais non, mademoiselle m’en veut toujours.

« Ouais... ça doit être ça... mais c’est c*n parce que quand je regarde la plus jolie de toutes, elle ne s’en aperçoit même pas »

Chose qui est assez vraie, des fois elle me colle de ces vents... alors quand j’en ai marre, c’est moi qui lui en colle tout simplement. Et puis, je la regarde souvent... quand on a des cours ensemble, c'est-à-dire la plupart. Pourquoi elle ne le remarque pas ? Il doit lui manquer ce sixième sens que les filles ont, vous savez, quand on les regarde et qu’elles tournent immédiatement la tête comme si elles l’avaient sentie...

Je vérifie une dernière fois. On est coincé oui et ça n’a pas l’air de lui plaire. Elle avait des choses à faire. La première chose que je pense c’est... avec quelqu’un en particulier ? J’arque un sourcil et m’assois à mon tour, récupérant de justesse la barre qu’elle m’envoie.

« Raison de plus pour la garder »

Je souris en la balançant un peu et réfléchis sur sa question. C’est vrai ça... qu’est-ce que je deviens ? Bah... pas grand chose à vrai dire.

« Photographe... mais je ne suis un élève modèle que dans cette matière... le reste c’est correct on va dire. Enfin, je fais toujours autant de conneries pourtant... et toi ? »

On ne peut pas en dire autant, j’en suis sur. Puis je ris quand j’imagine Hyo Sung chercher ces gamins de première année pour leur faire la tête au carré, j’aimerais trop voir ça ! Je me relève, je n’aime pas rester en place, surtout quand c’est avec elle que je suis bloqué, ça a le don de m’agacer encore plus. Je ne suis pas fait pour resté assis d’ailleurs, ça, on l’a bien remarqué, heureusement que la plupart des cours proposent quand même un enseignement pratique et non pas seulement théorique.

J’espère qu’elle ne me posera pas de question sur mon futur métier, non pas que ça me dérange, mais je suis assez susceptible quand il s’agit de mon travail. Les pokémons ne sont pas spécialement photogéniques, c’est difficile de les prendre en photo sous leurs bons angles et beaucoup n’aiment pas ça d’ailleurs. Tiens, en parlant de pokemon, est-ce que je devrais lui dire tout de suite ou bien patienter encore un peu que je possède un rhinocorne et que les pokeball sont bien au chaud dans mon casier ?... Non, c’est bien plus marrant de la faire mijoter et puis ça vaudra le coup d’oeil quand j’en aurai marre d’être enfermé et que je sortirais Killer de sa balle haha !

« Personne en vue, miss je pardonne pas aux gens qui s’excusent ? »

Je la cherche, j’avoue, mais en même temps elle répondra d’autant plus honnêtement à cette question vu que je l’aurais énervé. Ce n’est pas bien de profiter de mes connaissances la concernant, mais... c’est pour notre bien ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   Dim 10 Nov - 2:33

Il Sung était toujours le même petit con imbu de lui même qu'elle avait fini par oublier (ou du moins, c'était ce qu'elle essayait de se dire). Il se pensait irrésistible et était terriblement sur de lui...Bon, d'accord, il n'avait pas totalement tort d’être aussi sur de lui, mais elle avait toujours détesté cette tendance qu'il avait à prendre la grosse tête. Il était...énervant, c'est le cas de le dire. Énervant aussi parce que son cœur battait à la chamade quand il lui souriait, et qu'il ne put s’empêcher de se sentir mal quand elle parla des filles qu'il draguait tout le temps.
Parfois même, en classe, il le voyait penché sur une table d'une de ses poufs en mini jupe et talon haut, et ça la mettait tellement hors d'elle parce qu'il n'avait encore jamais fait attention à elle. Il n'allait pas lui faire croire qu'il se préoccupait d'elle.
« Ouais... ça doit être ça... mais c’est c*n parce que quand je regarde la plus jolie de toutes, elle ne s’en aperçoit même pas »

Elle renifla, ayant bien ensuite de lui dire qu'il n'avait pas à se vanter de ses conquêtes avec elle. Ça ne l'intéressait pas du tout. Non, l'important pour elle c'était de sortir d'ici. Elle avait autre chose à faire et n'était pas à l'aise, avec Il Sung. Elle était trop contente de le revoir, mais elle lui en voulait toujours et ne savait pas quoi dire...
« Raison de plus pour la garder »

Elle haussa les épaules et ouvrit sa propre barre pour mordre dedans et mettre quelque chose dans son estomac afin d'affronter la nuit.
« Photographe... mais je ne suis un élève modèle que dans cette matière... le reste c’est correct on va dire. Enfin, je fais toujours autant de conneries pourtant... et toi ? »

Ça ne l'étonnait qu'a moitié, qu'il lui dise cela... Bien sur, il n'allait pas devenir sage en claquant des doigts, mais en plus, il avait toujours été plus ou moins fasciné par la photographie. Mais à l'époque du lycée, il l'utilisait plus pour jouer les lovers... Elle était curieuse de voir comment il se débrouillait ici.
-Tu me montreras ? Ahem... ça m'intéresse, ces fameuses photos. Moi j'aimerais me spécialiser dans le soin aux pokémons. Et … j'ai pas trop de mal en cours, j'imagine.

C'était un euphémisme, évidemment. Elle était la meilleure élève de la classe et sans aucun doute que son camarade devait le savoir, même si il ne faisait pas tellement attention à elle.
-Et bien que je me suis assagie, je pourrais toujours te mettre la raclée, si tu insistes !
Dit t'elle, à moitié sauvage et à moitié amusée.

« Personne en vue, miss je pardonne pas aux gens qui s’excusent ? »
La jeune femme eut un mauvais sourire.
-Je n'ai pas que ca à faire, et il n'y a personne qui m'intéresse assez. Et puis bon, à quoi bon, étant donné que les seules fois ou j'ai accordé ma confiance à quelqu'un, cette personne l'a trahie avec un malin plaisir !

Elle haussa les épaules et s'installa proche de l'aération pour prendre de l'air.
-Je ne te le demande pas, toi. N'est ce pas ? Tu as du succès, juste à claquer les doigts et elle te tombe toutes aux pieds...

Elle soupira et mit un point d'honneur à ne pas le regarder.
-Tu n'aurais pas un pokémon qui puisse passer aux travers des murs par hasard ? Parce que tu fanfaronnes bien, mais tu fais rien, bonhomme !

Ses pokémons n'étaient pas capable de faire une telle chose, et à part son okeoke et son pichu, qui était tout de même assez combatif, ce n'étaient pas vraiment des pokémons de combat, donc elle ne pourrait rien faire.

Mais peut être que si il était capable de fanfaronner sur son physique ou ses conquêtes, peut être que ses pokémons seraient utiles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   Lun 11 Nov - 0:26


Trapped...
ft. Hyo Sung

Ce petit regard qu’elle me lance, ça me fait sourire et je m’en mords la lèvre en baissant légèrement les yeux, me balançant d’un pied sur l’autre doucement. Je ne me moque pas, mais ça prouve qu’elle n’a toujours pas compris que c’était elle, la fille dont je parlais, que je la regarde et qu’elle ne voit rien du tout. Bon, aussi, si je sortais avec des filles... forcément, c’est pour la titiller, mais elle ne capte pas grand-chose ou... je suis aveugle ! Faut dire qu’avec les autres ça n’a jamais été sérieux, mais elle ne veut rien savoir, pour elle je suis juste un petit c*n prétentieux qui joue avec les filles. Je ne me suis jamais caché pourtant d’être intéressé seulement par une chose... enfin, chez les autres, chez elle c’est évident que non, il y a bien plus qu’une paire de par choques d’ailleurs, elle en a moins que les autres alors hein !

On parle de nos études et j’apprends, ou plutôt elle le dit clairement, qu’elle voudrait être affectée aux soins. Moi, quand je parle de photographie, forcément ça lui fait « un peu » d’effet, mais c’est pas le but. Quand elle dit qu’elle ne s’en sort pas trop mal je ricane.

« Tiens, sans blague... 1ere avec mention plus que bien ou deuxième ex aequo ? Je te montrerais si tu veux, oui. Mais pour ma défense, un pokemon ne se laisse pas prendre si facilement au jeu, il faut leur inspirer confiance »

Juste pour rappeler que je ne suis pas spécialement mauvais, du moins ça dépend avec qui. Mes conneries ne l’étonnent même pas et elle prétend être sage alors qu’elle me menace.

« Wah... j’ai peur ! Je n’ai rien fait encore que je m’en prends déjà plein la tête, effet gifle assuré, c’est quoi ton secret ? »

Non parce que je me prends de ces revers à répétition, je vais finir par perdre une dent à force de me prendre des baffles mentales si ça continue. Pourtant, j’essaye de lui faire comprendre que je ne suis pas un pauvre abr*ti qui s’amuse sans arrêt. On parle, on parle et je finis par craquer et demander si elle a quelqu’un, visiblement non. J’espère qu’elle ne parle pas de moi quand elle dit avoir été trahie, il ne me semble pas qu’on ait été ensemble officiellement, il n’y a même pas eu un seul baiser et pourtant c’était pas l’envie qui manquait.

« Je sais pas qui c’est mais, il est bien bête, même moi je ne suis pas comme ça »

C’est vrai, je ne fais pas tout pour qu’on me tombe dans les bras, même si j’avoue aimer plaire, c’est pas spécialement mon but. Je n'avertis pas toujours que le lendemain je m’en irais, mais elles s’en doutent toujours fortement. Avec elle je sais que ça serait différent, mais elle ne m’en donne pas l’occasion, je sais pour quelles raisons, mais... elle n’a jamais voulu voir au-delà des apparences aussi. Il y a bien une raison pour laquelle j’ai d’autres filles dans la tête au moment où elle me passe devant : la rendre jalouse. Je pensais que ça ne marchait pas jusqu’à ce qu’elle me dise que j’ai du succès. Je me pose contre un casier en face en laissant un léger « hii... » m’échapper.

« Je ne fais rien pour ! On attire ou on n’attire pas. Mais bizarrement, ça ne m’amuse pas non »

Ou plus... j’aimerais passer aux choses sérieuses, sauf qu’elle ne me fait surement pas confiance, alors je ne vais pas tout lui dire d’une traite maintenant. Puis je me fais traiter d’idiots, alors autant profiter de l’espace réduit des vestiaires encore un peu de temps, même si je pourrais la faire sortir de là en un clin d’oeil, hm ?

« À travers les murs ? Non. J’ai plus d’un tour dans mon sac, tu devrais le savoir. Mais sinon, comment ça se fait qu’en trois ans confinés sur une île on ne se parle vraiment que maintenant ? Désolé... mais même si j’avais les moyens de sortir d’ici... il va falloir me convaincre »

Je ne dis pas ça méchamment bien sûr, juste qu’elle passe son temps à m’éviter et que là, c’est sur et certain elle ne pourra pas, alors je profite. Finalement, j’ai bien fait de payer ces « petits première année » pour me retrouver seul avec elle... elle est intelligente, elle ne devrait peut-être pas tarder à comprendre. Certes, elle va me haïr encore plus, mais... peut-être que j’aurais des chances de m’expliquer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   Lun 11 Nov - 2:37

Bien sur qu'elle n'avait pas compris ! Elle l'avait cru de nombreuses fois. Peut être que finalement c'était bien elle qui l'intéressait.... Peut être que ci, peut être que ça... Mais elle pensait aussi qu'il ne suffisait pas d'avoir de belles paroles pour l'amadouer, et finalement, il n'avait rien fait pour lui prouver qu'il méritait qu'elle le prenne au sérieux. Il lui disait ça un jour, et le jour suivant, il l'ignorait et il le voyait flirter avec une autre femme. Parfois, elle avait bien eu envie d'aller lui mettre une gifle, et de le ridiculiser devant tout le monde en lui faisant une vraie scène. Sauf qu'elle ne l'avait pas fait parce qu'elle était trop fière..Elle avait fuit avant de se brûler les ailes et c'était très bien comme ça !
Et elle préférait que ca continue comme ca !

Ils en vinrent à parler de leurs études, et de toute évidence, le jeune homme avait finalement trouvé sa voie dans la photographie, ce qui lui donna un air plus mature, qui impressionna quelque peu la jeune femme, meme si elle savait bien qu'il n'était pas un élève modèle et qu'il ne le serait jamais... Enfin... évidemment, il avait fallu qu'il gache tout en ouvrant la bouche !
« Tiens, sans blague... 1ere avec mention plus que bien ou deuxième ex aequo ? Je te montrerais si tu veux, oui. Mais pour ma défense, un pokemon ne se laisse pas prendre si facilement au jeu, il faut leur inspirer confiance »

Son ironie la vexa mais elle n'en dit rien et préféra répondre à la partie la plus intelligente de sa phrase.
-Je veux bien te croire ! C'est pour ca que j'aimerais bien voir ca...


La jeune femme lui fit cependant parfaitement comprendre qu'elle n'était toujours pas encline à lui parler, bien au contraire. Elle se fit menaçante...
« Wah... j’ai peur ! Je n’ai rien fait encore que je m’en prends déjà plein la tête, effet gifle assuré, c’est quoi ton secret ? » Elle sourit en coin et mordit dans sa barre de céréale.
-Je te connais, tu VAS finir par faire une connerie. Donc je préfère te prévenir.

Elle semblait le sentir avant le comprendre... le jeune homme était entrain de manigancer quelque chose... Elle le connaissait par cœur, comme un livre ouvert. Et elle voyait cette lueur dans ses yeux quand il venait de faire une bêtise et qu'il la dégustait.

« Je sais pas qui c’est mais, il est bien bête, même moi je ne suis pas comme ça »

-Ah oui vraiment ? Si c'est le cas tu as bien changé dans ce cas !
Dit elle en croisant les bras sur sa poitrine, renfrognée. Oui, ils n'avaient pas été en couple, mais passé un moment, elle aurait bien aimé...Mais c'était lui qui lui avait fait du mal...elle avait commencé à lui faire confiance, et si pour lui cela avait été un jeu, elle lui en voulait réellement...il l'avait terriblement blessée...
Elle choisit l'ironie, et lui dit qu'elle savait bien qu'il faisait toujours autant de conquêtes qu'avant... Elle n'avait pas été sans remarquer le nombre de filles qu'il emmenait, pendues à son bras.
Elle souffla, énervée.
-Je ne peux pas te croire, désolé... Tu n'as pas l'air malheureux quand tu es avec ces filles...

Elle se tut soudainement, et rougit. Elle venait littéralement de lui avouer qu'elle y faisait très attention, contrairement à ce qu'elle voulait dire....
-Tu m'énerves. Elle gonfla les joues, frustrée.
« À travers les murs ? Non. J’ai plus d’un tour dans mon sac, tu devrais le savoir. Mais sinon, comment ça se fait qu’en trois ans confinés sur une île on ne se parle vraiment que maintenant ? Désolé... mais même si j’avais les moyens de sortir d’ici... il va falloir me convaincre »
La jeune femme fronca les sourcils, très suspicieuse. Qu'est ce qu'il voulait dire par ca … ?
-Pourquoi tu dis ca ? Pourquoi je devrais te convaincre. Elle rit légèrement. Tu ne nous aurais pas enfermé ici par hasard ?

Elle rit, ne se prenant pas au sérieux, pas encore, mais elle était très méfiante.
-Tu sais très bien pourquoi je ne t'ai pas parlé avant. Comme tu l'as si bien dit, je ne t'ai pas pardonné, je n'ai pas peur de te le dire. Maintenant, à moi de poser la question ! Pourquoi tu viens de me dire que je devais te convaincre pour sortir d'ici ?


En fait....elle n'avait même pas besoin de savoir. Elle s'en doutait elle même. Elle se leva, menaçante...
-Qu'est ce que t'a fait … ?

Il avait plutôt intérêt à avoir une bonne explication, sinon elle sortirait son pichu, et il allait sérieusement le regretter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   Mar 12 Nov - 1:43


Trapped...
ft. Hyo Sung

Ma petite blague ne lui a pas spécialement plu, pourtant, je ne disais pas ça dans le mauvais sens. Si j’avais les capacités et... la patience, j’étudierais comme elle moi aussi... m’enfin, c’est une question de minuscules détails qui font qu’on est pas pareil sur ce plan là, et alors ? J’ai pas laissé entendre que c’était une mauvaise chose, si ? Quant aux menaces, c’était pas faux, sauf que je souris d’avance parce que la connerie je l’ai déjà faite. Ça n’en est pas vraiment une d’ailleurs... mais pour elle, oui, enfin, tout dépend de comment je vais me débrouiller pour amorcer la chose.

J’ai posé la question qui ne fallait pas parce qu’elle devient agressive, j’essaye de la défendre et... j’ai l’impression qu’elle me dit clairement que j’ai mal agi, pourtant on n’était pas ensemble... je me mords la lèvre et m’assois sur le banc en face d’elle alors qu’elle tente de ne pas me regarder. Elle vient aussi d’avouer qu’elle me regarde, avec ces filles...

« Non, j’ai pas à me plaindre, c’est vrai. Mais ça, c’est ton point de vu. À part une partie de rigolades, elles m’apportent rien du tout. Je peux me passer d’elles, contrairement à une certaine personne bornée... c’est pas croyable ça... »

Je souffle et attends, elle me demande si je peux nous faire sortir de là et je lui réponds que même si c’était le cas je ne le ferais pas.  Ça ne lui plait pas trop et... elle ne m’a pas pardonné, merci je crois que j’étais au courant, mais trois ans quand même c’est un peu une méga vengeance quoi, et je vais finir par craquer si elle continue de me regarder comme si j’étais un monstre.

« J’en sais rien, peut-être que oui, peut-être que non. Je ne suis pas convaincu. En fait, je vais t’expliquer, j’ai pas spécialement bien agi, mais tu ne m’as pas laissé entendre que tu voulais bien de moi non plus et quand je t’ai couru après quand j’ai su que t’étais ici, tu m’as même pas calculé. Je veux bien que tu te venges un moment, okay... mais trois ans, ça devient lourd, et un pauvre con qui s’intéressent qu’aux nénettes pour tremper sa qu**e ne se serait pas acharné 3 ans, ça te va là ? Tu commences à capter, ou bien ?... »

Non, parce qu’il fallait lui dire et je me remets debout à marcher, je m’arrête pour la regarder parfois. J’ai beau sourire, là, je me demande si c’est vraiment une blague.

« T’as beau être intelligente t’as pas été capable de voir l’évidence même... ne me reproche pas d’être sorti avec d’autres filles alors qu’on n’était pas ensemble... je l’ai regretté amèrement. Et la, honnêtement il se passe pas grand-chose, si je m’affiche avec, tu crois que j’ai que ça a foutre de les mettre dans mon lit alors que j’ai que toi en tête ? Avoue que ce serait sale, vraiment sale de penser à toi dans ces moments-là.... je suis peut-être un co**ard à tes yeux, mais j’ai quand même un minimum de respect »

Et ça commence à m’énerver, je vais partir tout seul dans un délire et plus pouvoir m’arrêter de parler. Je devrais peut-être l’écouter et nous faire sortir de là. Mais en même temps, il fallait que je lui dise tout ça... avant que ça n’aille plus loin et que je la perde pour de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   Dim 17 Nov - 22:15

La jeune femme n'appréciait pas tellement qu'on lui rappelle tout le temps qu'elle était bonne en cours, parce qu'il la faisaient toujours passer pour une intello inoffensive. Ces personnes semblaient penser qu'intelligente ne pouvait pas s'accorder avec la force de caractère. Alors que c'était totalement faux ! Elle était parfois plus forte que les hommes, et elle l'avait prouvé à son ami, aussi, vu qu'elle lui avait plusieurs fois mis la raclée lors de leurs chamailleries. Quel imbécile insolent... Il n'avait pas changé. Si elle s'était écoutée, elle lui aurait bien fait ravaler sa langue.
Elle soupira légèrement et passa sa main dans ses cheveux. Après tout, elle n'avait pas à avoir honte de réussir ses études pas vrai ? Peut etre qu'elle ne devrait pas réagir aussi violemment. Elle ne releva donc pas sa remarque.

Elle était décidée à se calmer, mais à croire qu'il était doué pour la faire sortir de ses gonds ! Avec lui, elle ne pouvait jamais savoir si il était réellement benet, ou si il faisait semblant de ne rien savoir. Oui, ils n'étaient pas officiellement ensemble, et alors ? Quand tu « aimes » quelqu'un, et quand tu veux etre avec elle, tu persévères, tu fais en sorte qu'elle te fasse confiance ! Mais lui, il avait fait exactement le contraire. Sauf qu'elle n'était pas une gentille petite fille soumise qui allait dire amen à tout. Non. Il avait voulu jouer, il avait perdu !

« Non, j’ai pas à me plaindre, c’est vrai. Mais ça, c’est ton point de vu. À part une partie de rigolades, elles m’apportent rien du tout. Je peux me passer d’elles, contrairement à une certaine personne bornée... c’est pas croyable ça... »

Elle croisa les bras et dit, ironique.

« Et bien, j'espère que cette fameuse personne bornée saura accepter que tu t'amuses avec des filles sous ton nez »


Parce que elle, elle ne pouvait pas l'accepter. Il faut dire que même si c'était une partie de rigolade pour lui, elle connaissait parfaitement comment ces filles marchaient. A l'instant ou il daignait leur accorder un peu d'attention, elles s'emballaient et pensaient qu'il s'agissait de leur prince charmant. Alors qu'évidemment pas du tout, lui « pensait  à elle »... Mes fesses oui. C'était un beau garçon, elle ne pouvait le nier... Il pouvait jouer avec qui il voulait alors pourquoi lui faire du mal comme ca ?

« J’en sais rien, peut-être que oui, peut-être que non. Je ne suis pas convaincu. En fait, je vais t’expliquer, j’ai pas spécialement bien agi, mais tu ne m’as pas laissé entendre que tu voulais bien de moi non plus et quand je t’ai couru après quand j’ai su que t’étais ici, tu m’as même pas calculé. Je veux bien que tu te venges un moment, okay... mais trois ans, ça devient lourd, et un pauvre con qui s’intéressent qu’aux nénettes pour tremper sa qu**e ne se serait pas acharné 3 ans, ça te va là ? Tu commences à capter, ou bien ?... »

Elle fronca les sourcils, frappée par des mots durs, mais aussi parce qu'elle comprenait qu'il n'avait pas tort. C'est vrai que si le jeune homme n'était intéressée que par son c*l et à s'amuser, il n'aurait pas persisté trois ans. Mais elle ne pouvait pas tout simplement lui faire confiance aussi facilement. Il n'avait pas utilisé la bonne méthode.

« T’as beau être intelligente t’as pas été capable de voir l’évidence même... ne me reproche pas d’être sorti avec d’autres filles alors qu’on n’était pas ensemble... je l’ai regretté amèrement. Et la, honnêtement il se passe pas grand-chose, si je m’affiche avec, tu crois que j’ai que ça a foutre de les mettre dans mon lit alors que j’ai que toi en tête ? Avoue que ce serait sale, vraiment sale de penser à toi dans ces moments-là.... je suis peut-être un co**ard à tes yeux, mais j’ai quand même un minimum de respect »

Elle rit légèrement.
-J'suis pas très douée pour les devinettes. D'ailleurs, je pensais que t'étais un homme, un vrai, un dure. Alors pourquoi t'as pas été capable de te prendre ton courage à deux mains pour m'inviter à sortir ou me dire ce que tu ressentais pour moi ! Non, tu t'amuses avec d'autres filles pour essayer de me rendre jalouse. Et bien écoutes, c'est réussi ! Je suis terriblement jalouse et blessée. Mais pourquoi j'irais avec quelqu'un qui me fait du mal ?

Elle frotta ses bras. Il faisait froid maintenant dans les vestiaires. Et dire qu'ils allaient devoir passer la nuit ici... il n'y avait même pas d'endroit ou s'allonger et dormir tranquillement. Quoi qu'elle était certaine qu'en le sachant ici, elle ne pourrait pas dormir. Elle passa ses bras autour de ses jambes qu'elle remontait contre elle.

-Ca me bouffe Sung.... Pourquoi tu ne m'aides pas ? Pourquoi tu restes planté la ? C'est un homme dont j'ai besoin. Pas d'un gamin.
Sauf que la tu ne m'as jamais prouvé que tu étais devenu un homme après toutes ces années. J'ai encore l'impression de voir le gamin qui me tirait les cheveux à la maternelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   Lun 18 Nov - 21:26


Trapped...
ft. Hyo Sung

Toujours aussi boudeuse. Elle marque quand même un point en parlant du fait que je sois sorti avec plusieurs femmes, mais ce n’était pas pour lui faire du mal réellement... c’était plus de l’amusement, il n’y avait pas grand-chose entre elles et moi alors que Hyo Sung, c’était différent. Elle n’a pas compris à quel point et je m’obstine finalement à le lui dire. Ce a quoi elle me laisse sans voix, c’est vrai ça... pourquoi j’ai pas tout simplement demandé ? Enfin, je sais bien, mais ça prend pas spécialement son sens pour elle, même si je lui dis de but en blanc pour quelle raison, elle risque de me rire au nez et ça, j’accepterais pas, mais tant pis, puisqu’elle veut savoir et qu’elle est blessée autant que moi... et mon égo ? Allons-y.

« Parce que j’avais peur qu’une fille comme toi trouve qu’un gars comme moi soit pas assez bien pour elle, faut dire ce qui est, si t’es rebelle sur les bords et que t’as du caractère, t’es aussi intelligente et moi je t’arrive en rien à la cheville, pigé ? J’avais besoin d’être rassuré moi aussi et même si j’ai agi comme un c*n, j’arrête pas de le dire, je le cacherais pas... bah c’est la seule solution que j’ai trouvée aussi... »

C’était pas pour lui faire du mal, puisqu’à la base je l’aime vraiment... oui, c’est ça, je l’aime vraiment, au point de respecter qu’elle me fasse la tête pendant près de trois ans, c’est fou non ? C’est pas une preuve d’amour ? Ou bien de folie peut-être ? Les deux... je dirais.

Elle me prend de court, elle a froid et je n’hésite pas à lui donner mon pull que j’allais enfiler, vu que je n’ai qu’un tee-shirt. Même si j’avais froid moi aussi, honneur aux dames.

C’est fou ce que j’en apprends, je suis un gros gamin parce que, comme tout le monde j’ai peur... et elle est bien la seule à le savoir, la seule qui pourrait me blesser et elle le fait en ce moment. J’en prends un coup, aussi bien dans ma fierté de mec que du fait qu’elle pense ça de moi... vraiment, je suis un gamin ? Peut-être, mais je suis pas le seul.

« Pourquoi je te l’aurais prouvé si je croyais n’avoir aucune chance ? Mais... puisque tout a été dit, ou presque... il n’est peut-être pas trop tard »

C’est une seconde chance que je demande, même si elle refuse de toute façon, je ferais en sorte que ça ne soit pas possible. Je refuse qu’elle me passe entre les doigts parce que ça fait bien trop longtemps que ça a toujours été elle, au point que maintenant ça m’obsède, mais ça, elle ne s’imagine même pas à quel point. D’ailleurs, elle veut voir des photos, elle s’y reconnaitra surement aussi... parce qu’elle a souvent des airs et des mimiques avec ses pokemons qu’elle finit par leur ressembler. Je me mets à sourire comme un con et fais un peu le tour des casiers, histoire de ne plus la voir comme ça. C’est stressant de savoir qu’on est responsable de la situation inverse de celle qu’on voulait. Je pense pas avoir le profil du héros, mais plutôt de l’anti. Je souffle un bon coup et pose ma tête contre un casier situé dans le dos de la jeune femme. C’est pas facile d’être un homme, qu’est-ce qu’elle croit ? Pour autant, je tiens quand même le coup, quand je suis en sa présence... et elle me demande de faire plus d’efforts. Je devrais lui montrer plus de « moi », de mes sentiments ? J’en suis incapable, j’ai jamais su les exprimer autre que par des belles paroles pour les cruches qui y croient. Encore que je ne promets jamais rien... mais je passe quand même pour le co**ard de service, évidemment. Elles cherchent aussi, je les appâte pas à coup de « je t’aime, tu es l’amour de ma vie, nous nous marierons plus tard » non... donc qu’on arrête de les victimiser pour la plupart.

« Ça fait combien de temps qu’on se court après, au final... depuis combien de temps j’ai un minimum d’importance pour toi hm ? »

Autant que je sache, puisque j’ai l’air d’en avoir. Moi, c’est depuis toujours je pense, elle a toujours été différente à mes yeux... depuis le collège principalement. M’en vouloir parce que j’étais jeune et c*n comme la plupart des ados, c’est quand même fort ! je lâche un « aiiish » avant de faire en sorte de ne pas la croiser, dans le cas où ce serait ses pas que j’entends venir en ma direction. Idiot, mais j’ai envie de jouer un peu... c’est plus facile quand je pense que ce n’est pas elle dans cette pièce... ou quand nos regards ne se croisent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   Sam 23 Nov - 20:59

La jeune femme ne comprenait pas pourquoi il lui disait tout cela maintenant, et qu'il avait été obligé de les faire enfermer ici pour cela. Ils avaient eut de longues années pour qu'il lui avoue ses sentiments, et qu'avait t'il fait ? Fuit pour se protéger et ne pas etre « faible ». ll faisait préféré s'amuser avec des filles faciles plutot que venir lui dire en face qu'il l'aimait, alors qu'elle lui avait fait comprendre plus d'une fois qu'il ne la laissait pas indifférente.
« Parce que j’avais peur qu’une fille comme toi trouve qu’un gars comme moi soit pas assez bien pour elle, faut dire ce qui est, si t’es rebelle sur les bords et que t’as du caractère, t’es aussi intelligente et moi je t’arrive en rien à la cheville, pigé ? J’avais besoin d’être rassuré moi aussi et même si j’ai agi comme un c*n, j’arrête pas de le dire, je le cacherais pas... bah c’est la seule solution que j’ai trouvée aussi... »
La jeune femme leva les yeux au ciel et passa sa main dans ses cheveux. Elle voulait bien croire qu'il aie pensé cela. Mais il la connaissait. Elle avait défié plus d'une fois ses parents pour sortir avec lui et leur bande de potes. Elle s'était mis dans des bordels pas possibles avec des personnes plus fortes qu'elle, et ensemble ils s'en étaient sortis. Elle avait soif de tout ca. D'aventures, de danger, etc....
Comment avait t'il pu penser qu'après tout ce qu'ils avaient traversé elle irait chercher un gars bien rangé ? Il n'avait pas réfléchi une seule seconde avant de faire ces conneries !

-Idiot... je pensais que tu me connaissais pourtant... Que tu savais mieux que quiconque que l'apparence d'une gentille fille de riche peu ce cacher l'exact contraire. Sinon pourquoi j'aurais laissé mes parents pour venir étudier ici ? A mon age je serais déjà mariée !

Elle secoua la tete. Quand elle avait dit à ses parents qu'elle partait pour l'Ile, ils lui avaient dit de ne jamais revenir... elle pouvait se considérer orpheline, maintenant, bien qu'ils n'aient jamais vraiment fait quoi que ce soit qui l'aie faite se sentir entourée.
Parfois, elle se demandait ce qu'elle ferait après l'école... Elle serait surement de nouveau seule, comme ils l'avaient prédit.

Il lui tend sa veste, et après avoir hésité, elle la prend. Ce n'était pas son genre d'accepter ces soit disant actes de galanterie, mais elle avait trop froid.
Elle enveloppa dans sa veste trois fois trop grande pour elle.
« Pourquoi je te l’aurais prouvé si je croyais n’avoir aucune chance ? Mais... puisque tout a été dit, ou presque... il n’est peut-être pas trop tard »
-Peut etre....ou pas. Ca dépend de toi, cowboy.
Elle faisait un pas vers lui la. Non seulement elle lui donnait de l'espoir, mais elle réutilisait le surnom qu'elle lui donnait quand ils étaient adolescents.
Mais elle ne comptait pas lui rendre la tache facile, pas parce qu'elle partageait ses sentiments, bien au contraire. C'était justement cela qui allait la pousser a être plus intransigeante envers lui
Il disparaît derrière les casiers et elle soupire, se reposant contre le mur, l'écoutant marcher.
« Ça fait combien de temps qu’on se court après, au final... depuis combien de temps j’ai un minimum d’importance pour toi hm ? »

Elle réfléchit. Ca faisait longtemps... elle n'arrivait meme pas à se rappeler de quand est ce qu'elle avait commencé à l'aimer consciemment.

-Tu te souviens, l'une des première fois ou je suis venu traîner avec vous ? On est allés dans ce quartier infame... et vous avez distribué du pain, à ces gamins. A l'époque, ca m'a choqué. Je pensais que vous étiez comme tout le monde disait. Des imbéciles qui pensent qu'a en découdre...Mais découvrir que vous aviez tous une raison de vous battre, ca m'a fait changer d'avis sur vous, sur toi en particulier. J'imagine que ca a commencé comme ca.
J'ai toujours vu ton véritable potentiel. Pas celui que tu te créais toi meme derrière ton personnage de vaurien... J'ai vu ton cœur aussi...
C'est comme ca que ca a commencé, j'imagine.
Mais ton comportement m'a terriblement décu. J'ai commencé à croire que j'avais tort....J'avais tort ?

Elle se leva pour le rejoindre à l'arrière. Et tourna dans la première rangée de casiers.
-Je n'ai pas cessé de me dire que j'avais tort tu sais... Mais je ne peux pas te laisser me faire du mal comme l'ont fait mes parents. Je ne veux pas avoir le cœur à nouveau brisé. J'ai besoin de preuves. Des preuves que tu es un homme et que tu ne vas pas me laisser tomber !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   Sam 23 Nov - 23:32


Trapped...
ft. Hyo Sung

Je sais que je ne suis pas une lumière et à côté d’elle je fais tache, je sais aussi qu’elle n’aime pas vraiment les gentils garçons bien rangés avec leurs chemises sans plies... mais pour autant, est-ce que j’étais à la hauteur ? Je préfère ne pas parler de ça, j’ai toujours eu un complexe d’aussi loin que je me souvienne du temps qu’on a passé ensemble, de la première rencontre au collège, ça a toujours été comme ça. Je faisais le fier, l’inaccessible, mais en fin de compte je me suis mis des bâtons dans les roues tout seul d’après elle. Je demande une seconde chance maintenant que j’ai les clés en main et elle m’autorise, mais je sens que ça ne va pas être facile... je souris comme un idiot, lui donne ma veste et passe derrière les casiers.

Depuis combien de temps c’est comme ça ? Depuis le début... oui, elle venait de le dire, depuis qu’on est sorti pour donner du pain, on l’avait volé, évidemment, sinon c’est pas drôle. Mais pour excuse, le boulanger avait refusé d’en donner à ces gamins justes parce qu’ils n’avaient pas une tenue convenable... non, mais sérieusement ! En y repensant je souris, au moins ça elle l’a vu. Elle sait qui je suis et moi j’ai l’impression de ne pas la connaitre, j’ai honte. Je me mords la lèvre.


Elle vient et j’allais faire un autre tour, juste pour l’embêter, mais ça n’est pas le moment de jouer. Je la regarde comme un idiot, je me demande presque où j’ai mis mes c**illes parce que là, j’ai l’impression que c’est elle qui en a. Je déglutis et je m’apprête à faire quelque chose que j’aurais dû faire depuis longtemps, en espérant ne pas m’en prendre une. Puisqu’elle veut des preuves, elle va en avoir... et ça va être grandiose. Je n’ai que ça à faire et ça ne me dérange pas, c’est ce que j’attendais.

Je tire doucement sur le col de ma veste, sur ses épaules, je souris tout en la regardant et je me lance.

« Puisque j’ai droit à une seconde chance je ne vais pas y aller par quatre chemins, mais ne t’en plains pas... parce que tu l’as voulu, alors maintenant il va falloir assumer, hm ? »

Je fais glisser mes mains sur la fermeture éclair et viens tirer un peu plus sur les côtés de la veste pour la rapprocher lentement. Je finis par déposer mes lèvres sur les siennes, partage un baiser langoureux avec elle. Elle n’a pas l’air réticente.

« à partir de maintenant tu seras la seule à pouvoir profiter de moi ~ »

C’est un peu prétentieux, mais c’était pas vraiment ce que je voulais dire. Enfin, normalement elle a compris. Je souris et je ne sais plus quoi faire. J’ai très envie de recommencer, mais on va éviter, c’était déjà risquer de tenter la première fois. Je déglutis et je vois qu’elle tremble alors je la tire contre moi. Je suis une vraie bouillotte ça devrait fonctionner et je remonterais un peu plus dans son estime. On dit que les mauvais garçons ne sont pas forcément galants, preuve que c’est totalement faux !

« C’est peut-être mieux comme ça, hm ? »

J’hésite à lui dire que je peux nous faire sortir de là maintenant, je risque de vraiment me recevoir une gifle et j’ai pas envie de briser l’instant, au pire je feinterais avoir oublié mon pokemon ? Oui... plausible. Je me mords la lèvre et lui caresse le dos gentiment.

« c’est pas tant une mauvaise chose que ça finalement d’être bloqué ici... »

hm... ou comment tenter d’amorcer le fait que même si j’ai les moyens de nous faire sortir c’est pas si mal que ça... enfin, je vais éviter de m’attarder sur le sujet peut-être, sinon ça va devenir suspect. Je me tais et profite du silence en fermant les yeux, j’aime bien quand c’est aussi calme, quant on ne se dispute pas, en fait, j’aime quand on est en paix tous les deux. Savoir ce qu’il en est, c’est vraiment mieux, je regrette de l’avoir laissé faire autant de temps, de ne pas m’être décidé à lui parler avant, c’est beaucoup de ma faute au final, mais je vais me rattraper maintenant. Je ne compte pas la laisser s’échapper maintenant que tout a été dit, et que j’ai ma chance véritablement. Enfin, que j’en suis conscient cette fois.

« Wah... tu te rends compte que tu es la seule que j’aime depuis tout ce temps ? Même si ça se concrétise que maintenant, je veux dire... y’a aucune fille qui peut dire que je l’ai vraiment aimé quoi... sauf toi »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   Mer 27 Nov - 22:44

Elle ne comprenait pas pourquoi il s'obstinait à penser qu'il n'était pas assez bien pour elle. Elle était loin d'etre parfaite : ses parents lui avaient toujours répété qu'elle était grossière, disgracieuse... bref, un peu tous le genre d'adjectifs qui donneraient envie à une bonne petite fille corréenne l'envie de disparaître. Car la société coréenne avait créé une image de la femme bien particulière qui avait été ancrée dans tous les mœurs. Non seulement ceux des hommes, mais aussi ceux de la femme, si bien qu'elle estimait que c'était une situation tout à fait normale...mais elles n'étaient pas comme elle, elle. Elle s'était promise qu'elle ferait tomber toutes les barrières qui se dressaient entre elle et ce qu'elle voulait le plus.
Et bien qu'elle avait tout fait pour l'éviter....Il se trouvait que Il Sung était la personne qu'elle voulait.

Alors, elle décida de faire un premier petit effort vers lui en lui ouvrant son cœur. Ce n'était pas facile, étant donné qu'elle ne l'avait pas fait depuis longtemps. Il faut dire que les seules fois ou elle avait pu confier ses sentiments à quelqu'un, cette personne s'en était servi pour lui nuire. Alors dites mois, à quoi bon se confier dans ce cas ?
Mais elle avait envie de faire une exception pour une fois. Lui faire confiance. Elle avait tout de meme le cœur battant, mais elle se disait que ca faisait beaucoup trop longtemps qu'elle fuyait son propre bonheur simplement parce qu'elle avait peur de l'échec.

Aujourd'hui, elle remettait son destin amoureux entre les mains du jeune homme. C'était une grosse responsabilité, s'en rendait t'il bien compte ?
Il l'attrape doucement par le col de la veste qu'il lui a donné. Et elle sait. Elle se dit qu'elle devrait le repousser, que c'était bien trop tot...Mais elle n'en avait pas envie.

« Puisque j’ai droit à une seconde chance je ne vais pas y aller par quatre chemins, mais ne t’en plains pas... parce que tu l’as voulu, alors maintenant il va falloir assumer, hm ? »
-Tant que tu ne me violes pas dans ces vestiaires... Dit t'elle.
Ah bah oui...le romantisme et elle, ca fait trois, mais bon...Elle tentait de se soigner.
Oh... ! Ca y est, il l'embrasse. Et drolement bien en plus, il faut le dire. Au début, elle se raidit légèrement, puis finalement, se laisse aller, et va jusqu'à passer ses bras autour de son cou... C'est enivrant, cette nouvelle sensation.
Finalement, ils se détachent pour chercher l'air, et la jeune femme baisse immédiatement les yeux pour cacher le fait qu'elle était rouge comme une pivoine, à cet instant.

« à partir de maintenant tu seras la seule à pouvoir profiter de moi ~ »
-Quel vantard, dit la jeune femme, l'air faussement blasé.
Mais au fond d'elle, elle était bienheureuse de l'entendre dire une telle chose. Après tout, n'était pas ce qu'elle voulait, l'avoir pour elle toute seule ? Si il tenait ses promesses, alors leur relation avait toutes les chances d'avoir l'occasion de se développer comme elle aurait dut le faire depuis longtemps...
Si ils se plantaient, au contraire, la jeune femme ne saurait s'en remettre. Mais elle s'abstint de le dire.
« C’est peut-être mieux comme ça, hm ? »
-Bah j'espère bien que c'est mieux comme ca ! Dit t'elle, le frappant à l'épaule. Je ne suis pas partageuse, crois moi.
Autrement dit, elle n'hésiterait pas à créper le chignon d'une fille qui s'approchait un peu trop de lui. Il était prévenu.
Mais c'est qu'il commencait à faire froid.... Si bien que lorsque le jeune homme l'attira contre lui, elle hésita à le repousser, mais finalement ne le fit pas... Elle était bien trop gelée. Au contraire, elle se colla contre lui et se demanda avec un sourire quand est ce qu'il allait enfin avoir le courage de lui dire qu'ils les avaient enfermés dans ces vestiaires, tout simplement parce que le jeune homme les avait payés pour le faire.
« c’est pas tant une mauvaise chose que ça finalement d’être bloqué ici... »
-hm...mais je vais quand meme botter le derrière aux gamins qui ont fait ca, dès que je les trouve, je te jure...
Dit t'elle, s'amusant comme une petite folle, au fond. Il savait que derrière cette image de gros dur, la personne qu'il avait toujours le plus craint, c'était elle. Donc quand elle disait ca, le pauvre garcon devait littéralement flipper sans vouloir le lui faire voir.
« Wah... tu te rends compte que tu es la seule que j’aime depuis tout ce temps ? Même si ça se concrétise que maintenant, je veux dire... y’a aucune fille qui peut dire que je l’ai vraiment aimé quoi... sauf toi »
En entendant ca, la jeune femme s'en veut un peu de se moquer de lui. Il est sincère, ca se voit, et elle en fut profondément touchée. Elle sourit, et caresse la joue du garcon, puis ses cheveux, avant de lui accorder un nouveau baiser plein de tendresse.
-Tu peux te vanter de la meme chose... Quand tu veux quelque chose tu peux etre très obstiné, meme sans le vouloir ! J'ai eu beau essayé de t'oublier, je n'y suis jamais arrivée.... et je crois que je n'en avais pas tellement envie de toute facon...

Elle sourit, se décala, et commenca à ranger ses affaires, comme si elle avait l'intention de s'en aller.
-Bon...quand est ce que tu comptes me dire la vérité sur cette « farce » ? Tu les as payé non ?
Elle rit, amusée.
-Tu es vraiment pas doué pour me cacher des choses meme après trois ans, crois moi.
Elle lui fit un beau clin d'oeuil.
-Ne t'inquiètes pas, je vais pas te manger. Mais on pourrait tout aussi bien aller dans ma chambre, discuter au chaud.
Elle passa son sac sur son épaule.
-Alors, tu me montres ce que t'as dans le ventre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   Sam 30 Nov - 1:33


Trapped...
ft. Hyo Sung

Je profite de ma chance et elle me dit que ça lui va tant que je ne la viole pas... je ne sais pas si je dois rire ou m’offusquer, dans le doute, un peu les deux. Je souris et je viens l’embrasser à la fois doux mais de façon à ce qu’elle comprenne qu’il n’y aura jamais ce genre de chose entre nous, je ne la forcerais jamais. Elle sera bien vite accro de toute façon ! hm. Je me mords la lèvre et finis par lui dire qu’elle est la seule, chose à laquelle elle réplique que je me vente, mais je souris quand même. Elle n’a pas compris pour quelle raison j’ai dit que c’était « mieux comme ça » elle a même sauté sur l’occasion pour m’agresser !

« Je voulais dire, il fait plus chaud comme ça... sinon, pour les autres c’était déjà tout vu, puisque je t’ai toi je n’ai pas besoin d’elles »

Une Hyo Sung vaut toutes les nanas du monde selon moi... mais ça je me garde bien de le lui dire pour l’instant. Je préfère largement profiter d’être avec elle et lui dire qu’elle est la seule que j’ai aimé de toute ma vie, la seule... et je suis désolé de ne pas avoir profité, de ne pas avoir compris plus tôt. Elle a beaucoup aimé entendre ça et j’ai même eu droit à un baiser supplémentaire, de quoi me faire sourire avant de caresser ses hanches tout en la regardant dans les yeux. Je ne sais pas quoi dire alors... j’amorce une tentative pour révéler ce que j’ai fait, mais je déglutis et fronce les sourcils. Ok, peut-être que je devrais me taire, au risque de me faire tuer ou de recevoir une sale gifle, hm ? Le silence s’installe et j’ai droit à une révélation qui me fait pouffer de rire. Elle le savait donc... et elle voulait bien qu’on parle autre part que dans les vestiaires, au chaud dans une chambre par exemple. L’idée me tente.

« Je n’ai jamais rien pu te cacher non... mais même si j’y mets tout mon coeur tu devines toujours tout ! »

Sauf pour cette fois, elle connait mon coeur, mais elle n’a pas su s’y voir, c’est un peu idiot dit comme ça, mais c’est la vérité. Je me mords la lèvre et l’embrasse sur le front avant de sortir une blague perverse, ce pour quoi je m’éloigne d’elle.

« Ou plutôt dans les pokeballs, hm ? »

Je ris et lance celle de Killer. Je le prononce très mal, mais il me comprend alors ce n’est pas grave. Je lui demande de défoncer la porte, chose qui risque de faire du grabuge... mais je promets de rembourser les dégâts, de toute façon je ne suis bon qu’à faire des conneries, autant les réparer pour ne pas me faire renvoyer ! Je me masse la nuque et remets mon pokemon dans sa balle avant de prendre la main de Hyo Sung.

« hm... mais finalement, il n’y a pas que du mauvais à ce mini enfermement, non ? Enfin..., c’est mieux au chaud... je préfère venir dans ta chambre pour que tes camarades de chambrée soient témoins... je ne ferais rien qui puisse nuire à ta réputation, mademoiselle »

Parce que j’en ai une tout autre, autant que ça ne déteigne pas sur elle, pas une seule seconde. Je voudrais que ça change, juste pour elle... mais je vais devoir redoubler d’efforts pour mes conneries si je veux que celle-là reste, comme quoi je ne suis pas forcément assagi à ce niveau là. C’est vrai, je n’ai jamais changé en réalité... je suis toujours le crétin amoureux, sauf que cette fois, je l’ai avec moi plutôt que de la regarder de loin. Une fois arrivé devant la chambre, je la laisse ouvrir et je découvre son coin à elle. Je m’empresse d’entrer et de refermer derrière nous, salue la camarade de chambre et embrasse Hyo dans le coup. Je souris et j’observe encore, je me demande ce qu’on pourrait faire de sage dans cette chambre, parler du temps qu’on a perdu ? C’est déjà fait. Alors des sorties qu’on va pouvoir faire ensemble ? Pourquoi pas ? De ce qu’elle connait de moi et inversement ? Oui... crédible, à condition que ça ne soit pas trop secret par exemple... mon penchant solide pour le caramel... et la bouffe en général, ou mon affection pour les peluches... hm !

« Ça me rappelle qu’on n’a pas pu présenter nos pokemons en fait... mais je le ferais en extérieur de préférence pour Killer, les deux autres je te les montrerais plus tard. »

Je la connais par coeur et je sais, en l’ayant observé qu’elle a de beaux spécimens, notamment son pitchu que j’aime beaucoup, mais lui il se sent stalké... le pauvre, quant il va me voir avec mon appareil et les tonnes de photos de lui, ça ne va pas lui plaire, mais qu’importe. En attendant, je souris et je la tire sur le lit avec moi pour la chatouiller un peu, détendre l’atmosphère ou plutôt me détendre, moi qui n’arrive toujours pas à croire que je suis là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   Sam 7 Déc - 20:02

« Je voulais dire, il fait plus chaud comme ça... sinon, pour les autres c’était déjà tout vu, puisque je t’ai toi je n’ai pas besoin d’elles »

La jeune femme fit de son mieux pour ne pas rougir devant ces belles paroles. Elle avait bien envie de croire à tout cela , mais elle savait comment il était, au fond... c'était un dragueur. Il était doué dans ses paroles, qui l'avaient plus d'une fois endormie... elle avait voulu lui faire confiance très souvent, ce n'était pas la première fois. Mais elle avait été déçue à chaque fois... Est ce qu'elle faisait bien de lui faire confiance encore une fois ? Elle n'en était pas si sure....mais elle décida de lui faire confiance tout de meme... Après tout, elle avait toujours craint de ne pas avoir fait le bon choix en disparaissant totalement de sa vie, c'était donc une bonne occasion de se prouver que c'était le cas. De plus, ils étaient tous les deux plus vieux et elle imaginait donc qu'il avait changé....Sinon il ne se serait pas donné tout ce mal, n'est ce pas ? Elle l'espérait en tout cas. En tous les cas, elle savait bien que ce n'était pas une coincidence qu'ils soient enfermés ici...Elle savait bien qu'il était celui qui avait payé ces gamins pour les enfermer ici...Elle s'en doutait plus ou moins depuis qu'elle lui était rentrée dedans au début.

« Je n’ai jamais rien pu te cacher non... mais même si j’y mets tout mon coeur tu devines toujours tout ! » 

Elle hocha la tête. Ce n'était pas à cause d'elle en particulier, c'est simplement qu'il était terriblement mauvais quand il s'agissait de mentir. Quand ils étaient plus jeune, il était comme ça aussi...Même quand il s'agissait de sauver sa peau quand ils étaient pris en flagrant délit d'actions répréhensibles, il était toujours le seul qui se faisait avoir.
Enfin, dans ce cas la, aucun d'eux ne niaient ce qu'ils avaient fait, et ils supportaient la punition ensemble.... Mine de rien, on dit que les délinquants sont des personnes dangereuses et horribles....Mais bien qu'il y aie effectivement certaines personnes qui avaient très mal tourné, leur groupe à eux étaient tout simplement un groupe d'amis un peu perdus qui étaient particulièrement proches et loyaux.
D'ailleurs, la seule personne avec qui elle n'avait pas gardé contact après son départ du lycée était le jeune homme qui se trouvait tout près, à l'heure actuelle, et à qui elle avait accordé de nouveau sa confiance.

« Ou plutôt dans les pokeballs, hm ? »
-Tu as un pokémon capable de nous sortir de la ? Attends.... t'as même pas pensé à prendre un double des clés ou à prévoir une porte de sortie ? Babo.... tu changeras jamais hein ? Toujours à agir avant de penser.
Il était comme ça avant aussi, c'était TOUJOURS celui qui se mettait dans les problèmes... et c'était même pour ça, de toute évidence, qu'elle avait cru qu'il se moquait totalement de ses sentiments auparavant.
Mais aujourd'hui, c'était un peu différent, elle se sentait de très bonne humeur, donc elle le prit totalement à la rigolade. Ce n'était pas si grave, et elle était d'accord sur un point...Ca avait eut des effets particulièrement positifs....

Il lança donc sa pokéball, avec un énorme pokémon dont elle n'eut pas le temps de se rappeler la race, étant donné que cela ne dura que quelques secondes. Immédiatement après avoir littéralement réduit la porte en miettes, il retourna dans sa pokéball. Elle rit légèrement, impressionnée par la force de ce pokémon.
-wow...tu l'as bien entraîné...il est vraiment exceptionnel....
Elle passa la porte, n'ayant pas l'intention de lui reprocher les dégats qu'ils avaient fait en sortant de la...Personne ne saurait ce qu'il se serait passé... et ca irait à la direction. Vu toute l'argent qu'ils économisaient sur des choses inutiles, ils auraient enfin une bonne raison de changer ces portes grinçantes et inappropriées.
Elle prit sa main, et l'attira jusqu'aux chambres, chambre qu'elle partageait avec l'une de ses plus proches amies dans cette université. Une américaine, très ouverte.

Ce qui expliqua peut être sa réaction quand elle les vit entrer dans la chambre.
Elle salua son compagnon, lui fit un clin d'oeuil, et prit la robe qu'elle était entrain d'enfiler, sans aucun doute pour un rendez vous galant à la bibliothèque, et les laissa seuls.
La jeune fille rit. Ils seraient sans aucun doute tranquilles pendant quelques heures. Surtout car les règles ici n'étaient pas aussi strictes que dans les pensionnats purement coréens, et elles pouvaient ramener leurs petits amis dans leurs chambres si elles voulaient, tant qu'elles en assumaient leur responsabilité ensuite.
Est ce que ca voulait dire que le jeune homme était son petit ami maintenant ? Sans aucun doute.... Meme si c'était tellement nouveau qu'elle avait un peu de mal à décrire ce qu'ils vivaient à cet instant... Elle espérait que se trouver seuls ici pourraient les aider à y voir plus clair...Ne rêvez pas petit cochons ! Elle n'avait rien prévu de faire en plus de discuter, du moins pas pour le moment, évidemment.

« hm... mais finalement, il n’y a pas que du mauvais à ce mini enfermement, non ? Enfin..., c’est mieux au chaud... je préfère venir dans ta chambre pour que tes camarades de chambrée soient témoins... je ne ferais rien qui puisse nuire à ta réputation, mademoiselle »
-Arrêtes de parler de ma réputation, idiot... je ne calcule pas mes fréquentations en fonction. Je fréquente les mêmes personnes qu'il y a quelques années, sois en sur.
Elle le poussa pour qu'il s'asseoie sur le lit, et alla préparer quelques chocolats chaud dans leur cuisine commune. Elle revient quelques minutes plus tard avec deux mugs chauds...Et elle se rendit compte d'a quel point elle avait froid, quelques minutes auparavant.

« Ça me rappelle qu’on n’a pas pu présenter nos pokemons en fait... mais je le ferais en extérieur de préférence pour Killer, les deux autres je te les montrerais plus tard. »
-Okey, ca me tente bien ! Je n'ai pas eu tellement le temps de les faire sortir de leur pokéball ces derniers temps, ils seront bien contents de pouvoir jouer.

Elle s'assit en tailleur sur le lit et soupira.
-Alors.... comment ca va se passer maintenant ? Elle sourit. Quel est ton plan pour me séduire à nouveau... ?
Elle joua avec son col de t-shirt, perdue dans ses pensées...
-Il faut que tu me promettes de tout me dire à partir de maintenant, d'accord ?
Elle caressa légèrement les cheveux du jeune homme.

-Tu as revu les autres depuis le lycée ?
Demanda t'elle, s'appuyant sur lui légèrement.
-Ca me manque cette époque. Les gens ici sont trop sérieux.... trop rabat joies. Je suis pas sur que ce soit ce que veuillent les pokémons.
En vérité, la jeune femme manquait d'une chose, d'un peu de folie dans sa vie... et elle espérait que le jeune homme puisse la lui apporter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   Sam 7 Déc - 23:25


Trapped...
ft. Hyo Sung

C’est amusant comme elle approuve que je ne suis vraiment pas crédible quand j’essaye de lui cacher quelque chose. Je ris légèrement et lui parle de mes pokemons, surtout de Killer qui est le plus a même à nous faire sortir de là. Je me mords la lèvre et approuve, d’un air coupable quand elle me réprimande à cause de mes coups de tête. En faite, je n’ai pas vraiment tout prévu, mais qu’elle ne se plaigne pas, ça a toujours été comme ça ! Mais je me rends compte que c’est ça qui lui plait bien chez moi, je suis honnête au point que quand je mens, ça se voit comme le nez au milieu de la figure. Elle ne peut pas dire que la confiance ne règne pas là !

La porte est explosée, et je m’empresse de ranger mon rhinocorne avant qu’on ne se fasse repérer. Elle m’entraine jusque dans sa chambre où on se retrouve rapidement seul, de quoi m’angoisser un peu. Elle fait du chocolat et me frappe un peu quand je parle de réputation. Mais quoi ! Elle me rappelle qu’elle est toujours la même et fréquente les mêmes personnes, mais ce qui m’effraie à sa place, visiblement, c’est mon sang chaud et les rumeurs qui vont courir à son sujet, je ne suis pas sur d’être en mesure d’accepter qu’on la traite d’une certaine façon. Je ne dis rien, inutile de commencer par là au risque de me faire tuer. Je la regarde faire les chocolats plutôt, en me mordant la lèvre. J’ai une très jolie vue, et quand elle se tourne, je tousse un peu et accepte gentiment la tasse en lui disant « merci ».

Je propose que nos pokemons se rencontrent et ça lui va. Puis finalement, elle angoisse. Comment lui prouver que je n’ai qu’elle en tête ? Je l’embrasse pour commencer, pour la faire taire. Elle vient de parler de la confiance qu’elle a perdue, envers moi, et ça me blesse un peu, mais j’avoue avoir fait le con quand on y pense. Juste que c’était pas volontaire... et que si j’avais su avant, je n’aurais pas agi comme ça.

« J’ai pas de plan, je suis déjà irrésistible ! héhé ! Non, en fait... juste arrêter les conneries avec les autres, être la pour toi, ça suffirait non ? »

Je pense que c’est juste ça qui clochait, le reste n’a jamais pêché. Je l’écoute me parler des autres, de nos camarades, bien sûr que j’ai gardé contact, d’ailleurs je ris quant elle m’en parle, ils savent depuis le début que je l’aime. Ils savent tous sans exception. Y’a que moi qui ais rien cramé du tout. Je me mords la lèvre et l’embrasse dans le cou, je ne sais pas me tenir, je me sens invincible là.

« Ah... tu es toujours rebelle dans l’âme ? Tu vas avoir des surprises, j’ai pas changé, la dernière connerie en date... ahm... tu risques de pas l’apprécier... dessiner des trucs obscènes dans le sable, sur la plage pour les avions qui passent »

Mais moi je suis très fier. Si je lui dis ça, c’est parce qu’elle veut tout savoir à vrai dire, alors au moins, là, je ne lui ais pas caché. Puis surtout, ça lui prouve qu’elle ne va pas s’ennuyer. Je crois que c’est ce qui lui plait chez moi, mon côté rebelle, un peu hyperactif sur les bords et elle va être servie, d’ailleurs...

« Et pourquoi on ne sortirait pas pour aller préparer une belle surprise ? J’ai du colorant, suffit d’en mettre dans les fontaines... ça les rendras moins sérieux. »

Je sais que je change totalement de sujet, mais je ne savais pas quoi répondre, pour moi c’est tout simple en fait, je l’aime, j’ai rien à prouver à ce niveau là, mais de son point de vu je peux comprendre que ça soit différent, sauf que c’est tellement évident que je sais pas quoi faire pour qu’elle le voie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   Jeu 12 Déc - 21:55

Ca faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas fait quelque chose d'aussi fou que de défoncer la porte des vestiaires de son gymnase en pleine nuit avec un rhinocorne. En fait, ca faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas été embrassée par un jeune homme tout court. Et aujourd'hui, la personne qui l'avait embrassée était la personne qu'elle désirait depuis toujours... Et ca, ca n'avait pas de prix. Elle était heureuse et tranquille, maintenant. Malgré le fait qu'ils risqueraient de se faire coller pour ca, elle n'avait pas peur.
Elle se contenta de l'emmener dans sa chambre et de le faire s'installer sur son lit tandis qu'elle allait faire deux tasses de chocolat dans la cuisine. Elle sentit évidemment son regard sur elle, mais elle sourit et ne dit rien. Elle était trop de bonne humeur pour s'en offusquer, et ca l'amusait. Tant que c'était elle qu'il regardait de cette facon, elle n'allait pas se plaindre.

Elle revient vers lui et lui tendit une tasse de chocolat avant de se poser près de lui. Elle avait beaucoup de mal à s'y faire... Et dire que ce matin elle l'insultait encore silencieusement quand elle l'avait croisé devant les casiers, entrant de parler à l'une de ses nombreuses « amies » féminines qui parlaient de lui lors de leur pyjama party... Ca lui donnait franchement envie de vomir, quand elle voyait ca... mais maintenant, elle comptait bien leur faire comprendre qu'il était à lui, et à personne d'autre.

Elle sait bien qu'elle lui fait du mal en disant les choses de cette façon, mais elle n'avait jamais été connue pour savoir mâcher ses mots, et elle n'en avait pas non plus envie. Il lui avait fait beaucoup de mal. Le fait qu'elle lui avait laissé une nouvelle chance ne voulait pas dire qu'elle lui avait totalement pardonné. Il allait devoir faire ses preuves si il voulait qu'elle lui fasse une confiance aveugle... Elle préférait qu'il le sache.
« J’ai pas de plan, je suis déjà irrésistible ! héhé ! Non, en fait... juste arrêter les conneries avec les autres, être la pour toi, ça suffirait non ? »
Elle sourit malicieusement.
-Si tu t'y tiens, oui, ca devrait suffire.
Fit elle en glissant ses mains dans ses cheveux pour le recoiffer.
-....Et je crois en toi.
Avoua t'elle. Elle ne pouvait s'en empêcher, malgré le nombre de fois ou on lui avait promis des choses et qu'on avait trahit sa confiance, elle avait envie de le croire.
La jeune fille lui avoua alors que ca lui manquait, de ne plus pouvoir faire la folle avec ses amis. Ici, elle était redevenue très studieuse. Elle l'avait toujours été, certes, mais elle avait toujours gardé du temps pour la déconnade.
« Ah... tu es toujours rebelle dans l’âme ? Tu vas avoir des surprises, j’ai pas changé, la dernière connerie en date... ahm... tu risques de pas l’apprécier... dessiner des trucs obscènes dans le sable, sur la plage pour les avions qui passent »
Elle éclata de rire. Effectivement, toujours le meme.

-Je te connais... ca ne m'étonne pas tellement tu sais ! Mais à coté de ce qu'on faisait à l'époque...Serais tu devenu petit joueur avec l'age ?
Elle était entrain de le narguer. Elle voulait qu'il la défie. Et évidemment, ca ne tarda pas !
« Et pourquoi on ne sortirait pas pour aller préparer une belle surprise ? J’ai du colorant, suffit d’en mettre dans les fontaines... ça les rendras moins sérieux. »
Elle l'observa avec de grands yeux...
-Sérieux ?? On peut ?
Elle était tellement contente qu'il lui propose ca qu'elle sauta directement sur ses pieds pour aller chercher de quoi s'habiller chaudement. Ils étaient en plein hiver, et le vent soufflait fort à l'extérieur.
Elle passa donc un sweatshirt et des caches oreilles, puis revint vers lui, les yeux brillants.

-Alors, on va chercher ton colorant ?
Il allèrent donc jusqu'à la chambre du jeune homme, et elle l'attendit hors du dortoir tandis qu'il allait chercher ce dont ils avaient besoin.
-C'est bon ? Tu les as ? Demanda t'elle en allant à sa rencontre.
C'était génial ! Des colorants de toutes les couleurs...Un pour chaque fontaine !
Elle était toute contente, si bien qu'elle lui prit la main jusqu'aux fontaines. Une fois la bas, elle glissa sa main dans l'eau glacée et sourit.
-J'aime bien cet endroit... c'est calme. Mais ca manque de couleurs... je commence ? Surveilles mes arrières !
Pour que l'eau reste colorée jusqu'au matin, elle devait verser le colorant directement dans la pompe. Et donc se pencher dangereusement au dessus de la fontaine...mais c'était ce qu'elle aimait !

Elle mit donc le colorant, mais alors qu'elle se relevait...elle dérapa dangereusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   Ven 13 Déc - 21:07


Trapped...
ft. Hyo Sung

Ça lui suffisait et je me rends bien compte qu’elle n’est pas difficile, elle demande juste que je lui donne l’attention qu’elle mérite en tant que petite amie à présent et je compte bien le lui donner ! J’ai fait une promesse, ce qu’elle a l’air de ne pas comprendre c’est que les autres je peux m’en passer, mais d’elle jamais. Donc ce sera tâche facile et quand elle le remarquera je pense qu’elle pourra me faire confiance. Elle n’en demande pas plus alors que j’aurais cru qu’elle veuille me le faire payer. Mais on a souffert tous les deux en fait, donc dans un sens si elle l’avait fait peut-être que ça se serait mal passé et pas seulement pour elle, mais pour moi aussi.

On parle de comment on était et de comment on s’ennuie ici, alors je dis que j’ai pas arrêté les conneries pour autant et ça la fait sourire. Elle me cherche et je lui sors une connerie à faire que j’avais prévu, autant qu’elle y participe. Maintenant elle est dans le coup et apparemment excitée comme une puce ! Elle saute sur ses jambes... j’aurais préféré qu’elle me saute dessus, mais ça viendra avec le temps. Je lui souris et l’entraine jusqu’au dortoir des gars. Je cherche les colorants, ça va j’en ai plein le tiroir. Une fois dehors je remets en place ses caches oreilles et l’embrasse dans le cou avant de la tirer par la main. Elle veut inaugurer. Je hausse les épaules et la laisse faire en profitant bien pour la cacher. Quand elle dit avoir fini je me tourne et l’eau commence à changer de couleur et... elle manque de tomber alors je la rattrape en... tombant moi.

J’ai fini à l’eau, complètement glacé, je crois qu’on va devoir se bouger, j’ai pas envie qu’on soit venu pour rien, quitte à chopper un bon rhume, au moins j’aurais une raison de l’avoir avec moi ~ elle me servira d’infirmière !

« Allé allé, ça va, on se dépêche ! la prochaine c’est moi qui la fait, vu que je suis déjà trempé... et fait attention je pourrais pas t’aider la prochaine fois vu que je suis trempé je te mouillerais aussi si je devais te rattraper »

Il n’y a rien de méchant, je lui fais un clin d’oeil. D'un côté, j’aurais aimé qu’elle tombe pour avoir une jolie vue sur ses formes, mais d’un autre, qui est plus important, je n’ai pas envie qu’elle soit malade elle aussi, il vaut mieux qu’un de nous deux puisse soigner l’autre, en l’occurrence, qu’on me soigne moi ! Je ris en grelottant un peu puis je me mouille encore pour ouvrir la deuxième fontaine et mettre un deuxième colorant. Je crois qu’on a encore quatre fontaines comme ça. Au moins, on s’amuse bien. Je vais enlever ma veste trempée par contre, sans me foutre à poil pour autant, juste torse nu en me passant une main dans les cheveux. je vais geler, mais il vaut mieux que mon corps sèche plutôt que je reste trempé avec mes vêtements.

« Toujours aussi maladroite ~ si j’avais su, je t’aurais laissé tomber dans la fontaine ! »

Je crois que je suis aussi couvert de vert à cause du colorant qui avait déjà fait ses effets. Super, je ressemble à hulk maintenant ! et ça me fait rire en plus. Je reste silencieux, je serre les dents en fait. Je fais l’homme, mais j’ai vraiment froid, je sais, je suis fou, et ça, juste parce que je veux l’impressionner et je veux aussi qu’elle ne se sente pas coupable, les accidents ça arrive et me retrouver torse nu face à elle ça fera juste deux fois dans la journée, hm ? Je vais finir par croire que c’est ce que veut le hasard ou bien Hyo Sung, dans les deux cas ça me va.

On a presque terminé, un tour chacun donc autant de fontaines l’un que l’autre et je laisse parfois Hyo Sung m’aider en l’effleurant au passage de mes doigts froids. Elle a l’air d’avoir froid pour nous deux et ça me fait sourire. Je reste contre elle le maximum possible sans approcher mon jean qui est complètement trempé lui...

« On y va ? On pourra prendre des photos à partir des chambres et j’ai un équipement de folie ! »

Ou comment la convaincre de venir avec moi pour que cette journée ne se termine pas tout de suite, hm ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   Mer 18 Déc - 18:59

Le jeune homme lui fait une proposition qu'elle avait attendu depuis longtemps. En effet, il lui demanda si elle voulait jouer un tour aux chercheurs de l’université et aux autres élèves, en mettant du colorant dans les fontaines du parc. Elle fut immédiatement emballées par cette idée... Ca faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas fait quelque chose d'un peu répréhensible, et ca la détendrait !
Alors elle bondit littéralement sur ses pieds, alla s'habiller chaudement et suivit son compagnon jusqu'à son dortoir, ou il alla récupérer les colorants, avant de se rendre jusqu'aux fontaines.
Il y en avait une dizaine dans le parc, et une bouteille de colorant pour chacune d'entre elles, ce qui donnerait un magnifique festival de couleurs le lendemain, pour peu qu'ils arrivent à faire ce qu'ils avaient prévu.

Elle fut la première à mettre le colorant dans la première fontaine... Elle y arriva, seulement, quand elle voulut reprendre pied sur le bord de la fontaine, elle glissa et manqua de tomber... Elle ne plongea pas parce que son petit ami la retint de justesse, tombant à sa place dans l'eau glacée. Elle poussa un cri surpris, qu'elle eu tout juste le temps de supprimer pour ne pas alerter quelqu'un qui pourrait passer dans le coin.
Elle se dépêcha de l'aider à sortir de l'eau, rigolant à moitié de façon totalement incontrolable.
-Oh mon dieu... ca va ? Tu ne t'es pas fait mal ??
« Allé allé, ça va, on se dépêche ! la prochaine c’est moi qui la fait, vu que je suis déjà trempé... et fait attention je pourrais pas t’aider la prochaine fois vu que je suis trempé je te mouillerais aussi si je devais te rattraper »

La jeune femme fut bien incapable de garder son calme pendant plus d'une minute, tant il était mignon tout mouillé en mode chien fou. Ses cheveux lui retombaient dans les yeux et son haut le moulait tout à fait savamment. D'ailleurs, elle ne se gêna pas une seconde pour se rincer l'oeuil. Elle était tout de même charmée par le fait qu'il se soit littéralement mouillé pour lui empecher d'attraper un bon gros rhume.
En tous les cas, la première fontaine était maintenant vert foncé. La deuxième, faite par son petit ami, se teinta d'une belle couleur rouge...
Après s’être fait de nouveau mouiller dans la troisième fontaine, il décida d'enlever littéralement son haut, la faisant ouvrir de grands yeux.
-T'es fou ! Tu vas mourir de froid !
« Toujours aussi maladroite ~ si j’avais su, je t’aurais laissé tomber dans la fontaine ! »

La jeune femme lui tira la langue.
-Je suis sure que je me serais moins plainte ! Les garçons franchement, des vraies chochottes !
Elle sourit en coin et retira son manteau avant de le lui mettre sur les épaules.
-Tout à fait magnifique... on devrait rentrer, tu vas vraiment chopper la mort...

Mais Il Sung était tout aussi têtu qu'il y a quelques années... Il insista donc pour finir ce qu'ils avaient commencé. Elle l'aida donc à mettre le colorant dans toutes les fontaines, évitant cette fois ci de tomber l'eau, et lui tirant la langue quand elle arrivait à mettre le colorant sans mettre se mouiller, alors que lui était totalement trempé, quand ils eurent enfin fini de colorer les fontaines...

« On y va ? On pourra prendre des photos à partir des chambres et j’ai un équipement de folie ! »
La jeune femme sentait la proposition légèrement intéressée, et elle aurait du aller se coucher, étant donné qu'ils étaient en pleine période d'examens....mais en même temps, elle avait passé son temps à réviser pendant des semaines, alors elle pouvait bien s'accorder une soirée de tranquillité.
-Ok, allons y ! Dit elle en souriant.
Elle prit sa main tendue, et ils se dirigèrent vers son dortoir, cette fois ci, qui avait une meilleure vue sur le jardin.
Elle entra alors pour la première fois dans l'univers de ce jeune homme pour qui elle avait nourrit des sentiments toute sa vie.
-Pas mal...
dit t'elle en souriant. Elle s'approcha de sa commode, ou étaient posés des cadres avec des photos. Et elle se vit dans plusieurs des cadres, parfois dans des situations ou elle n'avait meme pas réalisé qu'elle avait été prise en photo.
-Oooh... je vois ! C'est donc à ca que tu passes ton temps quand tu ne photographies pas les pokémons...
Elle sourit, amusée.
-T'es douée, c'est la première fois que je me trouve pas mal sur une photo. Dit t'elle en se posant sur le lit.
-Alors ? C'est quoi cet équipement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   Dim 22 Déc - 18:11


Trapped...
ft. Hyo Sung

Elle n’aimait pas trop que je prenne l’eau on dirait, mais en fait je suis têtu et du coup on a terminé ce qu’on devait faire, ça aurait été dommage de ne pas poursuivre alors que c’est notre premier coup depuis qu’on s’est revu, et c’est pour dire à quel point ça m’avait manqué tout ça. Je souris et l’entraine dans le dortoir des mecs pour lui montrer ce fameux matériel. J’ai juste oublié qu’elle était fouineuse et pendant qu’elle regarde, je file à la mini salle de bain pour enlever tous mes vêtements mouillés et en mettre d’autres. Je lui parle en même temps, au travers de la porte.

« Hey ! T’as du tomber sur les photos que j’ai faites de toi... ah... ouais, mais en même temps je te mets au défi d’en trouver d’autres filles... tu vois, quand je dis qu’il n’y avait que toi vraiment, je mentais pas »

J’espère que ça lui redonnera confiance. Je sors de la salle de bain et tire quelques tiroirs pour sortir des valises pleines d’objectifs et de matériel de photographie. Je mets le tout en position en ouvrant à peine la fenêtre, juste pour faire passer l’objectif et lui montre ce que ça donne.

« Il y a même une lumière intégrée, donc à toi de voir ~ je te laisse essayer un peu tout ça, fait toi plaisir, enfin... ne casse rien par contre, j’ai mis du temps pour amasser tout ça ! »

Je dis ça juste parce que je sais qu’elle y fera attention et je me mords la langue en lui faisant un clin d’œil, signe que je la taquine beaucoup ! Je me place derrière elle pour regarder par-dessus son épaule, juste savoir si elle arrive à prendre un bon angle avec la chance du débutant, je glisse quelques conseils aussi et m’éloigne un moment pour aller éternuer. Je me masse le crâne, je crois que je suis malade, mais au lieu de paniquer, ce qui n’est pas mon genre, moi je souris parce que la faute à qui ? Et qui va prendre soin de moi pour se faire pardonner, hm ? Je reviens près d’elle et m’assois sur le lit en regardant les clichés que j’ai pris d’elle. J’avoue qu’il y en a beaucoup et que ça pourrait faire peur, mais il n’y a rien de pervers là-dedans, elle est très bien placé pour le savoir, je suis resté sage sans l’approcher plus que de coutume pendant trois années quoi, si c’est pas la preuve que je suis un type bien, alors je sais plus quoi lui coller sous le nez !

« Oh, tu voulais voir mes pokémons, je crois ? Je les ai en photo, je pense que j’en sortirais qu’une ce soir, les deux autres sont turbulents, pas le choix »

Kara et Killer sont de vrais petits monstres quant ils veulent, ils sont obéissants, mais... très perturbants, pour un premier « rendez-vous » je vais éviter de tout faire foirer à cause de ça, Calipso, elle, est beaucoup plus calme mine de rien, mais elle est beaucoup plus évoluée aussi, et sa nature plante qui veut ça sans doute.

Je lui montre les clichés et aussi ceux qu’elles à pris, pour qu’on puisse visualiser, je les ferais imprimer en secret pour qu’on ne nous prenne pas avec la preuve même de notre méfait, je lui filerais, elle est plus douée pour cacher les choses... inutiles de le rappeler, vu comme elle a cramé rapidement que j’étais responsable du coup des vestiaires et comme les photos d’elles étaient presque étalées en n’attendant plus qu’elle au milieu de la chambre.

« Enfin voilà, je trouve ça plus cool quand même, j’espère qu’ils retiendront l’idée, qui sait, ça pourrait leur plaire... sont peut-être pas si coincé que ça, tu crois toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   Mer 25 Déc - 22:40

Bien sur qu'elle n'aimait pas qu'il prenne l'eau, même si ça lui permettait de se rincer l'oeuil à volonté sans remord...Mais si il était malade, alors ça serait bien moins drôle, pas vrai ? Non, il fallait qu'ils rentrent, maintenant. Et elle fut bien contente quand il finit par accepter sa proposition de se rendre dans les dortoirs de garçons.
Il se glissa dans sa salle de bain pour se changer, et la jeune femme fit le tour du propriétaire. C'était une petite chambre de vrai mec, son lit était défait, elle fit semblant de ne pas voir les calecons et chaussettes sales qui trainaient un peu partout, ni les canettes vides et les papiers de sucreries, pour se concentrer sur les cadres qui affichaient les nombreuses photos préférées de son compagnon.
« Hey ! T’as du tomber sur les photos que j’ai faites de toi... ah... ouais, mais en même temps je te mets au défi d’en trouver d’autres filles... tu vois, quand je dis qu’il n’y avait que toi vraiment, je mentais pas »
Elle releva immédiatement le défi, et alla jusqu'à feuilleter les albums photos...Mais il avait raison, il n'y avait rien. Elle devait avouer qu'il l'avait bien eu, sur ce coup, et si elle avait encore eu des doutes, c'était un très bon argument. Elle savait quelle importance avait ses photos pour lui...Il n'aurait pas mis n'importe qui dessus... et n'aurait pas encadré n'importe qui non plus.

Il la rejoignit, prenant ses objectifs et tout son matériel. La jeune femme s'éloigna pour le laisser mettre en place son appareil photo.
Et s'approcha de nouveau, curieuse.
« Il y a même une lumière intégrée, donc à toi de voir ~ je te laisse essayer un peu tout ça, fait toi plaisir, enfin... ne casse rien par contre, j’ai mis du temps pour amasser tout ça ! » 
-Mais je ne sais pas bien m'en servir... Tu n'as pas peur que les photos soit ratées ?
Cependant, la jeune femme était déjà devant l'appareil, fermant un œil et réglant l'objectif avec précaution. Quand elle fut sure que l'image était la plus nette possible, elle déclencha la photographie.
Elle en prit deux ou trois, avant de vérifier qu'elles soient bien faites.
Plutot fière d'elle, elle fit signe au jeune homme d'approcher.
T'as vu ca ? Ca le fait hein ? J'ai hâte de voir la tête des scientifiques quand il vont découvrir ca, demain matin.

Elle en riait d'avance...Il y avait très peu de chances qu'ils trouvent les coupables, étant donné le nombre d'élèves présents dans l'école...Mais si il venaient à remonter à eux, elle ne regretterait rien...
La jeune femme l'entendit éternuer, et une fois qu'elle eut finit d'admirer ses clichés, elle le poussa pour qu'il s'allonge sur le lit.
-Espèce de gros bébé.
Dit t'elle en s'asseyant près de lui pour passer sa main sur son front.
-Tu as de la fièvre !
« Oh, tu voulais voir mes pokémons, je crois ? Je les ai en photo, je pense que j’en sortirais qu’une ce soir, les deux autres sont turbulents, pas le choix»
La jeune femme accepta rapidement de voir les photos, meme si elle lui ordonna de rester allongé. Ses pokémons étaient tous très gros, comparé aux siens, qui étaient de plus petit gabaris, et bien moins impétueux, d'après ce qu'il avait l'air de dire.
-Ils sont vraiment très beaux... et tu es doué, je ne pensais pas qu'on pouvait prendre des photos aussi magnifiques de pokémons aussi gros...

Elle se redressa sur le lit.
-Ok à moi de te présenter Babo maintenant !
Elle sortit sa pokéball et invoqua son pokémon d'origine, une bestiole tout à fait inutile, qui ne cessait de se cogner dans les murs et les meubles, mais qu'elle chérissait comme la prunelle de ses yeux...
D'ailleurs il ne manqua pas de foncer sur Il Sung, dans son lit.

-Voici Babo, il est...mignon hein ?
Ils en vinrent finalement à parler de nouveau de leur petite farce.
« Enfin voilà, je trouve ça plus cool quand même, j’espère qu’ils retiendront l’idée, qui sait, ça pourrait leur plaire... sont peut-être pas si coincé que ça, tu crois toi ? 

Elle le regarda d'un air éloquant.
-Bien sur qu'ils sont aussi coincés ! Qu'est ce que tu crois ? Allez maintenant au lit, bonhomme. Tu es malade.
Elle l'obligea a se glisser sous les couvertures, et elle alla chercher un médicament, avec un grand verre d'eau.
-tiens, bois ca gros caid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   Ven 27 Déc - 23:39


Trapped...
ft. Hyo Sung

Elle avait peur de faire n’importe quoi, alors de temps en temps je lui criais « attention ! », mais finalement, je me suis retrouvé derrière elle en lui donnant des explications pour qu’elle prenne des photos sans trop se prendre la tête. Elle me fait mourir cette fille... peu importe ce qu’elle fait, au final, je trouve toujours ses gestes mignons, sa façon d’être en fait. J’aime beaucoup la taquiner aussi. Quand elle m’a montré ses clichés j’ai souri, c’est vrai qu’ils sont pas mauvais, la chance du débutant peut-être ? Elle me pousse sur le lit et je tente de changer de sujet quand elle parle de me laisser là sous les couvertures. Mais rien n’y fait.

« Merci... moi aussi je trouve que je suis doué haha ! »

Un poil narcissique, mais c’est de l’humour, enfin... je sais quand même ce que je fais, alors heureusement que ça plait ! Je me masse la nuque et la laisse faire apparaitre son pokémon qui me saute presque dessus ! Je comprends mieux pour quelle raison elle l’a appelé « babo » et me mords la lèvre et « caressant » la tête de ce spécimen. Il est étrange, et je ne vois pas très bien son utilité d’ailleurs, mais... peu importe, il reste quand même sympathique ? Enfin, je crois.

« Euh... ouais, ça va... »

Je pense que je lui montrerais ma manternel une autrefois, elle risque de ne pas apprécier le bordel occasionné par cette chose. Pas que ça me dérange moi, je veux dire pour l’instant je suis seul dans la chambre et j’ai déjà du bordel... on va dire que je vais limiter les chances qu’elle n’aime pas ma petite amie et son pokémon. Je me dégonfle un peu, mais on ne m’en voudra pas c’est pour la bonne cause.

Elle me donne un truc à boire, je l’avale cul sec, c’est dégueulasse. Je souris aussi en la regardant, de mon air malin. Elle est vraiment très attentionnée quand même, c’est ce que je voulais, je sais bien, mais ça dépasse ce que j’imaginais ! Je prends sa main et la tire un peu contre moi.

« T’as peur que je meure d’un simple rhume ? J’ai quand même droit à un câlin ? J’arriverais pas à rester en place, tu le sais hm ? »

Et mieux que personne, j’ai la bougeotte, ça me démange, impossible de rester en place une seconde, surtout quand tout s’arrange de cette façon ! Je me mords la lèvre et la tire contre moi pour qu’elle soit assise plus près de moi, j’en profite pour poser mon menton sur son épaule et encercler sa taille de mes bras. Je regarde en même temps « babo » qui est aussi curieux que sa dresseuse et je souris quant il tombe sur des photos d’elles.

« Elles te plaisent hm ? J’ai une idée, si on faisait des photos, juste nous trois ? »

j’aurais bien voulu dire « nous deux », mais j’ai peur que le pokemon se vexe... et comme je ne connais pas cette race, je n’ai pas envie que ma chambre se transforme en tornade ou de me fâcher pour si peu. Chaque pokemon a son caractère et sur les photos d’identité qu’il fait, on peut le voir assez facilement. Même au travers des yeux d’une même race, deux onyx pour moi n’ont pas la même expression sur le « visage ».

Je pense à une chose bête, si on est si proche alors que je suis malade, elle va surement l’être, mais je m’occuperais d’elle, ce n’est pas un problème, surtout si je peux profiter et la couvrir de baisers ~

Je l’embrasse dans le cou, caresse son ventre au travers de son haut, et pose parfois mon sourire au creux de son épaule, avant de chercher à vraiment l’embrasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   Lun 30 Déc - 21:00

La jeune fille lui fait clairement comprendre qu'il la désespère d'un coup d'oeuil. « Vraiment très drôle » aurait elle dit, mais finalement, elle préféra changer de sujet et lui parler plutôt de son pokémon préféré, Babo. Bon, c'est vrai....Il n'était pas tellement bon en combat. C'était un pokémon de prédilection pour des débutants, pourtant la jeune femme, malgré son niveau bien plus avancé maintenant, n'avait aucune envie de s'en séparer. Il était comme une sorte d'animal de compagnie particulièrement fidèle. Non...plus que ca en fait, son meilleur ami qu'elle n'avait jamais eu.
Et mine de rien, elle en était très fière. Après tout, il avait une bonne bouille, et c'était ce qui comptait pour elle. Elle n'avait pas la prétention d'utiliser ses pokémons pour combattre dans des championnats comme certains.

« Euh... ouais, ça va... » 
Il ne semblait pas tellement convaincu. Dommage parce que le pokémon, lui, l'appréciait déjà, et il le lui faisait bien savoir en se cognant perpétuellement contre lui pour lui indiquer sa présence. Il finit par être contenté par des caresses, et finit donc par explorer la pièce, regardant un peu partout.
Ce qui lui donna l'occasion d'aller chercher un médicament pour éviter que le rhume ne s'installe. Et oui, mine de rien, elle avait un coté légèrement maternel...voir très inquiet.
Elle essayait d'avoir l'air de rien... Pourtant il le savait bien, elle tenait énormément à lui. Elle l'aimait donc c'était normal qu'elle soit préoccupée. Même si elle préférait encore se balader nue dans le parc plutôt que de l'avouer... Fierté, quand tu nous tiens !

« T’as peur que je meure d’un simple rhume ? J’ai quand même droit à un câlin ? J’arriverais pas à rester en place, tu le sais hm ? »
Elle se débattit un peu histoire de dire, mais finalement accepta de se blottir contre lui, alors qu'ils regardaient Babo bondir un peu partout au travers de la pièce. Il était tout content de découvrir un nouvel endroit. Parfois, elle avait l'impression d'élever un enfant turbulent, et non pas dresser un pokémon.
Il était adorable, toujours de bonne humeur. De toute façon, il était trop naïf pour s'énerver. Ça en faisait un pokémon facile à maltraiter...Elle ne comptait pas le nombre de pokémon de cette race qui avaient été recueillis ici pour cause de mauvais traitement sur cette île dans les années précédent l'ouverture de l'école... (elle avait étudié les statistiques en cours).

« Elles te plaisent hm ? J’ai une idée, si on faisait des photos, juste nous trois ? »
-Je pense que ca lui plairait. Dit elle en riant doucement.
Elle passa sa main dans les cheveux du jeune homme, puis alla chercher son appareil pour le lui tendre.
-Viens Babo !
Elle se rapprocha de Il Sung, et Babo se posa entre eux. Les deux premières photos furent raté, étant donné qu'il ne savait pas du tout ce qu'il fallait faire. Mais une fois qu'il eut saisi le principe, ils se firent plaisir !
Il Sung déclencha le minuteur, et ils firent toutes sortes de photos. Des très sérieuses, des grimaces, des ratées, des réussies, des émouvantes, et pour la dernière, la jeune femme attira le plus vieux par le col pour l'embrasser.
Profitant de son moment de flottement, elle sourit en coin et se leva pour aller arreter le minuteur.
-Tu me donneras une copie hein ?
Demanda t'elle avec un sourire.

-Allez Babo, dis aurevoir à Il Sung. On reviendra.
Elle le fit de nouveau rentrer dans sa pokéball et elle regarda par la fenetre.
-Il serait plus sage que je rentre...
Elle n'en avait pas particulièrement envie, mais il fallait bien...parce qu'elle était pratiquement sure que ca allait déraper, si elle restait plus longtemps, et elle avait bien l'intention de le faire bien mariner, avant de lui accorder quoi que ce soit !
C'était sa petite vengeance personnelle, après tout...

Elle caressa sa joue et l'embrassa à nouveau.
-A demain, beau gosse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   Lun 30 Déc - 23:25


Trapped...
ft. Hyo Sung

Babo est un peu turbulent, en fait maladroit je dirais, et Hyo Sung en profite bien. Elle le met au milieu de nous deux pour prendre les photos et m’embrasse pour la dernière. Je reste bête, je m’y attendais pas. Je la garde un peu trop longtemps dans mes bras à prolonger avant qu’elle ne s’échappe pour aller voir les photos. Elle me demande d’en copier pour pouvoir avec le double et j’acquiesce avec le plus gros sourire benêt que j’ai jamais fait ! Je le sens parce que babo approuve... d'ailleurs, elle le fait disparaitre et me dit bonne nuit. Je me mords la lèvre et la tire par la main pour un énième baiser. Je sais que je ne devrais pas la retenir, mais... j’ai pas du tout envie qu’elle parte. Alors pendant que je l’embrasse, on recule jusqu’à la porte que je referme doucement avant d’appuyer mon front contre le sien.

« S’il te plait, pars pas... promis je serais sage comme une image ~ mais j’ai encore besoin de mon infirmière perso ~ »

L’excuse est bidon et ça crève même les yeux que je suis pas du genre à rester en place, je l’ai dit moi même, mais on va dire que je ferais l’effort de seulement la couvrir de baiser. De toute façon, je pense que d’ici quelques minutes je risque d’être trop fatigué pour faire quoi que ce soit. Et mon colocataire n’a pas l’air de revenir, alors... au pire, je volerais son matelas pour moi et elle dormira dans mon lit si vraiment ça la gêne de dormir avec moi ?

Je doute que ce soit le cas, alors je la tire contre moi, ma main au creux de son dos et l’invite à s’allonger. Pour ce soir, je lui épargnerais le boxer simple pour dormir, je garde mon pseudo pyjama et m’allonge à côté.

« Ne fais pas ta chochotte ! On a déjà dormi ensemble et il s’était rien passé ! »

Oui... enfin, pour elle, moi je m’étais jamais senti aussi mal... j’ai rêvé de nous, sous la tente vu qu’on campait avec les autres... et qu’elle s’était mise sur moi... quand je me suis réveillé au milieu de la nuit en ayant peur que les autres qui dormait à côté se réveillent... et que j’ai constaté que j’avais rêvé, j’ai eu les boules. Enfin, c’est le cas de le dire, j’ai dormi à plat ventre toute la nuit pour calmer cette connerie de pensée perverse de l’ado attardé que j’étais... honte à moi, mais je ne regrette pas. Enfin, n’y repensons pas sinon ça risque d’arriver encore ! Je tousse et me glisse dans les draps avant d’éteindre la lumière en me penchant un peu sur elle. Je l’ai un peu forcé, mais je pense que j’ai eu raison. J’ai bien envie de lui prouver que je suis quelqu’un de bien, juste... juste rester ensemble comme ça, me suffirait largement. Pas sûr qu’elle pense ça, de son côté, c’est pour ça que je fais ça, et aussi parce que j’en ai besoin. On vient à peine de se mettre ensemble, ça me frustrerait trop si je ne pouvais pas en profiter plus d’une heure !

« Ça va, pas trop gêné d’être dans le lit d’un garçon hm ? Pas n’importe lequel remarque... ouais, ça devrait aller ~ je suis fort rassurant, pas vrai ? »

Un peu d’humour la fera peut-être changer d’avis, au fond je suis toujours le grand idiot qu’elle connait, mais les avantages c’est en partie qu’on est ensemble, qu’elle a droit à toute l’attention qu’elle mérite et que je peux la faire craquer de mille et une façons sans qu’on passe à l’acte, haha !

Je lui souris, elle ne doit pas y voir grand-chose dans le noir alors je m’approche pour l’embrasser, et profite pour sourire contre ses lèvres, parce que j’ai mis un terme à une phrase que je n’ai pas écoutée, surement qu’elle rouspétait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   Ven 3 Jan - 0:00

La jeune femme finit par s'échapper des bras de son petit ami (ca lui faisait encore bizarre de penser comme ca, étant donné qu'elle s'était éloigné de toute forme d'affection qui impliquerait de s'engager avec quelqu'un pendant des années) et lui dit bonne nuit. A la fois parce qu'elle avait besoin de se retrouver seule pour digérer tout ca et tout bien intégrer, mais un peu à contre cœur, aussi...Ils avaient tellement de temps à rattraper, il faut dire ! Trois longues années sans se parler et à faire semblant de se détester... Ce n'est pas rien. C'était surement la plus longue dispute qui soit !

Elle décida de se baisser pour lui faire un dernier baiser...Grossière erreur, il la tira contre lui tout en l'embrassant, et elle se retrouva coincée contre lui, sous les draps. Apparemment, il n'avait aucune envie de la laisser partir.
« S’il te plait, pars pas... promis je serais sage comme une image ~ mais j’ai encore besoin de mon infirmière perso ~ »
-Je peux paas ! J'ai pas le droit de dormir ici, c'est interdit !
Une excuse de merde, c'est vrai, pour ne pas dire qu'elle n'était pas encore prête à dormir avec lui. Elle essaya bien de se glisser hors du lit, rapidement. Malheureusement, son bras autour d'elle l’empêchait de faire plus de quelques centimètres sur le coté...Et elle avait beau râler, il était sacrément têtu, et toutes ses menaces ne lui faisaient ni chaud ni froid.


-t'es con... vraiment con...
Fit t'elle en acceptant quand meme. Elle savait bien qu'il ne lacherait pas l'affaire, et finalement, elle ne disait pas non à rester dormir avec lui...Après tout elle avait pu déjà constater qu'il n'était pas un voisin de couchette désagréable. Ce qu'il ne manqua pas de préciser pour la convaincre de rester. C'est qu'il ne perdait pas le nord, celui la....
« Ne fais pas ta chochotte ! On a déjà dormi ensemble et il s’était rien passé ! »
-T'avais bien intérêt de rien faire... D'ailleurs, t'as pas intérêt d'égarer tes mains, sinon je te mords.
Dit t'elle en essayant d'avoir l'air aussi convaincante que possible. Mais évidemment, il était certain qu'au fond, sa tête et son corps ne voulait pas la même chose. Quoi que non..son corps, son coeur et sa tete s'étaient tous liés contre elle, elle ne pouvait compter sur rien ni personne !
« Ça va, pas trop gêné d’être dans le lit d’un garçon hm ? Pas n’importe lequel remarque... ouais, ça devrait aller ~ je suis fort rassurant, pas vrai ? »

Elle posa un doigt sur le front pour le repousser, faisant la moue.
-Tu n'es pas à l'abri d'un coup de pied bien placé, fais gaffe ! Dit t'elle en souriant, rassurée par le fait que la pièce était totalement noire..
-Maintenant tais toi....qu'on puisse dormir !
Dit t'elle en posant sa tête contre son torse, fermant les yeux en soupirant, pour se détendre et arriver à trouver le sommeil...Seulement, ce n'était pas très facile. Elle sentait très bien le regard de son petit ami sur son cou ou quelque part au dessus de sa tete, et ca la mettait très mal à l'aise.
-Hmmm.... pour savoir... Est ce que tu as déjà dormi avec une autre avant ?
Bon.... C'était une question franchement douteuse, elle voulait bien l'avouer. Mais c'était important pour elle... De savoir si il avait déjà eu une relation avec une autre fille... Comme elle avait toujours été amoureuse de lui, elle devait avouer qu'elle n'avait jamais été proche à ce point de quelqu'un. Elle était totalement vierge...Mais l'avait t'il attendu ?

Elle détourna la tête, même si il ne pouvait pas la voir dans le noir.
Ok, c'était réellement génant de poser ce genre de question alors qu'elle était collée à lui... Elle finit par abandonner.
-Non...en fait laisses tomber, j'ai rien dit.
Elle retourna pour etre dos à lui et se cacha un visage cramoisi de honte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: trapped.... ft. Il Sung   

Revenir en haut Aller en bas
 

trapped.... ft. Il Sung

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
paradise :: ❀ you can learn here :: third floor ; yeonyege :: the gym-