AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ARRIVÉE DU PREMIER ÉVÉNEMENT !
pour plus amples informations dirigez-vous ici ! ♥

Partagez | .
 

 an extraordinary date with you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: an extraordinary date with you   Lun 6 Jan - 0:35


An extraordinary date with you
ft. Hyo Sung

Elle avait été beaucoup déçue, je l’ai bien senti, mais au final elle ne m’en a pas voulu très longtemps. On a pu dormir et même si j’ai pas beaucoup réussi, je me suis réveillé un peu plus léger que d’habitude en la voyant. Le lendemain, quand j’ai ouvert les yeux elle était déjà plus là, mais elle avait laissé un mot et j’avais souri comme un con alors que mon colocataire venait à peine d’entrer (lui qui m’a réveillé d’ailleurs). Il a dit que j’avais l’air encore plus bête que d’habitude et moi je l’ai frappé un peu avant d’aller à la douche. Pendant deux jours j’ai passé mon temps à la chercher, comme si elle me fuyait, ça m’inquiétait beaucoup... alors, j’ai commencé les sms et elle m’a juste dit qu’elle avait besoin de temps pour réaliser et qu’elle devait être loin de moi pour ne pas être tentée de réitérer l’expérience de la veille : dormir avec moi. Je crois qu’elle faisait allusion à autre chose, son message n’était pas très clair, mais ok !

Du coup, me voilà à attendre dans le parc, avec ma veste et mon écharpe, debout bien sûr parce que j’ai horreur de tenir en place. Je préfère la voir venir de loin. J’attends toujours on dirait, j’ai toujours fait ça... et quand je lui courais après elle fuyait alors autant la laisser venir à moi. Je me masse le crâne et regarde mes pokeballs, comme quoi, peut-être qu’elle voulait les rencontrer, voilà pour quoi le parc ? Je ne sais pas. Je souffle un peu dans mes mains et marche sur de courtes distances pour faire des demi-tours et pouvoir la voir arriver.

Les gens me regardent et des filles viennent m’aborder... pas toutes à la fois bien sur, et du coup j’imagine qu’elle va arriver à ce moment-là, de quoi me faire rire presque. Je leur dis que j’ai pas le temps, que j’attends ma petite amie qui devrait arriver d’une minute à l’autre et l’une d’entre elles ne se démonte pas pour autant. Alors, je recule et la pousse doucement, ma main sur son épaule, mon bras pire que tendu.

« J’ai dit non, sérieux... quand je dis non, ne va pas à l’encontre... ça me plait pas quand on joue les femmes fortes... »

Enfin... chez elle ça ne me plait pas, parce que j’aime une autre fille depuis très longtemps, forcément... du coup j’ai un peu de mal à être mauvais, mais j’y arrive quand même, l’envie d’être avec Hyo Sung prime sur tout le reste, et le pire je crois c’est que même si je me sens un peu coupable de plaire comme ça... je ne regrette pas de la repousser comme ça.  Je soupire et m’appuie contre un arbre, regardant les filles passer. Je m’impatiente et jette un coup d’oeil sur mon téléphone, j’ai pourtant pas traîné et... je suis à l’heure. J’envoie un sms ou pas ? Je me gratte la nuque, j’hésite. Et finalement, je remets mon téléphone dans ma poche. C’est pas par fierté, c’est juste pour pas faire l’impatient, même si je le suis ! Je suis pire qu’accro et deux jours sans elles alors que j’ai eu un aperçu de ce qui m’attendait, c’est un peu trop dur à encaisser ! Je vais lui faire payer à coup de baisers et c’est elle qui en redemandera ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   Jeu 9 Jan - 1:46

La jeune femme avait encore beaucoup de mal à réaliser ce qu'il s'était passé avec Il Sung la nuit d'avant. Cette histoire dépassait l'entendement, si bien que le lendemain, elle se demanda si elle ne l'avait pas tout simplement révé...Mais la rumeur de vandales qui auraient cassé la porte des vestiaires et coloré les fontaines du parc avait été là pour lui rappeler que non... Puis, il y eut les messages.
Elle refusa de voir le jeune homme tout de suite...Si elle lui avait donné rendez vous deux jours plus tard, ce n'était pas pour rien. Elle ne voulait pas faire tout capoter en se précipitant...Il fallait qu'elle prenne un moment pour réfléchir, pour se recueillir et surtout à se faire à l'idée que maintenant elle était une petite amie et non une jeune femme totalement indépendante, maintenant...
Elle passa donc deux jours à sortir un minimum. Elle se défoula un peu, alla courir, dansa sur une musique ringarde dans sa chambre, se concentra sur ses cours, retrouva toutes les photos déchirées de son petit ami, en choisit une, et la recolla soigneusement.
Finalement, une fois son petit « rituel » effectué, elle se sentait mieux, et surtout pouvait appréhender plus calmement son rendez vous avec lui au troisième jour.

Malheureusement, elle était tellement détendue, qu'elle ne vit pas le temps passer alors qu'elle faisait son heure journalière de soins à l'infirmerie... Quand elle en sortit, elle n'avait plus que cinq minutes pour se faire belle et se changer.
Elle courut donc jusqu'à sa chambre, enfila une belle robe en laine prétée par sa meilleure amie qui soulignait parfaitement ses courbes sans pour autant qu'elle ne risque d'avoir froid. Elle mit un manteau et se maquilla, coiffant ses longs cheveux.

Elle avait cinq bonnes minutes de retard, finalement. Elle s'en voulait un peu de le faire attendre, mais elle estimait quand meme qu'il ne lui en voudrait pas de vouloir etre le plus présentable possible pour leur premier rendez vous...
Elle finit donc par rejoindre le parc, ne voulant pas laisser l'occasion à des filles de venir draguer SON Il Sung (et elle ne savait pas à quel point elle avait raison d'avoir peur). Elle arriva à leur lieu de rendez vous et constata qu'il l'attendait sagement sous un arbre, ce qui était carrément un bon point pour lui. Souriant, elle s'approcha en ralentissant, se rendant compte qu’inconsciemment, elle avait accéléré le pas...
Elle se faufila derrière lui, sans qu'il ne la voit, et dit, amusée.

-Salut, beau brun.
Elle pencha la tete sur le coté, le dévisageant. Le froid lui allait vraiment bien. Son nez tout rouge était craquant, il lui donnait envie de le manger tout cru...Au lieu de cela, elle s'approcha pour l'embrasser avec tendresse.
-Désolé pour le retard, j'étais à l'infirmerie. Un pikachu s'était blessé et électrocutait tout le monde, même son maître !
Finalement, elle avait eu le droit à quelques méchantes beignes, mais elle avait l'habitude, avec son propre pokémon, qui avait eu énormément de mal à maîtriser son électricité.
Elle le serra contre lui, lui embrassant le cou tout en foudroyant quelques filles trop téméraires qui détalèrent immédiatement, puis finalement se détacha, le regardant droit dans les yeux.

-Alors, tu as prévu quoi ? Demanda t'elle, curieuse.
Elle n'avait rien prévu de spécial pour le rendez vous, puisqu'il lui avait promis de lui faire passer un moment tout à fait délicieux. Elle lui faisait donc confiance, mais attendait d’être surprise. Et il la connaissait, ce n'était pas mince à faire de la surprendre !
Elle lui prit la main, trépignant d'impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   Ven 10 Jan - 3:38


An extraordinary date with you
ft. Hyo Sung

J’ai cru qu’elle ne viendrait pas, qu’elle voulait me faire payer d’avoir attendu jusqu’à maintenant pour me déclarer et bah, en fait, elle est venue et je me retourne en l’entendant. Pas le temps de répondre, elle m’embrasse déjà et avant qu’elle ne se détache je surenchérie en lui souriant. Elle vient de faire détaler quelques filles, y’a quand même du comique à la situation ! Elle s’excuse du retard et moi je lui souris en la gardant contre moi, mes mains encerclant sa taille.

« Oh... tu as mis du temps à refaire ton brushing, je comprends ! »

Je ris bêtement en m’éloignant et lui fait un clin d’oeil en tirant la langue avant qu’elle ne demande ce qu’on compte faire. Alors là ! Je lui fais un de ces sourires assez significatifs. Elle sait que je suis très expressif et pourtant quand je suis mal à l’aise c’est beaucoup moins flagrant. Je lui prends la main et la mets dans mon manteau pour la réchauffer. On marche jusqu’à la ville, j’ai l’intention de l’emmener à la plage, puis de l’emmener dîner en fait... et le soir on le passera au chaud, je lui réserve une petite surprise ce soir... une de mes spécialités : une farce à faire à deux. Vu comme le coup des fontaines a fonctionné, je suis sûr que ça fonctionnera aussi !

« hm ~ la première idée que j’ai eue est toute simple, mais on va faire ça dans un lieu plutôt libre ! »

Ça doit lui mettre la puce à l’oreille et si ce n’est pas le cas elle pourra s’imaginer tout plein de choses ! Je sais qu’elle aime les surprises et je sais aussi qu’elle n’aime pas qu’on la laisse mijoter trop longtemps, du coup je ris un peu et fais semblant de fermer ma bouche avant de jeter une clé invisible. Je la regarde de haut, un petit air malin sur le visage, je suis pire qu’excité ! J’ai hâte, mais j’ai quand même des appréhensions qu’elle n’aime pas ou qu’eux ne la trouvent pas assez bien... ou bien que je ne le sois pas plutôt, elle a tout de bien, impossible qu’elle ne leur plaise pas. Je souffle et on arrive au bord de la plage. Pour qu’elle n’ait pas à faire entrer du sable dans ses chaussures, même si ça ne servira à rien et qu’elle est loin d’être une chochotte, je la soulève en princesse pour passer le tout petit rebord qui nous sépare du sable chaud. Il n’y a pas de vent, juste les vagues, nous et le soleil et bientôt il y aura Killer, Kara et Calipso ! Elle m’a présenté un de ses pokemons, maintenant c’est à mon tour.

Pour un hiver il ne fait pas excessivement froid en journée, du coup, on pourra bientôt retirer nos trente et six couches de vêtements pour au moins un haut manche longue, c’est quand même mieux si on veut faire une petite partie de volley non ? Je ne suis pas vraiment fan, mais quand on y joue avec les pokemons c’est une tout autre histoire. Ah... et puis j’ai une deuxième solution sinon : la photographie... un décor idéal, des personnes idéales, quoi de mieux ? On a de quoi faire avant de manger ce soir, du coup j’ai tout un programme de prévu et je n’en ai même pas dévoilé le début ! ça va l’énerver, mais me retrouver dans le sable, ou même dans l’eau, sous elle, ça ne me dérange absolument pas et elle le sait, elle a déjà eu un aperçu, elle a dormi pour ça avec moi ~

« Je te pose tout de suite ? Ou tu préfères qu’on pique une tête ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   Dim 19 Jan - 17:10

« Oh... tu as mis du temps à refaire ton brushing, je comprends ! » 
-Mon ….quoi ??
Elle le frappa gentiment dans le ventre pour ce qu'il venait de dire. Elle ne se faisait pas de « brushing »... Franchement, c'était tellement pas son genre... C'était pour les filles qu'il fréquentait avant, ca...Elle aimait juste être bien maquillée et habillée....Pour lui faire plaisir, c'est vrai. Mais il faut dire qu'il avait été un amour, la dernière fois, quelque chose qui n'était pas arrivé depuis longtemps, donc elle tenait à lui montrer qu'elle aussi était prête à faire des efforts pour lui.
Curieuse, la jeune femme lui demanda alors ce qu'il avait prévu ce soir. Pour une fois elle lui avait laissé les renes de la sortir pour voir ce dont t'il était capable.

« hm ~ la première idée que j’ai eue est toute simple, mais on va faire ça dans un lieu plutôt libre ! 
-Oh... d'accord, et bien je te suis alors, jeune homme !
Elle le regarde droit dans les yeux et le fusille du regard quand il essaye de la taquiner, sachant qu'elle n'est pas une jeune femme des plus patientes. Mais elle sourit en coin... Elle était de très bonne humeur aujourd'hui donc elle prit sa main dans la sienne et le suivit jusqu'en ville. La journée était douce. Il faisait frais mais le soleil était bien la, éclairant leurs pas. L'atmosphère était saturée de sel, agréable...
Ils arrivèrent en ville. Ils se trouvaient à un moment charnière ou tous les commerces étaient encore ouverts, mais ou il n'y avait pas énormément de personnes dans la rue … C'était agréable.

Elle inspira profondément et sourit, tranquille.
-On va à la mer ? Demanda t'elle, comprenant finalement ce qu'il comptait faire.
Il se dirigèrent finalement sur la plage. Trop contente, elle retira ses chaussures et une fois pied nus, elle se mit à courir un peu sur le sable. Le sable de la plage était fin et frais, et les vagues venaient s'écraser tout près d'elle, si bien que des fois, elle se faisait un peu éclabousser.
Soudainement, le jeune homme la prend dans ses bras, et elle gigote, mécontente et à la fois rougissante.
-Laisses moiiiii~
« Je te pose tout de suite ? Ou tu préfères qu’on pique une tête ? »
-Ah nooon !
Elle réussit finalement à s'échapper, lui tira la langue et redressa un peu son pantalon pour ne pas etre plus éclaboussée.
-Alors, qu'est ce qu'on fait la ? Dit elle en souriant.

Elle sursauta un peu, surprise par une vague légèrement plus forte, et s'approcha de lui.
-Il faut qu'on sorte les pokémons, c'est parfait pour eux ! Ils vont prendre l'air.
Fit t'elle, comme si elle avait lu dans ses pensées. Elle prit les pokéballs et relâcha Babo ainsi que tous les autres pokémons, son pichu, son rondoudou....Contente, elle leur fit signe de s'amuser et de se dépenser...
Et immédiatement, ceux ci, très heureux, se mirent à jouer et à bondir un peu partout sur la plage.
-C'est un super endroit, ca fait tellement longtemps que je ne suis pas venu à la plage~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   Sam 25 Jan - 16:51

[quote="Baek Il Sung"]
An extraordinary date with you
ft. Hyo Sung

La réaction ne se fait pas attendre, elle me saute presque dessus pour me frapper et je laisse échapper un rire avant de l’emmener et de la provoquer en ne lui disant pas où on allait. Elle veut du niveau et elle allait en avoir. Je l’emmène à la plage et elle se laisse guider pour l’instant. À peine les pieds dans le sable, moi qui comptais la porter... elle s’est directement enfuie pour mettre les pieds dans l’eau et je souris avant de la suivre et de la porter quand même. Elle n’aime pas ça et veut que je la pose, mais le seul moyen pour que je la pose en douceur c’est un baiser magique. Je l’embrasse et finalement la dépose avant de la regarder faire.

Visiblement on a eu la même idée et quand elle s’est approchée de moi pour me le dire je l’ai prise par la taille pour l’embrasser encore. C’est presque frustrant quant elle agit comme ça, ça a toujours été comme ça et ça m’a toujours plus, c’est vrai, mais je n’ai même plus de surprise pour elle, enfin, si j’en ai dans mes réserves, mais bon.

« J’ai eu cette idée, quand j’ai fait mon programme. On pourrait prendre des photos aussi, j’ai mon appareil. Mais va falloir que t’arrêtes de lire dans mes pensées si tu veux pas finir mordue de partout ! »

Et je n’hésite pas à venir la mordre au cou sans lui faire mal, juste pour l’enquiquiner. Je m’éloigne un peu et lui montre mes boîtes avant de les lancer pour qu’ils sortent. Kara, Killer et Calipso sont à présent devant nous, tous les trois.

« Fait attention à Killer, il porte bien son nom... il n’a jamais tué, mais disons qu’il fait assez mal... »

Avec ce pokemon j’ai de quoi m’amuser, je me souviens de cette cicatrice qu’il m’a faite sur l’avant-bras, quelque chose de nouveau qu’elle n’avait peut-être pas remarqué et que je lui montre. Il m’avait complètement jeté au milieu des ferrailles qui servent aux branches technologiques. Mais au final, ça s’est bien passé, quant il a vu que je m’étais relevé pour revenir, il s’est arrêté, comme s’il m’avait fait passé un test pour savoir si je serais un bon dresseur et digne de sa force colossale.

« Kara est une petite princesse qui n’en fait qu’à sa tête ! et Calipso c’est ma déesse... la première que j’ai vu et qui a un sacré caractère malgré son apparence, méfie toi »

J’espère juste que les deux filles ne vont pas lui tourner autour en la menaçant... même si ce n’est que des pokemons, ça reste des nanas, et j’en connais un rayon. Assez pour savoir que ça aime bien être possessif.... enfin, moi aussi je le suis, mais j’ai pas eu de problème avec babo, il est assez... bizarre et très amical, je ne ferais pas faux bond à sa maitresse, je crois qu’il en sait quelque chose. Hyo Jung aime les crétins... ahm... je ne lui dirais pas, mais, du coup je n’ai pas trop de souci à me faire.

« Une partie de volley ? Ou bien on s’assoit pour les regarder jouer et faire connaissance ? ça pourrait faire de bonnes photos aussi »

Non, pas du tout, je ne suis pas accro à mon futur boulot... en même temps, dès que j’ai trouvé ma voie, vue comme ça a été difficile, j’avais intérêt de me passionner ! Je me mords la lèvre et l’enlace encore pour regarder nos pokémons. Bizarrement, j’ai un peu peur qu’ils ne s’apprécient pas... mais il y a peu de chance que ce soit le cas, heureusement. Je cherche en même temps à faire rager Hyo Jung en lui mordant un peu le cou et en caressant son ventre plat que j’ai toujours adoré... la seule fille avec qui j’ai été vraiment tactile c’était elle, et pourtant il ne s’était jamais rien passé !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   Jeu 30 Jan - 20:53

Ca faisait une éternité que la jeune femme n'était pas venu à la mer. Et c'était bien dommage qu'il ne fasse pas assez chaud pour se baigner, car elle l'aurait fait avec grand plaisir...Mais au fond, c'était aussi bien de pouvoir se promener sur la plage ensemble avec son petit ami. Bien sur, elle ne lui dirait rien, mais elle aimait bien ca.
En plus, se retrouver sur la plage était une bonne occasion pour eux de faire en sorte que les animaux se dégourdissent les jambes et s'amusent. Ils dressaient leurs pokémons depuis trop longtemps pour risquer qu'ils s'enfuient... C'était une bonne occasion.
« J’ai eu cette idée, quand j’ai fait mon programme. On pourrait prendre des photos aussi, j’ai mon appareil. Mais va falloir que t’arrêtes de lire dans mes pensées si tu veux pas finir mordue de partout ! »
Elle fit la moue, l'observant avec les sourcils levés.
-Moi ? Mordue ? Tu rêves ! Dit t'elle en souriant.
Ce qui ne l’empêcha pas d'aller la mordiller dans le cou. Et bien sur, elle ne trouva rien à dire pour protester...Elle ne voulait pas avouer combien ça lui plaisait. Et ça la faisait rougir rien que d'y penser. Alors elle ne fit que se mordre la lèvre.

Elle fut rapidement détournée par les trois pokémons qui venaient d’apparaître devant elle. Les pokémons de son petit ami. Ils étaient tous magnifiques...mais le plus impressionnant était Killer. Son petit ami lui en avait effectivement déjà parlé, mais c'était la première fois qu'elle voyait cette race d'aussi pres. C'était tellement fort qu'il était rare qu'elle aie à en soigner pendant ses stages à l'infirmerie !
-Wow...Il est réellement magnifique !
« Fait attention à Killer, il porte bien son nom... il n’a jamais tué, mais disons qu’il fait assez mal... »
Elle haussa les sourcils en voyant la cicatrice sur le bras de son petit ami... Ses pokémons étaient des pokémons relativement calmes et fragiles, et elle finit par s'inquiéter un peu pour eux.
-Ca va aller avec Babo et les autres ? Je voudrais pas de baguarre.
Pour l'instant, ca avait l'air de bien se passer, mais bon...

« Kara est une petite princesse qui n’en fait qu’à sa tête ! et Calipso c’est ma déesse... la première que j’ai vu et qui a un sacré caractère malgré son apparence, méfie toi »
-Elles sont adorables ! Pourquoi tu dis qu'ils ont tous un sacré caractère ? Ils n'en ont pas l'air en tout cas !
Babo, en tout cas, détournait l'attention des pokémons de la nouvelle venue, et ils semblaient bien s'amuser, tous ensemble. Son pichu envoyait des décharges à un peu tout le monde, mais à part ca, ca avait l'air d'aller, pour le moment....Elle criait peut etre victoire un peu trop vite.
-Je n'avais pas encore croisé de manternel... ca a été celui que tu as eu en arrivant ici, non ?

Elle finit par lui demander ce qu'il avait prévu de faire, en venant ici.
« Une partie de volley ? Ou bien on s’assoit pour les regarder jouer et faire connaissance ? ça pourrait faire de bonnes photos aussi »
Elle réfléchit quelques secondes.
-Asseyons nous un peu, le temps de récupérer. Après je te mettrais la patée.
Elle sourit largement et lui fit un clin d'oeuil avant d'aller se poser dans le sable. Elle le laissa sortir son appareil photo, tout en regardant les pokémons jouer. Seul l'un des siens ne se joignait pas à la partie : c'était Sarang, qui vint s'asseoir à coté d'eux en fredonnant. La petite pokémon était très calme, et un peu solitaire, mais elle était adorable. D'ailleurs, son okeoke en était amoureux.
-Ca, c'est Sarang ! Dit t'elle en lui caressant la tete. Elle est pas adorable ? Et puis...bien sur tu connais Babo. Et Alcaline, c'est mon pichu... Ca fait que quelques mois qu'il est avec moi et j'ai pas encore réussi à faire en sorte qu'il contrôle ses attaques.

Pour souligner ce qu'elle dit, le pokémon manqua d'ailleurs de faire griller le bulbizarre du jeune homme sur place.
-Alcaline ! Attention ! Elle se tourna vers lui. Désolé, j'ai l'impression d'avoir trois enfants, des fois.
Elle se reposa contre le jeune homme, s'installant confortablement, quand un cri la fit sursauter.
Quelques secondes plus tard, la belle manternel était devant elle parlant d'un air courroucé... Jalouse ?
Finalement, son petit ami avait surement raison.
-Euh...au secours ?
Elle se dépêcha de se détacher de Il Sung.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   Mar 4 Fév - 20:52


An extraordinary date with you
ft. Hyo Sung

J’aime quant on est sur la même longueur d’onde et ça me plait encore plus quant elle me cherche comme ça. Je l’embrasse encore et profite pour la mordre un peu. Après ça, je propose un volley, mais on s’assoit à la place. On se présente mutuellement nos pokemon, Alcaline est une pile électrique qui ne se maitrise pas totalement et Sarang est adorable, j’acquiesce quant elle me le demande. Babo je le connais déjà. Elle s’inquiète d’ailleurs à cause de Killer, mais ça devrait aller.

« non, t’inquiète pas, il en faut beaucoup pour l’énerver maintenant, un peu comme moi »

Oui... en même temps c’est pour ça qu’au début l’entente était vraiment difficile. Quant Calipso s’approche trop de Hyo Jung je ris et je l’attire vers moi pour l’embrasser. Mais je prends soin de montrer à mon pokemon qu’elle compte tout autant en l’approchant pour lui caresser le sommet du crâne. Elle va me faire la tête, j’en suis sûr, mais je n’ai pas vraiment le choix, je me rattraperais en lui prenant la meilleure nourriture de pokemon...

Je m’allonge sur le sable fin, quitte à en avoir dans les cheveux, je me sens bien et j’ai envie de prendre des photos de nous. Je la tire doucement contre moi, sors péniblement mon appareil de ma sacoche sans me relever (voilà pourquoi c’est pénible) et prends une première photo.

« J’ai une idée là... tout de suite. On pourrait prendre du matos pour pas mourir de froid cette nuit et... dormir ici ? »

Une tente, de quoi me rappeler de mauvais souvenirs, une couverture épaisse, des lampes torches et de la nourriture... je comptais lui payer un restau, mais je pense que c’est meilleur comme ça. Ça me ressemble un peu plus. Je crois qu’elle aurait pu être déçue si j’avais parlé de restau, ouaip... soit ce serait passé, soit ça aurait cassé.

Je me demande pourquoi je me torture à vouloir passer la nuit sur la plage... en sachant comment ça avait fini la dernière fois qu’on a dormi ensemble... enfin, avant qu’on se réconcilie et qu’on se mette vraiment ensemble. Je me masse la nuque et fais tomber quelques grains de sable par la même occasion, en forçant sur mes abdos pour ne pas remettre la tête dedans.

Kara fouette le pitchou qui a un peu trop abusé de ses éclairs, mais elle ne le blesse pas, c’est une punition qu’elle lui donne... la nature des pokemon me fera toujours cet effet étrange, à la fois sévère, mais juste. Je suis plus père poule qu’autre chose... si Hyo Jung devait lui faire des reproches, je ne m’y opposerais pas trop, mais est-ce qu’elle le fera ? Je hausse les épaules et regarde les autres pokemon, babo avec manternel, il a l’air de beaucoup l’aimer et le duo le plus improbable, Killer et Sarang... ça, c’est vraiment improbable ! Je me demande si le mélodelfe ne va pas l’énerver !

« C’est étrange... c’est comme si on mettait un chihuahua avec un rottweiler... »

Un chihuahua, j’exagère un peu, mais c’est une image qui correspond assez, un chien énergique et à fleur de peau avec un tout petit plus tranquille et sociable. Je pouffe de rire et regarde Hyo Jung, elle et moi aussi on est différents en apparence, mais on va très bien ensemble pour autant. Je lui mords l’épaule en fouillant à l’aide de mon nez pour écarter son pull. J’aime beaucoup l’embêter et je sais qu’elle est assez sensible, alors je profite. Je sais que j’aurais droit à des remontrances, mais franchement les représailles ne pourront pas être pire que celles que j’imaginais dans mes doux rêves d’adolescent surexcité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   Mer 5 Fév - 22:00

La jeune femme était loin d'etre le genre de personne à juger sur les apparences...Et encore moins avec les pokémons... En témoigne Babo, par exemple... Alors, bien sur, elle savait qu'un Rhinocorne n'était pas plus méchant que n'importe quel animal, et qu'une fois dressé, il pouvait devenir très calme et obéissant... Seulement, elle connaissait bien ses pokémons et ne pouvaient s’empêcher de s'inquiéter...Comme elle, ils avaient tendance à foncer dans les ennuis tête baissée... Et peut être qu'a un moment donné, Killer en aurait marre de se faire électrocuter par erreur par Alcaline, ou bousculé par Babo... Ses deux la ne savaient tout simplement pas s’arrêter....Pour leur défense, ca faisait un moment qu'elle n'avait pas pu les emmener se défouler tous ensemble.
« non, t’inquiète pas, il en faut beaucoup pour l’énerver maintenant, un peu comme moi »
Elle hocha la tete, un peu rassurée et profita de ce rare moment de détente avec son petit ami...Maintenant qu'elle assumait ce statut, elle devait avouer qu'il y avait pire comme sensation, bien pire...
Ca lui plaisait pas mal.
Mais voilà, sa tranquilité fut brisée par la belle Calypso, qui lui fit bien comprendre que son comportement ne lui plaisait pas, ce à quoi son petit ami répondit en embrassant la jeune femme. Celle ci en fut évidemment heureuse, meme si elle n'était pas sure que ce soit une bonne idée....

Bien sur, Calypso ne réapparut pas devant elle par la suite...Elle boudait un peu plus loin. Tranquillement, Sarang se leva et s'éloigna elle aussi, non pas parce qu'elle était fachée, mais pour aller la réconforter.... En tout cas, c'était ce qu'imaginait la jeune femme... Des fois, les pokémons étaient plutot difficiles à comprendre.
Son petit ami, quand à lui, avait décidé de les prendre en photo.
-Déformation professionnelle hein ?
Dit elle en riant. Elle ne broncha pas cependant pour ses photos, quand soudainement, le jeune homme lui dit.
« J’ai une idée là... tout de suite. On pourrait prendre du matos pour pas mourir de froid cette nuit et... dormir ici ? »
La jeune femme l'observa de travers, un peu surprise, puis éclata de rire, de bon cœur. Ca c'était tout lui. N'importe quel autre jeune homme aurait proposé à sa copine d'aller dans un restaurant un peu chic ou au cinéma...Mais lui non, il lui proposait de faire ca sur la plage...Mais elle marchait d'enfer !

-Carrément ! Ca va etre super ! On pourrait meme manger ici... on peut meme essayer de faire un feu de camp et de manger des marshmallows ! Jsuis pour !
Les pokémons avaient l'air tout à fait heureux, eux aussi... Ca voudrait dire qu'ils pourraient forcément rester plus lontemps hors de leurs pokéballs, et jouer sur la plage.
D'ailleurs, en parlant de jouer... Comme elle s'en était douté, Pichu avait finit par énerver un des pokémons... Et pas celui qu'elle croyait. Elle n'était évidemment pas en colère contre Kara... Cette manie d'électrocuter tout le monde était une chose qui devait passer, et elle avait eut raison de ne pas se laisser faire.... Meme si la facon qu'il eut de venir se réfugier contre elle en couinant lui brisa le cœur.
Elle prit le petit pokémon dans ses mains (il ne l'électrocuta pas elle aussi, une chance).
-Ecoutes, Kara avait raison, il faut faire attention, je sais que tu ne le fais pas exprès mais il faut apprendre à te controler mon chou...allez, vas jouer.

Le petit Alcaline hésita un peu, puis finit par faire la paix avec Kara, tandis que Sarang, elle, s'approchait de Killer, un peu curieuse.
« C’est étrange... c’est comme si on mettait un chihuahua avec un rottweiler...»
Elle rit un peu.
-T'en fais pas va, elle en a pas l'air comme ca mais elle peut etre un peu Rottweiler des fois. Dit elle en souriant malicieusement. -Un peu comme moi.
Dit t'elle en le repoussant un peu, faisant semblant de ne pas vouloir de ses baisers, alors que si... Finalement elle finit par soupirer (de plaisir) et abandonner.
-Pervers... murmura t'elle.

Pervers ...pervers... Elle ne savait pas tellement lequel des deux était le plus pervers, car elle se laissa bientôt entrainer dans un baiser qui mit son calme à rude épreuve... Qu'il embrassait divinement bien ! C'était pratiquement une torture, pratiquement...
Elle soupira et l'attrapa par le col pour approfondir, après quoi ses mains, comme prises d'une frénésie bizarre, ne purent s'arreter. Elles se glissèrent sous son haut et …. OUPS !
Elle se rendit compte que les pokémons s'étaient arretés de jouer pour les observer.
Elle le repoussa sur le sable avant de se lever, toute rouge...
-Bref ! On s'y met à cette tente ?
Elle se tourna vers lui.
-Si tu veux Babo et Killer peuvent venir t'aider à porter les affaires pendant que moi elle les autres essayont de préparer un feu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   Mer 12 Fév - 17:35


An extraordinary date with you
ft. Hyo Sung

Je n’offris qu’un sourire après avoir sorti l’appareil photo. J’ai mitraillé les pokémons autant que nous et je pense que j’aurais de super clichés, et par la même occasion de super souvenirs à conserver bien au chaud. Je lui propose de rester ici et après un instant de suspens elle me dit que ça lui plait bien. Alcaline se fait légèrement gronder, mais Kara ne le repousse pas quand il revient, ça me rassure, ce n’est qu’un bébé comparé à elle. Je me propose pour un baiser langoureux et elle me traite de pervers.

« hm... y’a rien de pervers, si ? »

Et aussitôt dis, aussitôt fait, c’est elle qui passe sa main froide sous mon haut, de quoi me faire frissonner et rire avant qu’elle ne me pousse. Je reste par terre à la regarder donner des directives et je me mords la lèvre avant de la tirer contre moi pour l’embrasser une dernière fois et embarquer les deux pokemons costaud pour aller chercher le matériel adéquat.

« Allé, en route ! »

Ça ne met pas énormément de temps avant que Killer pousse Babo parce que ce dernier était trop lent à son goût, mais rien qui ne nécessite une attention particulière, les deux s’entendent assez pour me suivre et m’aider à transporter la tente que je viens de récupérer au magasin un peu plus loin. Je paye, et on finit par revenir, avec en prime une petite tente pour tous les pokemons. On s’attèle ensuite à chercher des pierres sèches et assez lourdes pour pouvoir faire un feu, ainsi que quelques brindilles. J’ai acheté en même temps que la tente un paquet d’allumettes, qui suffira largement pou allumer un feu écolo. Comme quoi, personne ne pourra nous reprocher d’user d’essence ou autre produit pour en faire, non, de toute façon les pokémons sont par définition écologistes, autant ne pas les contrarier.

Une fois revenu au camp, ou du moins ce qu’on va définir comme tel, on essaye de monter la tente, je suis pas doué pour la bricole, mais je comprends le fonctionnement, c’est déjà ça. Les filles font un feu, avec pitchu qui aide pas mal. Une fois la tente principale montée, on a plus qu’à « jeter » celle des pokemons, pour ceux qui veulent. On a encore le temps avant que le soleil se couche, mais je suis sure que ma gourmande de petite copine va vouloir aller chercher les chamallow et autres régales pour constituer un repas. J’ai préféré ne rien prendre à manger parce que la connaissant, elle aurait voulu le faire, autant lui laisser ce privilège. J’en profite quand même pour aller voir comment ça se passe une fois terminée, entretenir le feu pendant qu’elle n’est pas là et pouvoir faire connaissance et voir comment ça se passe entre nos compagnons. Visiblement, ça se passe bien. J’ai prévu de la nourriture pour pokemons au passage, mais je pense qu’elle en prendra aussi. En attendant, je m’installe près du feu, à plat ventre, à moitié dans la tente en la regardant partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   Jeu 13 Fév - 23:43

« hm... y’a rien de pervers, si ? » 
Elle leva les yeux au ciel et l'embrassa, finalement... Elle se demandait si finalement, ce n'était pas plutôt elle la perverse parfois...Il faut dire qu'il était si beau, en plus d’être adorable... Parfois, elle s'en voulait un peu de lui avoir mené la vie aussi dur...Mais elle se disait aussi que si il n'avait jamais abandonné l'idée d'un jour la retrouver, c'est bien que leur relation avait plus d'avenir encore qu'elle ne l'aurait pensé.
Soupirant, elle vint passer ses doigts sur SA marchandise, à savoir des abdos parfaitement dessinés... Quoi ? Elle était une adulte, elle avait bien le droit d'admirer, non ?

Finalement, bien décidée à l’embêter un peu, elle le repoussa et lui dit d'aller chercher la tente avec Killer et Babo, pendant que les filles, Pitchu et elles prépareraient tout ce qu'ils avaient besoin pour le campement. Et mine de rien, elle avait fait un bon choix. Non seulement par ce que les deux pokémons de son petit ami leur était non seulement très utiles, mais à force, elle réussit à s'attirer le respect et presque l'affection des deux femelles. Ce qui n'était pas facile, mais en même temps, les pokémons étaient des êtres tellement purs, qu'il était rare de se faire détester très longtemps par ceux ci.
C'est donc dans un esprit bon enfant que les garçons les trouvèrent. Elles avaient eu le temps de trouver tout ce qu'il fallait.

-Génial, c'est parfait ! Dit t'elle en récupérant l'une des tentes. J'espère que tu sais monter ca... ?
Bien évidemment que non, ca aurait été trop beau ! Alors ils durent bien s'y mettre avec le manuel, qui comme d'habitude, n'était pas des plus pratiques...Mais à force de persévérance, et avec un peu de travail d'équipes, ils arrivèrent à mettre en place une belle tente.
Après quoi ils firent un bon feu et réunirent le reste du bois qu'elles avaient trouvé en fin d'après midi pour l'attiser pendant la nuit...
-Bon bah...moi je sais pas vous, mais j'ai faim. Je vais aller chercher quelques encas pour la nuit !
Dit elle. Bien qu'en plus des encas, elle avait une petite idée derrière la tete.
Elle repartit chercher ce qu'elle gardait près d'elles depuis des années dans l'espoir de lui offrir un jour, et fit un assez grand détour vers le centre ville, pour aller chercher des bonbons et autres choses très nourrissantes. Après quoi elle revint sur la plage...Le soleil avait fini par disparaître à l'horizon...
-Et bien, ils se sont déjà endormis ? Demanda la jeune femme en s'asseyant près de lui.
Elle posa l'enveloppe près d'elle et se servit en marshmallow, qu'elle prit le temps de piquer sur un bâton qu'elle avait soigneusement lavé auparavant, bien évidemment.
Une fois qu'il fut bien ramolli, elle prit la sucrerie délicatement entre ses doigts et la tendit vers son petit ami.

-Fais aaaah... C'est trop bon !
Elle s'en fit une pour elle, et finalement prit la grosse enveloppe qui contenait le tirage photo d'un cliché que le jeune homme avait prit juste avant qu'il ne se séparent tous, après le lycée...Elle l'avait fait tirer juste avant de partir... C'était aussi le tout premier cliché qu'il avait prit avec l'appareil qu'ils lui avait offert pour ses dix huit ans.
-Tiens ! C'est pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   Ven 14 Fév - 1:49

[quote="Baek Il Sung"]
An extraordinary date with you
ft. Hyo Sung

Je la laisse pensée qu’elle est perverse, même si j’ai très envie de lui sauter dessus là tout de suite, mais je me retiens pour la laisser y croire, pour la frustrer... à cause des pokemons et aussi, parce que je ne suis pas sur de pouvoir me retenir. Je me mords la lèvre rien qu’en y pensant et m’éloigne pour aller acheter le matériel. Quand on revient, on est de corvée de tente et pour lui montrer que pas du tout je lui fais un grand sourire en m’amusant avec deux baguettes comme un ninja, pas de problème ! Après un petit moment galère on a réussi, c’était pas eux bouts de tissus et des tiges métalliques qui allaient venir à bout de nous voyons !

Mon sourire s’agrandit quand je la vois s’éloigner à son tour pour récupérer de la nourriture, je m’endors à moitié, mais j’ouvre les yeux une fois sa douce voix parvenue à mes oreilles. Je me redresse et observe le chamallow qu’elle me tend et que je récupère directement avec les dents du coup ! Après ça, j’ai droit à une enveloppe, ma première pensée est un réflexe bizarre qui me fait rire avant que je ne dise une connerie, encore, ouais.

« Tu sais, tu n’as pas besoin de me payer pour ce genre d’extra, on n’est pas marié, mais... on est quand même ensemble, hm ? »

Je m’éloigne un peu et me prépare à être tapé avant qu’elle ne l’ouvre en mangeant, me montrant cette photo que je cherchais partout... j’en aie une similaire, mais elle est bien mieux prise celle-là. Je la regarde et m’approche un peu d’elle en l’embrassant. Je n’ai pas envie de lui faire de mal avec le passé... mais je vais devoir, un jour, quand on sera sorti de l’établissement pour rende visite à des proches...

« Hyo Jung... tu te souviens de Nato... toujours à faire des coups fourrés. Eh bien... je ne sais pas si tu as revu les autres... mais on a promis de garder le secret jusqu’à ce qu’il atteigne 20 ans. C’était le plus jeune et tu prenais toujours soin de lui... »

Je ne sais pas comment lui annoncer ça, Nato c’était le petit frère de la bande et ça me fait mal qu’il soit devenu comme ça... seuls les gars sont au courant, les parents de Nato jouent le jeu pour Hyo jung et tout le monde aussi d’ailleurs...

« Il t’aimait beaucoup, en fait... et il a décidé de plus nous parler, excepté à toi bien sûr... en prétendant le contraire... parce qu’il ne voulait pas te faire de mal, mais qu’il nous en voulait aussi, surtout à moi d’ailleurs »

Une anecdote idiote, mais qui me blesse quand même, je l’aimais beaucoup ce type, comme un petit frère, vraiment. Je garde la photo entre mes doigts et la range dans l’enveloppe, précieusement, pour ensuite la mettre dans mon sac. Il ne vaut mieux pas que je m’y attarde, je viens de briser l’ambiance en quelques secondes !

« Enfin, on ne devrait pas en parler ce soir, on devrait être content et faire la fête, non ? »

Facile à dire, les pokemons commençaient à vouloir dormir au moment ou moi, j’en ai presque plus envie, par contrariété, mais aussi parce que je suis avec la fille qui a provoqué beaucoup de choses en moi sous une tente... je risque gros, mais je suis plus un gamin, par chance... hm ! Je la tente avec un baiser et lui tend un marshmallow grillé pour un baiser plus tendre et sucré ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   Ven 14 Fév - 22:33

Sur le chemin du retour, elle se rendit compte que c'était plus ou moins la première fois qu'elle avait un véritable rendez vous galant avec quelqu'un... Avec ses anciennes conquêtes, ca se résumait souvent à un verre dans un bar, ou un sifflement dans l'enceinte du campus, rien de plus... Ca ne l'avait jamais intéressé, de toute façon, mais c'était sans aucun doute parce que ce n'était pas Jin Sung...Maintenant, elle devait avouer que c'était plutôt agréable de prendre du bon temps avec les pokémons, de s'asseoir devant un feu pour admirer la pleine lune et de manger des bonbons, comme dans tous bons films pour gamines pleines d'hormones...
Au lieu de le dire à son petit ami, qui aurait été trop content, elle se contenta de lui tendre un bonbon.

Puis...son cadeau. Elle l'avait depuis longtemps avec elle... Et au fond, elle savait qu'elle avait toujours espéré qu'un jour, elle puisse le lui donner, quand il lui aurait prouvé avoir muri.

« Tu sais, tu n’as pas besoin de me payer pour ce genre d’extra, on n’est pas marié, mais... on est quand même ensemble, hm ? »

Elle leva les yeux au ciel, et ne fit que l'ouvrir.
-2009, tu te souviens ? C'était le lendemain de ton anniversaire...On s'était tous cotisés pour t'acheter cet appareil photo au prix scandaleux. Elle rit. Mais on dirait qu'il t'a bien servi.
Elle allait rajouter qu'elle était en droit de lui réclamer une partie de son salaire quand il finirait par travailler, car elle avait en quelque sorte, avec les autres, misé sur lui (bien sur, c'était une belle plaisanterie). Cependant, elle s'abstint, car elle avait surpris son air contrarié sur son visage.
Elle haussa les sourcils, perdue.
-Quoi ? Ca ne te plait pas ?
« Hyo Jung... tu te souviens de Nato... toujours à faire des coups fourrés. Eh bien... je ne sais pas si tu as revu les autres... mais on a promis de garder le secret jusqu’à ce qu’il atteigne 20 ans. C’était le plus jeune et tu prenais toujours soin de lui... »

Bien sur qu'elle se souvenait de Nato...Il était adorable. Elle avait toujours tenté de le pousser à faire des études, car malgré le fait qu'il aimait bien faire des conneries, il avait énormément de potentiel caché...Seulement elle n'avait jamais entendu parler d'un « secret » quelconque. L'air sévère, elle croisa ses bras.
« Il t’aimait beaucoup, en fait... et il a décidé de plus nous parler, excepté à toi bien sûr... en prétendant le contraire... parce qu’il ne voulait pas te faire de mal, mais qu’il nous en voulait aussi, surtout à moi d’ailleurs »

Elle sursauta, un peu déconcertée, mais aussi perdue...pourquoi ne voulait t'il plus leur parler, et seulement à elle ? Elle ne comprenait pas.
-Mais pourquoi... ? Il vous suivait partout à l'époque, pourquoi ca aurait changé ?
Oui, elle ne les imaginait tellement pas séparés...
Cependant, son petit ami eut la merveilleuse idée de changer de sujet...Au début, elle fit celle qui n'aimait pas ca, mais seulement pour la route. Alors elle le retourna sur le dos.
-Ne crois pas que j'en ai fini avec toi. Dit t'elle en l'embrassant pour venir lui voler son bonbon.
Elle approfondit leur échange pendant une dizaine de secondes, le temps de s'amuser de ses petites réactions, puis d'aller l'embrasser dans son cou.
-Je suis sure... que les autres filles... n'ont jamais réussi à te rendre aussi mal à l'aise que moi, j'ai pas raison ?
Elle lui mordilla le creu du cou, et se redressa pour retirer le sable dans ses cheveux.

-C'est assez amusant de te voir paniquer comme un gamin.... Si ca se trouve.... tu m'as menti, tu n'as aucune expérience avec les filles !
Bien sur, elle savait que c'était faux, elle s'était fait à cette idée maintenant...il le fallait bien...Mais elle aimait beaucoup le taquiner...
-Imaginons que je pourrais... peut etre... etre gentille avec toi ce soir... si tu me dis que tu as prévu des feux d'artifices à main.

Ces petits batonnets craquant, tourbillant et étincellants étaient l'une des choses qu'elle avait toujours voulu essayer sur la plage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   Lun 17 Fév - 2:09


An extraordinary date with you
ft. Hyo Sung

Oh que si, ce cadeau était parfait, notre histoire aussi, ce moment était parfait et j’étais en train de tout gâcher en lui disant ce qu’il se passait vraiment. Nato est têtu, il n’écoute qu’une seule personne et ça n’est surement plus moi... non, vu qu’il a des sentiments pour Hyo Jung. Il savait pourtant qu’elle et moi on finirait ensemble... mais je ne l’ai jamais empêché de tenter sa chance... c’est juste que ce qui se passe entre cette fille et moi est trop fort pour qu’elle remarque Nato. Je me mords la lèvre et j’essaie de changer de sujet pour qu’on se détende, que tout ne soit pas gâché.

Ça marche, elle dit qu’elle n’oublie pas et je n’en doute pas, juste que pour l’instant j’ai envie qu’on soit tous les deux, rien que nous deux, même si les pokemons sont là aussi, la plupart sont dans la tente pour dormir. Je me retrouve à l’embrasser et à me faire embrasser aussi. Je souris. Mes poils se hérissent, j’apprécie vraiment être avec elle. Je profite d’ailleurs et elle aussi. Hyo Jung est maline, mettant en avant son envie de me faire retrouver mon adolescence, je ne lui dirais pas pourquoi j’appréhende ce soir, surtout en vue de comment elle parle.

« Tu ne devrais pas dire ce genre de choses ~ je vais vraiment finir par être dans tous mes états »

Et c’était peu dire. Je me mords la lèvre en la regardant, il faudrait que je la rassure et c’est bien ce que je compte faire. Je caresse sa joue et l’embrasse sur le front pour ne pas qu’on soit tenté par finir trop tôt dans la tente.

« C’est bien ce que je disais, mais tu ne me crois pas, il n’y a que toi qui me fais cet effet »

Je suis vraiment sincère, je m’étonne moi-même de le lui avouer comme ça, c’est pas trop mon genre de faire dans le sentiment et elle le sait, mais je lui dois beaucoup d’explications et... je fais l’effort d’être le plus explicite possible.

« hm... je peux toujours aller en acheter ? Ça compte ? »

En vérité, j’avais bien quelques tours dans ma manche, mais ce n’était pas vraiment la même chose. J’avais prévu des lampes très fines semblables à des bâtonnets avec lesquels dessiner, mais je suppose que c’est mieux si ça fait des étincelles et je me lève immédiatement pour aller en acheter pas loin. J’ai de la chance, car les commerces ne sont jamais fermés à cette heure aussi avancée et... aussi d’être majeur et de pouvoir passer le couvre-feu. Mon sourire s’agrandit quand je vois que je suis le seul client et je me dépêche pour être certain que personne ne vienne l’embêter, encore que je doute qu’avec Killer pas loin, il lui arrive des bricoles. Je cours un peu avant d’arriver à sa hauteur et l’embrasse encore.

« Voilà, je les ais pris même si tu ne seras peut-être pas gentille ce soir, ça ne fait rien ~ »

Je prévois quand même, c’est la meilleure méthode de se montrer gentil pour faire plaisir à l’autre d’une part et montrer que je tiens à elle sans qu’il y ait besoin de promesses. Je lui vole son marshmallow et rit avant de m’enfuir avec le paquet, juste pour l’embêter. Ça me change les idées et ça éloigne l’heure à laquelle on ira se coucher. Je suis loin d’être innocent... mais je n’aimerais pas ressasser ce vieux souvenir encore longtemps. Je me souviens m’être jeté dans l’eau glacée le lendemain matin, à l’aube, pour que tout redevienne normal, c’est pas franchement excitant comme expérience ! Mauvais souvenir malgré le reste qui était excellent.

« Alors ? Un petit peu de sport pour éliminer les calories ? Même si tu n’en as vraiment pas besoin, ça fait toujours du bien, hm ? »

Je la taquine toujours autant, mais je ne peux pas m’en empêcher, on a toujours été comme ça et je ne veux pas que ça change. Je prévois de lui faire prendre un bain de minuit, pour la réchauffer ensuite prêt du feu... mais je ne suis plus très sur de mon coup avec le froid qu’il fait, ça commence à baisser en degré... autant ne pas risquer une dispute inutile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   Lun 17 Fév - 21:35

C'était peut etre un peu à cause du fait qu'elle n'avait jamais eu d'yeux que pour Chin Ho...mais c'était aussi un peu parce que aussi intelligente qu'elle soit, Hyo Jung n'était pas douée pour lire entre les lignes. Quand on était trop subtile avec elle, elle ne comprenait rien. Il n'y a qu'a voir le fait que son petit ami avait tenté de lui faire passer un message pendant des années, et elle n'avait fait qu'y voir un amour irrémédiable pour les grosses poitrines et les coups d'un soir...Si elle avait fait souffrir Nato...Elle aurait énormément de mal à s'en remettre. Mais une chose était sure, c'est qu'ils n'avaient jamais été faits l'un pour l'autre...pour elle, ca aurait été comme de l'inceste...
« Tu ne devrais pas dire ce genre de choses ~ je vais vraiment finir par être dans tous mes états » 

C'était bien ce qu'elle cherchait à faire, honnetement... Elle avait un peu envie de se venger, et elle avait envie de lui prouver que malgré qu'elle ne mette pas des décolletés outrageants, qu'elle n'aie pas de mini jupes et qu'elle ne faisait pas toujours tout pour l'aguicher, elle pouvait etre désirable, elle aussi... Elle comptait bien prendre une revanche sur ces dernières années.
Et si quelque chose devait arriver ce soir, sous la tente... Et bien elle laisserait peut etre les choses arriver, naturellement.
« C’est bien ce que je disais, mais tu ne me crois pas, il n’y a que toi qui me fais cet effet »
-T'es mignon... Dit t'elle en souriant.
Meme si c'est vrai, elle ne le croyait pas. Pas encore. Elle décida de pousser un peu plus loin le jeu et d'attiser un peu plus la flamme. C'est fou comme les hommes peuvent etre tout a fait manipulable. Quand il lui dit qu'il pouvait aller en acheter, elle acquiesca et le regarda partir avant laisser la rougeur remplir ses joues.

-Okey....calmes toi, Hyo Jung. C'est pas comme si tu n'étais pas expérimentée... Quoi que si, tu ne l'es pas.
Elle soupira, s'en voulant d'etre comme une gamine, et vit avec soulagement son petit ami revenir avec ce qu'il lui avait demandé.
-Super !
« Voilà, je les ais pris même si tu ne seras peut-être pas gentille ce soir, ça ne fait rien ~ »
Elle allait sans aucun doute etre gentille ce soir... Si elle faisait des promesses, ce n'était pas pour rien...Après quitte à savoir si ils franchiraient le pas...c'était encore flou dans sa tete, elle ne pouvait pas faire de prévisions, surtout quand elle devait courir après lui pour qu'il accepte de lui rendre son paquet de bonbons.
« Alors ? Un petit peu de sport pour éliminer les calories ? Même si tu n’en as vraiment pas besoin, ça fait toujours du bien, hm ? »
-Maaaais euu uuh ! Rends le moi~
Elle lui sauta sur le dos et rit quand ils tombèrent tous les deux comme une masse dans le sable. Elle lui vola le paquet et roula plusieurs fois pour s'éloigner de lui, et prit un marshmallow.
-Je l'ai eu !

Elle secoua les cheveux.
-Tu m'as mit plein de sable dans les cheveux, Babo ! Elle s'approcha de lui et lui mit de nouveau un bonbon dans la bouche, avant de l'embrasser et glisser sa main dans ses cheveux pour enlever son sable, à lui aussi. Après quoi elle laissa tomber le sac de bonbons, et l'attrapa par le col pour le faire avancer. Il devait croire qu'elle le rammenait près du feu, et il faut dire qu'elle l'occupait bien trop pour qu'il puisse en voir quoi que ce soit. Mais elle ne voyait pas ou elle allait, et bientôt, ils furent assaillis par une grosse vague qui fit sursauter la jeune femme. Ils se cognèrent l'un contre l'autre.

-Ouilleeuuh...
Elle se frotta le front et baissa les yeux sur elle meme.
-Je suis toute mouillée, sérieux...
Elle fit une moue adorable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   Jeu 20 Fév - 20:00


Trapped...
ft. Hyo Sung

Elle me promet des choses qui vont finir très mal, je le sens. J’esquisse un sourire et l’embrasse avant d’aller acheter le nécessaire. J’ai pris ce qu’elle voulait finalement, après je pense qu’il n’y aura plus qu’à faire les effets avec la photo et la vidéo. Selon ce qu’on choisira, mais en attendant, je m’amuse à lui voler ses bonbons et à la faire courir un peu. Je la laisse m’embrasser et... me pousser avant qu’on ne se retrouve trop proche du bord, de quoi nous tremper à cause d’une vague littéralement glaciale ! On s’est cogné et j’ai frotté mon front avant qu’elle ne dise qu’elle est trempée. Oui... mais c’est de ta faute ! Je ris parce que moi aussi et me demande si dieu existe... non parce que j’ai pensé à la mettre à l’eau et qu’au final on y est tous les deux.

« Allé, viens là. »

Je lui souris et l’entraine vers le feu, la débarrassant de ses vêtements mouillés pour aller chercher dans mon sac de quoi l’habiller chaudement. Un vieux pull que j’avais pris en guise de « pyjama » c’est plus un rechange pour être à l’aise que j’avais pris au cas où... et j’ai bien fait, alors elle ne se posera pas trop de questions. Je l’embrasse et lui frictionne les épaules avant de lui dire d’enlever son pantalon et de lui mettre une serviette de plage autour de la taille, pour qu’elle ne soit pas trop gênée, même si je considère que c’est comme un maillot, mais les filles ont le sens du détail...

« Je pense que c’est moi qui vais être gentil finalement, hm ? »

Je la taquine, mais en même temps vu les circonstances... oh, pour ne pas la mouiller, je finis une nouvelle fois torse nu et nous enveloppe dans la seconde serviette de plage, tous les deux, moi dans son dos à poser ma tête sur son épaule en continuant de frictionner ses épaules. On va surement attraper froid encore... mais l’important c’est d’en garder un bon souvenir, d’ailleurs je prends une photo et puis une autre... de nous, des pokémons, de la mer au loin qui vient frapper un rocher minuscule d’une vague colossale. Heureusement, le camp est assez éloigné. Je souris d’ailleurs et embrasse Hyo Jung dans le cou.

« On a le chic pour se mettre dans des situations pires que gênantes hein mademoiselle ? »

Enfin, c’est moi qui parle... j’espère qu’une fois dans la tente, cette appréhension d’être remarqué à cause d’un petit problème technique s’envolera bien vite. C’est de sa faute... beaucoup de la mienne et... c’est resté depuis, même si ça ne s’est jamais reproduit. J’ai juste un peu peur qu’avec la même fille, dans les mêmes circonstances... enfin, ne pas y penser, ne pas y penser.

Mes mains se posent finalement sur sa taille et l’une d’entre elles remonte pour glisser dans ses cheveux bruns, j’aime beaucoup trouver des façons de l’apaiser, même si elle meurt de froid quand même... au moins, ça réconforte et l’humeur est là quand même. Je lui souris et lui demande, par précaution, même si je serais un peu déçu, je comprendrais :

« Tu veux qu’on rentre ? ça ne me dérange pas, il fait froid la nuit... n’hésite pas à me dire »

J’aurais préféré la réchauffer dans la tente à coup de baiser tendre et d’étreinte légèrement plus sauvage, mais sans pour autant aller jusqu’au bout. Je n’ai pas envie que ce moment soit gâché comme ça, c’est mieux si c’est magique, surtout pour elle... moi j’ai fait l’idiot de vouloir tenter la première fois avec celle qui a bien voulu me montrer la voie, ça n’est peut-être pas plus mal, mais... ça aurait été tellement mieux avec elle. Je m’en rends compte maintenant uniquement, mais vaut mieux tard que jamais. Je préfère ne rien dire pour ne pas briser l’instant, mais sourit quand même et profite pour l’embrasser langoureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   Lun 24 Fév - 1:14

Ce n'est pas comme si elle n'y avait pas été préparée... Quand ils étaient ensembles, ils se mouillaient, ou se blessaient toujours, mais il fallait forcément qu'il se passe quelque chose... Meme au lycée. Elle se souvenait parfaitement bien que ses parents faisaient des crises de colère hystériques quand ils la voyaient rentrer avec des bleus, des contusions... Ce n'est pas qu'ils se battaient, non...mais ils aimaient tellement faire des blagues que finalement, c'était eux qui se retrouvaient en facheuse posture...
Elle souffla sur une mèche mouillée de ses cheveux.

« Allé, viens là. »
La jeune femme appréciait tout particulièrement la gentillesse dont il faisait preuve, alors, même si elle fit mine de bouder, elle le suivit et retira ses vêtements mouillés, comme il le lui avait dit. Le vent frais de la soirée lui empêcha d’être trop gênée par le fait qu'elle allait se retrouver pratiquement nue devant lui.
-Merci ! Dit t'elle en prenant le plus qu'il lui tendait, puis le regarda, un peu inquiète.
-Et toi ? Rappelle toi le rhume, la dernière fois, quand tu as voulu faire le beau.

Dit t'elle en souriant. Elle passa donc le pull, qui lui tombait littéralement à mi cuisse. Cool, elle n'aurait meme pas besoin de la serviette pour se couvrir... meme si ca aurait été ridicule... C'était son copain, pas vrai.


Elle posa la serviette sur les cheveux du jeune homme, et commença à le frictionner comme elle l'aurait fait avec un chien, tout en riant.
« Je pense que c’est moi qui vais être gentil finalement, hm ? »
Elle fit la moue.
C'est pas dit encore. T'es plutot en bonne voie ! Avoue que l'eau, c'était un coup pour me déshabiller ! Dit t'elle, taquine. Elle accepta de se mettre contre lui, histoire de se réchauffer mutuellement. Elle devait avouer que finalement, cependant, elle n'avait pas si froid....
Elle sourit quand il vint l'embrasser dans le cou alors qu'elle dessinait des cercles dans le sable... Celui ci ne collait plus à ses pieds, séchés par le feu qui crépitait.
« On a le chic pour se mettre dans des situations pires que gênantes hein
mademoiselle ? »



-On ? Parles pour toi. Fit t'elle avec un air parfaitement angélique, alors qu'elle faisait une petite niche dans le sable.
-J'aime beaucoup l'air de la mer … pas toi ? Ca a quelque chose de … reposant.
Elle écouta le ressac en fermant les yeux, pensive, alors qu'il glissait sa main dans ses cheveux.
« Tu veux qu’on rentre ? ça ne me dérange pas, il fait froid la nuit... n’hésite pas à me dire »
Elle posa sa main sur sa cuisse et laissa tomber sa tete sur son épaule pour le regarder avec l'air le plus blasé de toute la planète.
-Tu rigoles ? On s'amuse comme des fous ! Et puis j'ai pas encore eu l'occaison de … Ahm !
Elle se racla la gorge en rougissant et vint rendre son baiser au jeune homme, glissant ses mains sur sa nuque...
Elle finit par se tourner, la position ne lui convenant pas, et passa ses mains dans ses cheveux et ses bras autour de son cou.
Dans le feu de l'action peut etre, ils finirent par tomber l'un sur l'autre et la jeune femme rit, amusée.

-J'ai une question...je peux ?
Elle n'attendit évidemment pas qu'il lui réponde oui, parce qu'elle savait parfaitement qu'elle en serait encore la demain... Oui, ca lui arrivait d'etre un peu teubé parfois mais... ca faisait son charme.
Elle embrassa légèrement le creux de son cou.
-Réponds moi franchement. D'accord ?
Elle se mordit la lèvre, un peu gênée...
-Je ne suis pas vraiment le genre de fille que tu fréquentes d'habitude... tu n'es pas...Décu ?
Elle fit la moue, attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   Lun 24 Fév - 21:12


An extraordinary date with you
ft. Hyo Jung

Je n’ai vraiment pas à me plaindre, j’ai droit à un baiser et à me faire sécher les cheveux. Résultat : ils sont ébouriffés, mais ce n’est pas vraiment important, je les laisserais comme ils sont. Je m’amuse avec ses cheveux, les siens sont longs et bouclent boucler un peu. Je l’embrasse dans le cou et lui donne des vêtements en précisant que c’est moi qui me montrerais gentil.  Ce à quoi elle me dit que j’ai calculé mon coup, je ris légèrement, c’est la meilleure !

« Tu sais bien que non, mais t’as vu ça ? C’est même pas fait exprès ! J’ai de la veine ce soir ! »

Je l’embête, je la taquine et je lui mords les lèvres avant qu’elle puisse dire autre chose. Je n’ai pas envie de devenir cramoisi en repensant à tout ça. Je préfère profiter du moment et... penser qu’on va s’endormir dans les bras l’un de l’autre pour la deuxième fois ! Elle a l’air de s’inquiéter pour moi, je préfère plisser les yeux et soupirer.

« t’en fais pas, même si j’ai un rhume, je serais content, j’aurais une belle infirmière rien que pour moi ! »

Quand elle est avec moi, que je sois malade ou non ça revient au même, je me sens invincible et je n’ai besoin de rien d’autre pour exister. Mais ça, elle ne le saura pas tout de suite ! C’est la vraie raison pour laquelle je prends le risque d’avoir un rhume... même si avoir quelqu’un pour être aux petits soins c’est aussi valable !

Entre mes bras, elle se détend, elle me demande si j’aime le flot des vagues, l’air salé. Je réponds par un grognement, c’est positif, mais pas sur qu’elle comprenne. Je souris et lui demande si elle veut qu’on rentre, apparemment comme elle me regarde c’est non ! Elle se tourne même pour m’embrasser et passer ses mains dans mes cheveux, de quoi me faire fermer les yeux, j’adore, quand elle fait ça ! Je lui souris et on tombe, ce qui me surprend et me fait rire. Là, sans bouger elle me demande si elle peut poser une question et je ne réponds pas, j’attends, les mains sur ses hanches. Elle est obsédée par ces autres filles et je me mords la lèvre. Je la renverse sur le côté pour être sur elle.

« Combien de fois je vais devoir le dire ? C’est différent et c’est mieux comme ça, tu n’as rien à voir avec elle... je ne veux pas que tu sois comme elle, je te veux toi... comme tu es, je t’ai toujours aimé comme ça... et c’est bien pour ça que je te cours après depuis tout ce temps ! »

Je me mords la lèvre, je n’aime pas révéler mes petits secrets, mais je n’ai pas vraiment le choix, s’il faut que je la rassure, alors allons-y. Je l’embrasse et caresse sa joue avant de l’aider à se relever pour atterrir assise sur moi, légèrement plus haute du coup.

« Je n’ai jamais rien partagé d’autre que mon corps avec ces filles là... avec toi je partage tout... y’a quand même une grande différence non ? »

C’est un peu cru, mais c’est la vérité. Je me masse la nuque et me laisse de nouveau retomber dans le sable pour la regarder et la tirer contre moi. Je caresse sa joue et l’embrasse avant de la garder contre moi un moment, juste à frôler ses lèvres des miennes pour la titiller un peu.

« Et pas avant de quoi, au fait ? Je n’ai pas oublié, tu t’es arrêté en plein milieu de ta phrase... tu n’as pas encore eu l’occasion de quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   Mer 26 Fév - 0:18

« Tu sais bien que non, mais t’as vu ça ? C’est même pas fait exprès ! J’ai de la veine ce soir ! »
-Estimes toi heureux, en effet !
Dit t'elle en riant. Elle déconnait...plus ou moins, parce que c'était vrai qu'aucun homme auparavant, n'avait été aussi proche d'elle. Elle n'était pas repoussante, elle n'allait pas faire preuve de fausse modestie, elle savait qu'elle avait un certain pouvoir de séduction. Donc forcément, elle avait déjà eu des flirts, avant tout pour narguer son petit ami (c'est dire a quel point ils étaient idiot, tous les deux). Mais elle n'avait jamais passé des instants aussi...magiques et intimes avec un homme... Aucun d'eux ne l'avaient traité comme lui la traitaient...
Et aucun d'eux ne lui avaient donné envie de passer à l'étape supérieur non plus.

« t’en fais pas, même si j’ai un rhume, je serais content, j’aurais une belle infirmière rien que pour moi ! » 
-Qui te dit que je vais ENCORE faire l'infirmière ? Non, je t'emmenerais à l'infirmerie de l'école...
Elle eut un sourire sadique. On ne pouvait pas dire que leur infirmière était particulièrement le genre de femme à etre l'objet de fantasmes, loin de la... Elle était meme sacrément effrayante, et elle était sur que le jeune homme préférerait de loin que ce soit Hyo Jung qui s'occupe de lui... et elle le ferait, elle le taquinait seulement.

La jeune femme refuse de rentrer, ils étaient trop bien ici, devant la mer qui était doucement animée par quelques vagues... Ils se retrouvèrent d'ailleurs bien rapidement dans le sable, l'un sur l'autre... Alors, la jeune femme, qui avait toujours ressenti un complexe d'infériorité par apport aux femmes que le jeune homme avait pu fréquenter avant elle, lui demanda si, par hasard, il était décu...Si il regrettait parfois.
A sa grande surprise, il la fit se retourner et se glissa au dessus d'elle. Elle fit la moue, mécontente de s'etre fait avoir.
« Combien de fois je vais devoir le dire ? C’est différent et c’est mieux comme ça, tu n’as rien à voir avec elle... je ne veux pas que tu sois comme elle, je te veux toi... comme tu es, je t’ai toujours aimé comme ça... et c’est bien pour ça que je te cours après depuis tout ce temps ! »
Elle rosit un peu.
-Je ne sais pas... je me disais que ca avait sûrement ses avantages... Elle voulait cacher le fait, surtout, que ses mots l'avaient touchées en plein cœur. Sauf que cette fois, elle ne pouvait pas vraiment l'esquiver.

« Je n’ai jamais rien partagé d’autre que mon corps avec ces filles là... avec toi je partage tout... y’a quand même une grande différence non ? »
Elle ne pouvait pas dire le contraire, alors elle hocha la tete...Mais elle ne semblait pas totalement convaincue pour le reste... Il savait qu'il aimait et que les autres n'étaient rien...mais elles était expérimentées, et elle non...On sait que les relations charnelles sont quand meme très importantes pour un homme et une femme... Et si elle n'était pas à la hauteur ?
Elle se blottit contre lui et lui pinca la joue, puis l'autre, et l'embeta en les applatissant entre ses mains.

« Et pas avant de quoi, au fait ? Je n’ai pas oublié, tu t’es arrêté en plein milieu de ta phrase... tu n’as pas encore eu l’occasion de quoi ? »
Elle lacha ses joues, prise au dépourvu, et rougit violemment.
-Euh... Je...Elle capitula et reprit ses joues pour les pincer avec un petit sourire malicieux. J'ai pas encore eu l'occasion d'etre gentille avec toi ! Dit t'elle.

-Et ca commence maintenant ! Dit t'elle en se relevant. Je vais te masser. Ne crois pas que je n'ai pas vu combien tu t'es démené cette semaine... Alors à moi de te rendre la pareille. Mets toi sur le dos, gros bébé.

Elle passa sur son dos. Heureusement, il était déjà torse nu... Et elle devait lui accorder une chose.... Il était sacrément bien fichu. Des épaules solides, un dos harmonieux et des abdos dont t'il n'avait pas à rougir... Elle aurait presque un petit coup de chaud !
Elle passa donc ses mains dans son cou, puis adroitement sur tout son dos.
-J'avais un cours de masso-kinésithérapie pour les pokémons... Ca m'a plutot bien servi. Meme si je n'ai jamais massé de spécimens aussi sexy.

Elle sourit et appuya sur le bas de son dos, concentrée.
-Ca te fait du bien ?
Elle pensait à un truc depuis un moment, et décida d'en parler, avec un petit sourire nostalgique.
-Tu sais a quoi ca me fait penser ? Notre sortie au lycée...Ou on a tous dormi sous la tente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   Jeu 27 Fév - 0:28


An extraordinary date with you
ft. Hyo Jung

Elle rouspète à mes remarques sur cette chance que j'ai qu'elle se déshabille, bien sur pas dans mon champ de vision pour enfiler le pull et je la garde contre moi en lui disant que ça n'est pas grave, que j'aurais mon infirmière rien qu'à moi et elle me dit que non. Mais à son sourire je sais qu'elle dira oui ! Rien que de penser qu'elle pourrait être capable de me laisser avec les infirmières de l'université me glace le sang ! Je ne les apprécies pas forcément pour leurs délicatesses et d'ailleurs, j'ai horreur de leurs piqûres express juste pour faire passer la maladie plus vite... je n'aime pas les aiguilles ni le sang, en général.

Elle s'est ensuite posé un tas de questions. Les filles ça se torture pour rien du tout ! Je souris et je lui répète que je l'aime et que les autres ne comptent pas en lui donnant les raisons exactes, les preuves. Mais ça ne lui suffit pas vraiment je le sais. Je me mords la lèvre et lui demande pour changer de sujet ce qu'elle n'a pas eu le temps de faire et j'ai droit à une réponse assez étrange, de quoi me mettre la puce à l'oreille. Je l'embrasse avant de la laisser faire en me mettant sur le ventre, mais bien sur je mets dans la tente après nous avoir débarrassé du sable. C'est un peu plus propre, un peu plus intime, surtout si elle me masse et que je m'endors.

Mais bizarrement j'ai du mal. Elle s'appuie sur moi et ça me fait sourire au début... avant qu'elle ne parle de ce fameux soir. Je déglutis.

"n-non..., m'souviens pas..."

Oh que si je m'en souviens, et je me demande pourquoi elle a parlé de ça précisément au moment ou ses mains délicates passent sur mes muscles. Je déglutis et tente de me détendre mais elle doit sentir que ça n'est pas le cas parce qu'elle appuie encore et que cette fois c'est son bassin contre le mien... non, c'est pas possible ! Je me retourne et la pousse un peu sur le côté du coup.

"ah... je pense que c'est déjà bien, si tu continuais encore je m'endormais... sinon, qu'est-ce que tu voudrais que je fasses hm ? On peut sortir les pétards si tu veux ? Enfin... les lumières, les trucs là tu sais ?"

Mince... parler trop vite et dire autant de mot pour rien, c'est signe que je panique et vu comme c'est rare, elle va comprendre de suite. Pas le temps de la laisser réagir, je plisse les yeux et m'approche pour l'embrasser avant de sortir de la tente et de respirer à plein poumons, comme si je manquais d'air... c'est un peu ça, entre ses rythmes sensuels, le contact de son corps contre le mien et ce sacré souvenir je n'en pouvais plus ! Pourvu qu'elle ait jamais su ce qui s'était passé ! Je ne l'ai même raconté à personne... c'est vraiment une coïncidence de dingue !  J'ai été discret pourtant... j'en suis certain !

Je me passe la main devant le visage et je retourne dans la tente, j'ai oublié de prendre les lumières en question, deuxième boulette... non pas que je n'oublie jamais rien, mais vu que je viens d'en parler c'est hyper suspect, tant pis ! Elle demandera surement ce qui me met mal à l'aise ou croira que c'est son massage divin qui me met dans tous mes états ~ dans les deux cas elle n'aura pas tort ! Le seul truc c'est que je ne lui dirais pas, non, jamais.

"Alors ? Tu es partante ? Ou tu préfères qu'on reste sous la tente ?"

Bah oui, je reprends quand même du poil de la bête pour ne pas qu'elle se doute trop... même si je suis sur qu'elle ne se fera pas avoir par ce coup là, à moins d'être mal à l'aise elle aussi... parce qu'elle n'a pas d'expérience et que j'ai deviné que son hésitation tout à l'heure à me dire ce qu'elle voulait... était en rapport avec ça ! Enfin, pas si sur, je ne fais que supposer... vu comme elle était rouge, je suis surement sur la bonne voie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   Ven 28 Fév - 1:52

Il y avait plusieurs choses que la jeune femme ne disait pas à son petit ami...des choses qu'elle gardait pourtant en mémoire depuis des années, parce que malgré le temps qui passe, cela restait les meilleurs moments de sa vie... Cette soirée passée en foret avait été de loin l'une des meilleures. Ils avaient dansé, ri, chanté jusqu'à une heure impossible à définir, puis s'étaient couchés, partiellement éméché... C'était le genre de souvenirs que l'on veut tous garder de nos années lycées.
Mais elle se rappelait aussi s'etre réveillée plusieurs fois cette nuit là, d'avoir remarqué le comportement étrange de son ami sans qu'il ne sache qu'elle était bel et bien réveillée...

Elle n'était qu'adolescente. Une jeune femme énervée contre lui parce qu'il avait passé la soirée d'avant à embrasser et flirter avec d'autres filles... Elle avait donc testé ses limites et l'avait torturé, elle le savait. Elle l'avait vu se jeter dans l'eau pour se changer les idées... Elle se demandait si il serait toujours aussi mal à l'aise, si elle venait à parler de cette nuit.
"n-non..., m'souviens pas..."
-T'es sur ? C'est bizarre pourtant, c'était vraiment une super soirée...
Elle n'était pas dupe, elle savait qu'il se souvenait, et que de toute évidence ce souvenir le déstabilisait toujours autant. La jeune femme trouvait ca plutot mignon et assez drôle, étant donné qu'il n'avait pas été en reste pour ce qui est des occasions de se faire la main, contrairement à elle...

D'un coté, c'était plutôt agréable de se dire qu'elle avait ce pouvoir de séduction assez développé.
Soudainement, il se retourne et se décale d'elle. Elle tombe contre la toile de la tente, l'air un peu surprise. Et bien, on a du mal à rester calme ? La jeune fille se dit que si elle avait été sadique, elle en aurait bien joué un peu, histoire de s'amuser.
"ah... je pense que c'est déjà bien, si tu continuais encore je m'endormais... sinon, qu'est-ce que tu voudrais que je fasses hm ? On peut sortir les pétards si tu veux ? Enfin... les lumières, les trucs là tu sais ?"
Elle rit doucement.
-Oui, pourquoi pas ! Il doit faire complètement nuit maintenant.
Dit t'elle en s'emmitouflant dans son pull.


Le jeune homme l'embrasse et prend les devants en sortant de sous la tente. La jeune femme hausse les sourcils.
-Euh... Il Sung ? Et les fusées ? Demanda t'elle. Le jeune homme semble avoir une révélation, et revient prendre ce dont t'il ont besoin, et cette fois ci, la jeune fille le suit à l'extérieur en s'étirant...Mine de rien, la tente était petite...Ils allaient devoir se coller cette nuit, pour dormir...Pas qu'elle s'en plaigne, cependant.
-Super ! C'est les mêmes que quand j'étais petite....

Elle prit les petits bâtonnets, et en mordant un coin du paquet, l'ouvrit finalement.
Elle sortit deux bâtonnets, en tendit un à son petit ami, et en prit un pour elle. Il ne semblait plus savoir ce qu'il devait en faire. La jeune femme rit doucement.
-Eh... Il Sung ? Tout va bien ? Tu as l'air préoccupé !
Elle lui montra le feu.
-Regardes. Elle posa l'extrémité du bâtonnet dans le feu, et celle ci se mit à se consommer en sifflant et en explosant dans tous les sens.
Elle éclata de rire, voyant plein d'étincelles éclater devant ses yeux.
Elle fit signe à son petit ami de faire de même, et elle regarda longuement le bâtonnet se consumer, avec un grand sourire.

-Je pourrais regarder ca pendant des heures... Murmura t'elle, émerveillée.
Elle leva la tête vers son petit ami et vint l'embrasser doucement et tendrement, passant sa main sur sa joue.
-Merci... Merci d'avoir préparé ça pour moi. Dit t'elle en soupirant de bien etre...
Quand elle sursauta.
-Ouille, je me suis bruléééée....
Elle n'avait pas remarqué que son bâtonnet avait finit de se consumer, et qu'il lui brûlait maintenant le bout des doigts. Elle se mit son doigt à la bouche en grimaçant légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   Sam 1 Mar - 22:52


An extraordinary date with you
ft. Hyo Sung

Une super soirée hm ? Oui, je m'en souviens très bien, le problème c'est que je n'ai pas très envie de lui dire à quel point j'ai apprécié. Je déglutis et me lève d'un coup avant qu'elle ne me réprimande, j'avais oublié les feux et je les ramasse avant de sortir. Elle prend son temps et ça me rassure, même si son œil espiègle m'en dit beaucoup sur ce qu'elle a en tête, elle a vu que j'étais mal à l'aise et elle va en profiter, sadique !

Elle allume le premier feu et je la suis, un peu à la traine, elle me demande si tout va bien en je me contente de hocher la tête avant de me mordre la lèvre. Elle est soudainement très heureuse et moi je reste en plan comme un idiot, je décide donc de prendre les choses en main. Je fais la même chose, mais je prends aussi mon appareil photo pour immortaliser ces moments. Les Pokémons sont réveillés le temps de regarder, ils savourent le spectacle et... je gagne un baiser. Apparemment ça lui rappelle de bons souvenirs et ça efface les miens. Je ris légèrement avant de l'embrasser au moment où elle se brûle.

"Tu n'es pas dou... aie !"

Eh oui, je viens de faire la même chose, bravo Il Sung, tu es doué toi aussi ! Je me mords la lèvre et plisse le front pour avoir l'air méchant, mais ça ne marche pas, je ne l'ai jamais vraiment été. Enfin, ça n'arrive jamais avec elle, disons. Je la prends en photo pour continuer et la laisse utiliser les bâtonnets plutôt que de les gaspiller. Je préfère de loin que ce soit-elle qui profite, même si j'avoue que c'est pas mal, je préfère le rendu photographique !

Je viens ensuite la prendre dans mes bras et l'embrasse. Elle a le droit de savoir pourquoi je dis ne pas me souvenir de ce moment, mais en même temps... elle va me prendre pour un pervers. Je me retiens, je fais le pour et le contre et finalement je ne dis rien, c'est mieux comme ça, il y a des choses qu'il ne vaut mieux pas qu'elle sache.

"Ah... je suis vraiment bien ici avec toi, rien que toi... y’à les Pokémon, mais ceux sont des enfants... ou presque"

Je regarde Kara qui ouvre un œil puis le referme, se réchauffant près du feu. Ils se sont presque tous rendormis, et je pense qu'on ne va pas tarder à faire de même, il fait nuit après tout et elle a presque utilisé la totalité des bâtonnets. Je souris et l'entraine vers le campement avant de la tirer contre moi pour qu'on aille dormir. J'avoue que même si je ne dis rien j'ai quand même un peu froid et je compte bien sur elle pour venir me réchauffer, sans arrière pensée bien sûr ! Je souris et m'allonge en la regardant ensuite, la bloquant comme je l'avais fait la première fois quand elle avait voulu quitter ma chambre et qu'elle n'avait pas pu. Au final tout s'était passé correctement, pourquoi ce serait différent?

Bon, d'accord, ça n'a rien à voir... mais en même temps, elle a l'air de bien le chercher aussi... enfin, je préfère ça plutôt qu'elle me repousse... j'ai souffert pendant ces trois années même si elle semble croire le contraire, c'est juste que je ne le montre pas vraiment... Je la mords au cou avant de l'embrasser, peut-être avec un peu trop d'entrain... mais je délie mes lèvres des siennes doucement pour être sûr de ne pas la forcer non plus. Je ne sais absolument pas pour quelles raisons ça me prend maintenant, mais une chose est sûre... plus jamais, plus jamais les tentes avec Hyo Jung... c'est beaucoup trop dangereux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   Mar 4 Mar - 23:52

Elle n'avait pas seulement remarqué à quel point il était mal à l'aise, elle savait depuis longtemps la cause de ces rougissements intempestifs. Si elle était contrariée ? Bien sur que non, après tout, ils étaient tous les deux des adultes maintenant, et si il savait tout ce qu'elle avait vu jusqu'à maintenant, Il Sung était un enfant de cœur, à coté. Il ne l'avait jamais forcé une seule fois. Alors qu'elle était sorti avec des hommes qui avaient tout fait pour l'avoir dans leurs lits. Pour eux, ce n'était pas normal qu'une femme se respecte et ne donne pas son corps à n'importe qui. Mais en général, quand elle disait non, ils n'insistaient pas.
Elle était connue pour avoir un coup de pied fatal, et ne voulaient pas tenter l'expérience.

Le jeune homme la mitraille, tandis qu'elle utilise les petites fusées, émerveillée par les lumières qu'elles produisaient. Elle s'était toujours demandé ce qui produisait cet effet si particulier. Tellement de gens utilisaient ca... Elle ne pouvait pas croire que personne ne s'était jamais posé la meme question qu'elle. Elle irait voir sur internet en rentrant. Perdue dans ses pensées, elle se brula légèrement, et ricana quand son petit ami se fit rabattre le caquet alors qu'il essayait de se moquer d'elle.

Puis ils passèrent encore dix minutes à jouer, comme deux enfants, comme deux imbéciles heureux. Mais mine de rien, ca faisait longtemps qu'elle n'avait pas sorti la tete de ses bouquins et qu'elle ne s'était pas un peu lachée, ca faisait du bien... Et sans aucun doute plein de souvenirs à raconter à ses enfants plus tard.
Elle se demanda si Il Sung s'était déjà projeté dans l'avenir avec elle... Si il aurait voulu avoir des enfants, et se marier. Après tout, ils n'étaient plus des enfants maintenant, meme si il était encore bien tot pour penser à tout cela, alors qu'ils venaient seulement de se trouver.
-Et voilà, il n'y en a plus !
Dit elle alors que la lumière émise par le dernier batonnet perdait de sa vigueur... avant de s'éteindre dans un bruit de sifflet.

"Ah... je suis vraiment bien ici avec toi, rien que toi... y’à les Pokémon, mais ceux sont des enfants... ou presque" 
-N'allons pas les réveiller tout de meme. Parce qu'ils ne nous laisseraient pas tranquille sinon... viens. Dit t'elle en prenant sa main pour aller dans la tente.
Elle trouva la lampe antimoustique et l'alluma, projetant une lumière faible dans l'habitacle. Elle aurait bien aimé se préparer, mais Il Sung, en éternel impatient qui l'était, la fit s'allonger avec lui. Elle protesta quelques secondes, puis se résolut à utiliser son pied pour éteindre.

-Plutot pas mal, comme premier rendez vous, Baek Il Sung... Dit la jeune femme d'un ton badin, en posant sa tete sur l'oreiller après avoir écouté leurs deux respirations pendant quelques minutes.
Il vient l'embrasser... Et la jeune femme lui répond, n'étant pas le moins du monde effrayé... Non, elle n'avait pas peur. Elle savait depuis le début que quelque chose allait se passer. Elle savait aussi qu'Il Sung était celui avec qui elle voulait aller plus loin, meme si elle ne se l'était jamais avoué auparavant, alors elle était étonnant déterminé... Elle allait lui donner une bonne raison d'aller prendre un bain glacé.
Alors quand il hésita encore une fois, elle revint l'embrasser avec deux fois plus d'entrain encore.

Pendant quelques secondes, ca se limita à ca. Puis rapidement, ils s'oublièrent un peu.
La jeune femme s'était retrouvée au dessus de lui, et les mains avaient rejoint la partie, explorant le corps de l'autre à tatons dans le noir... La jeune femme trouvait ca plutot fun.
Elle se pencha sur lui avec un petite rire malin.
-Tu veux savoir un secret ? Demanda t'elle en lui caressant le torse et embrassant sa joue.
-Je sais parfaitement ce qu'il s'est passé dans cette tente quand on était ados.
Elle rit doucement.
-Et honnêtement, je trouve ca adorable que tu aies respecté ma personne. Peu en auraient fait de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   Mer 5 Mar - 22:42


An extraordinary date with you
ft. Hyo Sung

Je viens de me bruler un peu, juste assez pour la faire rire et on s’amuse encore un moment avant qu’elle ne m’entraîne sous la tente. Elle me complimente sur ce rendez-vous, pas du tout prévu pour le coup sinon la tente aurait déjà été achetée, mais ça ne fait rien, parce que c’est le résultat qui compte. J’hésite un peu à la garder contre moi, mais finalement je le fais, je l’embrasse et elle en profite bien avant de poser ses mains sur mon torse. C’est vrai que je n’ai rien pour me protéger du froid, hormis la chaleur qu’elle fait naître en moi. Je déglutis quand elle s’assoit et qu’elle se penche. Elle veut me confier un secret. Je ne sais pas de quoi elle va me parler et ça m’étonne qu’elle en vienne à ça, mais, vue comme elle agit, je crois, me douter. Je souris et l’embrasse dans le cou alors qu’elle me parle, je n’écoute que d’une oreille, mais très vite je suis plus attentif.

Elle savait ce qui s’était passé et elle m’avait vu sauter dans l’eau. Je ne sais même pas comment réagir. Je déglutis et la regarde en clignant plusieurs fois des yeux. Je me redresse sur mes coudes. Là, pour le coup j’ai encore plus chaud et je pense qu’elle risque de s’en rendre compte un peu trop rapidement à mon goût. Je finis par me tourner alors qu’elle est encore sur moi, et cherche à sortir de la tente. Je n’ose même plus la regarder.

« Oui… et bien… il y a beaucoup d’hommes stupides sur cette planète et j’en fais partie… je me suis fait surprendre bêtement et… j’ai besoin d’une douche froide là tout de suite »

J’étais plus mal à l’aise qu’autre chose, d’une part parce qu’elle était là, sur moi à me dévorer du regard et à me toucher et d’une autre parce que je sais maintenant qu’elle savait que j’en avais envie depuis très longtemps… je lui en veux un peu je crois, de ne pas avoir jugé bon de m’en parler avant ou bien d’avoir interprété ça autrement ?

C’est risqué d’aller me jeter dans l’eau en pleine nuit, être éclaboussé c’est une chose, mais se jeter dedans, s’en est une autre, mais je suis prêt à accepter mon châtiment. Ce n’était vraiment pas le moment d’être dans cet état vu cette révélation. Je n’arrive même pas à atteindre la fermeture éclair de la tente, du coup je me retourne une énième fois… je vais lui faire face. Y’a un moment où il vaut mieux briser les cercles vicieux et je crois que c’est arrivé. Je me mords la lèvre et la regarde.

« Écoute je… je, ça fait vraiment longtemps et c’est pas qu’une envie passagère, j’en aurais tout le temps envie vue le nombre de fois où je pense à toi… alors, juste… ne m’en veut pas »

Elle n’avait pas eu l’air de me le reprocher, mais dans le doute je préfère la prévenir que ce n’est pas parce qu’elle a ce qu’il faut là où il faut, enfin… si, mais là n’est pas la question, c’était plus parce que je l’aime depuis tout ce temps. Je m’embrouille tout seul et je vais finir par trouver ça gênant. Je l’embrasse tendrement et me rallonge tranquillement, je lui laisse le choix de s’allonger à côté pour faire passer le chat que j’ai dans la gorge ou bien… continuer là où on s’était arrêtés. Elle a vraiment le chic pour révéler ça dans des moments peu probables ! Elle est aussi douée que moi pour ça et je me mords la lèvre pour réprimer un léger sourire. Je l’aime comme ça, avec sa façon d’agir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 38
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   Lun 10 Mar - 23:04

Hyo Jung avait toujours aimé rendre les hommes complètement chèvre... C'est toujours comme cela qu'elle avait su se démarquer des autres coréennes... De toute évidence, si les males coréens n'imaginaient pas vivre leur vie avec une femme qui prenait toutes ses décisions par elle meme, autant ca les excitait tout particulièrement... Ils pensaient surement qu'ils arriveraient à la dompter. Avec Il Sung c'était totalement différent. Bien sur, elle aimait l'embeter, lui aussi, mais c'était surtout parce qu'elle le trouvait tout particulièrement adorable quand il ne savait plus quoi faire....
Et c'est exactement l'état dans lequel il était à l'instant ou elle lui dit qu'elle savait ce qu'il s'était passé quelques années auparavant dans la tente, lors de leur sortie...

Le pauvre se rembrunit immédiatement, baissant les yeux pour éviter de croiser les siens, comme si il allait y lire de la colère ou du dégout... Qu'il n'aie crainte. Après tout, à l'époque, il n'était encore qu'un adolescent en pleine puberté. Certains auraient eu besoin de moins que ca pour perdre les pédales. Et il avait été particulièrement gentleman.
Elle le lui fit d'ailleurs remarquer, alors qu'il essayait de quitter la tente. Elle le retint par le bas de son t-shirt, souriante.

« Oui… et bien… il y a beaucoup d’hommes stupides sur cette planète et j’en fais partie… je me suis fait surprendre bêtement et… j’ai besoin d’une douche froide là tout de suite »
-Restes la, idiot. Tu n'en as pas besoin. Allez, rentres.
Elle réussit à le retenir et à le faire se retourner. Il la regarde avec tellement de vulnérabilité, qu'elle s'en voudrait presque d'avoir mis le sujet sur le tapis. Elle fit la moue, et se rendit compte d'a quel point il était sérieux avec elle. Il ne voulait rien presser, et voulait bien lui faire comprendre qu'il ne le considérait pas comme une partenaire charnelle mais comme la femme qu'il aimait depuis des années... C'est peut etre ce qui finit de la convaincre...
« Écoute je… je, ça fait vraiment longtemps et c’est pas qu’une envie passagère, j’en aurais tout le temps envie vue le nombre de fois où je pense à toi… alors, juste… ne m’en veut pas »
Elle pencha la tete sur le coté, interloquée.
-Je ne t'en veux pas, tu sais.... Je veux dire, c'est normal. C'est des besoins normaux, et puis... C'est plutot flatteur de voir que je peux te mettre dans un tel état, dit t'elle avec un sourire malicieux.

Il finit par se rallonger, visiblement détendu (sans mauvais jeux de mots, espèces de pervers!), puis elle revint contre lui, restant quelques minutes, simplement dans ses bras, sans rien faire... Elle se contenta de passer gentiment ses mains dans son dos.
En vérité, elle n'avait pas envie de dormir, son cerveau tournait à cent à l'heure, elle se posait plein de question... Et vu comment son petit ami avait la bougeotte, il n'arrivait pas à dormir non plus...
Elle rougit dans le noir, bien contente qu'il ne puisse pas la voir. Puis elle se redressa pour venir l'embrasser sur la tempe, lui murmurant.

-J'aimerais vraiment... le faire, la, avec toi. Si tu veux bien.

Ouh la... Il y avait plus aguicheur comme genre de phrase, mais elle devait avouer que si elle était douée pour flirter, le reste, c'était un monde bien spécial pour elle, elle n'y connaissait rien. Du coup, elle devait avouer qu'elle était nerveuse, à l'idée de passer à l'acte... nerveuse, sans pour autant etre effrayée...
Elle en avait réellement envie.

Elle se mordit la lèvre.

-Tu veux bien m'apprendre ?

Elle était un peu redevenue une adolescente chétive, alors qu'elle était une femme forte et indépendante... Elle se dirigeait vers l'inconnu... Et dire qu'elle s'était réservée depuis tout ce temps pour lui....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeonyege

avatar
★ messagi : 52
★ here since : 30/10/2013


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   Sam 15 Mar - 20:32


An extraordinary date with you
ft. Hyo Sung

Hyo Jung avait ce don, tout comme moi de placer des souvenirs quand il le faut le moins. Je déglutis en apprenant qu’elle était au courant depuis tout ce temps et je m’en veux, je tente de fuir, mais je finis par me rallonger et lui dire que ce n’est pas pervers entre elle et moi. Elle le sait, ça se voit, elle n’aurait pas souri sinon et elle se rallonge d’ailleurs à côté de moi. Je n’ose même plus la prendre dans mes bras… enfin, si, mais je la touche à peine alors que je mourrais d’envie de le faire il y avait deux minutes. J’essaye de trop bouger et elle s’allonge contre moi en venant me glisser à l’oreille qu’elle voudrait… qu’on le fasse.

Mes yeux deviennent aussi ronds que des soucoupes et je n’ose pas bouger un instant, pour analyser la situation. Elle vient de me demander quelque chose d’important, non ? Je me trompe ? Je ne sais même pas si je rêve là… traumatisé par les tentes à vie… je vois d’ici les journaux, rubriques des faits divers…

Elle le dit une nouvelle fois, d’une manière différente, mais c’est pareil et je ne sais plus ou me mettre, rouge comme je ne l’ai jamais été à part… quand il s’agissait d’elle ou de ma première fois. Je déglutis et me tourne doucement pour l’observer en cherchant dans le noir ses yeux.

« Tu… tu veux vraiment ? Tu sais si tu ne veux pas je peux attendre… »

Je me masse la nuque et me redresse sur mes coudes en me mordant la lèvre, je la regarde. Elle a l’air déterminée et c’est un peu ce qui me fait flipper. Quand Hyo Jung veut quelque chose de moi, elle l’obtient toujours, même quand nous n’étions pas ensemble, ça a toujours été comme ça… et même si elle ne le savait pas forcément.

Je m’approche au moins pour l’embrasser et lui caresser la joue, j’espère juste ne pas l’avoir rebuté ou bien qu’elle ne se sente pas forcé. Je me contente d’être doux, même si je suis maladroit et qu’elle finit par tomber sur moi à force de m’embrasser alors que je suis sur un coude. Je souris et la tire doucement pour qu’on soit assez proche, même si elle ne donne pas de réponse je pense que maintenant ça se fera tout seul…

Il n’y a pas de raison que ça se passe mal et pourtant je n’arrête pas d’y penser, et si je m’y prends comme un manche avec elle à cause de l’adrénaline, du stress ? Non, il vaut mieux que je pense à autre chose. Je m’attarde particulièrement sur nos échanges et prends le temps de respirer calmement entre deux baisers avant de l’enlacer par la taille.

Elle est un peu sur moi, en fait… ça a méchamment dérivé et ça n’a pas l’air de lui faire peur, ce qui me rassure, au moins elle se sent en confiance et en sécurité avec moi, c’est un peu mon rôle et tout ce que je demande. Je lui souris et l’embrasse sur la tempe en la faisant tomber sur le côté pour l’attirer à moi. Mes mains dans le creux de ses reins, une de ses jambes contre ma hanche et mon nez enfoui dans son cou à la chatouiller de baisers papillon. On ne peut pas dire que je fais des efforts ! Le plus impressionnant c’est qu’ils sont naturels. Mais c’est parce que c’est Hyo Jung.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: an extraordinary date with you   

Revenir en haut Aller en bas
 

an extraordinary date with you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Enfin une date pour les élections en Haiti
» What 's the date today ?
» Date limite - Plafond salariale
» [Validée]Let's Party Masamune Date In This Place !
» date de la beta stress test

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
paradise :: ❀ you can learn here :: the exterior-